AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Halloween Festival
Trois intrigues et un tas d'activités.
Afin d'en savoir plus sur le festival, rendez-vous .
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça rapporte des points et surtout ça aide le forum!
Fermeture de groupes
Les groupes Hopers gonna get hope et Desperate gonna get despair
sont temporairement fermés afin de remplir les trois autres groupes.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un petit dîner pour parler ... #Carl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 20/07/2017
déclarations envoyées : 40
faceclaim : sarah hyland
multinick : nobody

MessageSujet: Un petit dîner pour parler ... #Carl    Jeu 3 Aoû - 19:35

Je ne suis pas déçue d’avoir eu ce poste. Je suis plutôt heureuse qu’on me fasse confiance et moi qui stress souvent sur mes propres écrit jusqu’à réécrire plusieurs une phrase ou même tout un article. Je ne peux pas nier que le succès des trois articles mis en lignes sous mon nom me fait plaisir, même si avouons que j’ai un peu du mal avec le fait de parfois confier des choses clairement intime de mon histoire. Je réfléchis au prochain article, espérant trouver de quoi me donner envie, mes idées sont nombreuse, je ne devrais pas y penser pour le moment. Je devrais être en train d’écouter le professeur qui répond au prénom de Carl. Il donne les cours du soir et autant dire qu’il est plutôt inspirant et très bien dans l’explication des choses qu’il attend de nous, sans pour autant essayer de nous forger, nous les nouveaux écrivains à son image. Car on serait tous pareil et lire tous les articles et livres seraient comment inutile. L’art de l’écriture c’est de laisser son esprit nous transporter ailleurs, être capable d’imaginer de petit détail en écrivant un roman qui nous laisse rêveur et qui a le pouvoir d’emmener d’autre personne dans la danse. Pour le journaliste c’est presque la même chose, on n’est pas censé se donner à fond dans ses écrits, se découvrir, mais le magasine dans lequel je bosse me demande ça et j’adore. Je n’ai juste pas mes avis  ou encore mes convictions à donner, même si parfois ça peut se ressentir légèrement, tant qu’après on ne force pas les autres à  être avec nous en les forçant tout va bien .Du moins c’est ainsi que je ressens mon boulot, je l’adore, même si le fait que j’écrive sur internet comme sur papier glacé et parfois un peu chaud. Dans le sens ou les lecteurs du net ne peuvent pas forcément être très gracieux, insultant ou proposant des choses assez excentriques pour une journaliste ! Comme venir lui faire du bien avec ma langue et mes mains .enfin, je me blinde comme tout le monde, je l’ai déjà fait lyncher un autre journaliste par le net. La personne c’est souvent la même Monsieur Wesley Addams lui-même. Le cours venait de se terminer, j’avais pris des notes, laissant parfois quelques petits trucs m’échapper, trop préoccupé par le futur article que je devais écrire. Je marchais dans les allées de l’amphi rejoignant le professeur, souriant. «   Hey … on dine toujours ce soir ?  » Que je demandais. Tout était amicale, du moins je l’espérais, que je ne me trompais pas. Même si forcément quelques regards m’étaient lancés en me voyant parler avec Carl. Mais on avait le droit on n’avait pas vraiment des cours comme d’autres étudiants toute la journée. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 16/07/2017
déclarations envoyées : 356
pseudo (prénom) : Georgie
faceclaim : Chris Pine @Shiya
multinick : La vipère Moïra

MessageSujet: Re: Un petit dîner pour parler ... #Carl    Jeu 10 Aoû - 21:51


Un petit dîner pour parler
Carl Mercier & Linzy Rodriguez
Certains disaient que j’étais fou à prendre un poste comme celui-ci. On me plaignait profondément, me contant à quel point il était délicieux de se prélasser dans son canapé à se détruire le cerveau devant des émissions abrutissantes. Ce n’était décidément pas pour moi, je préférai persévérer lors de mes cours plutôt que de m’abandonner à la facilité. Et puis je n’avais pas à me plaindre, ma classe était plutôt agréable et j’avais affaire à des personnes motivées qui ne demandaient qu’une chose : Progresser. Ce n’était jamais un calvaire que de rejoindre la salle où ils m’attendaient chaque soir et il m’arrivait de prendre sur mes heures de repos pour les aider à compléter un devoir ou simplement à discuter de la pluie et du beau temps.

C’était notamment le cas de mademoiselle Linzy Rodriguez, je l’appréciais en tout point d’une façon parfaitement platonique. Elle avait beaucoup de potentiel et possédait un esprit créatif qui avait tendance à m’impressionner. Malheureusement pour nous, certains étudiants s’amusaient à lancer quelques piques sur notre amitié et je préférai me taire plutôt que m’énerver dans des explications qui n’avaient pas lieu d’être. Je finis mes quelques explications et leur souhaitai une bonne soirée avant de ranger mes affaires sans me presser. Mon regard glissa du bureau pour rejoindre le visage de Linzy, cette dernière venait dans ma direction et je la saluai d’un sourire.

« Hey Linzy, tu avais l’air distraite aujourd’hui, le cours était ennuyant ? » plaisantai-je, attrapant ma sacoche pour la glisser sur mon épaule. « Et oui ça tient toujours pour ce soir, pizza ça te va ? » Je n’étais pas un grand amateur des hauts restaurants gastronomiques qui agissaient comme des vampires sur le porte-monnaie des clients. Il était toujours plus agréable que de mordre dans une part de pizza new yorkaise avec un fonde de vieille musique américaine sous les rires et murmures de conversations des autres tables. Je foudroyai du regard quelques gars qui riaient bruyamment en nous observant. Leurs notes de leurs prochains devoirs risquaient d’être désastreuses s’ils continuaient sur cette voie-là. « On y va tout de suite ou tu dois déposer tes affaires ? »

Ma galanterie ne m’avait jamais quitté au fil de mes longues années au sein de la ville, et je ne voyais pas pourquoi elle l’aurait fait. Pour ma part, mon appartement ne m’était pas d’une grande utilité sur l’instant. Je n’étais pas particulièrement chargé et mon estomac protestait contre toute perte de temps et détour avant le restaurant. J’avais cette fâcheuse habitude de sauter le repas du midi, de quoi m’affamer bêtement.

juillet 2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 20/07/2017
déclarations envoyées : 40
faceclaim : sarah hyland
multinick : nobody

MessageSujet: Re: Un petit dîner pour parler ... #Carl    Lun 18 Sep - 19:13

J’apprécie réellement les cours que donnait Carl. Autant dire qu’il savait capter son auditoire, même si ce soir, il m’avait perdu, pas faute d’avoir de sublime accroche. Mais, j’étais clairement ailleurs. L’esprit volage se baladant dans les entrailles de mes songes, rien de bon dans le fond. Le cours était fini et je n’avais même pas capté que ce dernier était en train de tirer sa révérence. Mon esprit, j’ai parfois du mal à le contrôler, il divague souvent, il est comme un enfant lancé dans un prés parfaitement envahit d’une odeur d’herbe fraichement coupé, avec la petite rosée qui accompagne cette envie folle de s’élancer du haut d’une colline pour la dévaler à pleine vitesse et finir par rouler le long de cette dernière. Rien que l’image me fait sourire. Mes affaires rangées, je vais vers Carl l’interrogeant pour savoir si pour le diner c’était toujours bon. Non, ce n’est pas un rendez-vous, c’est mon professeur, mais sans doute plus un mentor qu’autre chose. Un ami sans nul doute non plus, mais clairement pas un futur amant. Après je ne suis pas dans mon futur, mais je l’imagine pas dans cette position dans le fond et je m’imagine pas non plus dans ses bras. Je fais une petite mine à sa question. Haussant les épaules. « Non, c’est pas le cours … mais clairement mon esprit qui est d’humeur insupportable et très distraite par la même occasion. » Lançais-je tout en souriant. Après, je comprends que Carl ait du mal à ne pas y croire, une personne n’écoutant pas son cours ça doit être frustrant et c’est bien de savoir qu’il est capable de se remettre en question avec sa question, du moins c’est comme ça que je e prends. Mais pour le coup c’est moi, pas son cours qui cloche. « Pizza c’est parfait même ! » Que je lançais. La pizza c’est clairement quelque chose que j’adore, j’ai du mal à vivre sans une part, voire une pizza en une semaine, c’est rare que je n’en mange pas au cours d’’une semaine. Alors, ce soir c’est un repas parfait à mon avis. « On peut y aller de suite, si ça te va bien sûr ? » Que je demande suite à sa propre demande à Carl. Alors que je range mon téléphone que je détenais encore dans ma main dans mon sac, sachant que je n’avais pas besoin de ces derniers dans l’instant et clairement pas durant que je me trouvais avec Carl, j’avais déjà assez été dissipé durant son cours pour être sur mon téléphone plus que sur mes conversations avec ce dernier.
Avec Carl, on finit par quitter l’amphithéâtre qui est prêté pour les cours du soir, pour se rendre à la pizzeria du coin. Une table se libère rapidement, presque à la seconde de notre arrivée. On s’installe. Je me pose face à Carl et lui offre un petit sourire tout en déposant mes affaires à côtés de mes pieds. « Tu vas bien autrement ? » Demandais-je au jeune homme tout en regardant un peu le monde autour de nous avant de laisser un sourire s’afficher sur mon visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un petit dîner pour parler ... #Carl    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit dîner pour parler ... #Carl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour parler de soi, il faut parler de tout le reste. ♦ Jack&Aby
» Petit scénario pour les débutants
» Des radios communautaires pour parler d’environnement
» Rien qu'un petit mensonge [PV]
» une matinée ensoleillée...Quoi de mieux pour contempler le lac avec une amie? [Terminer]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Brooklyn Heights-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: