AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

scénarios disponibles


Quiet Little Lovers est un forum rpg basé sur l'amour où tout le monde est le bienvenue — Nous ne demandons pas de minimum de lignes cependant un rp toutes les deux semaines est vivement conseillé. ⊹ Pas d'initiales autorisées, uniquement un pseudo composé d'un nom et d'un prénom. Sur demande, nous pouvons réserver votre avatar pour quatre jours.
membres du mois
jolene bright & charlotte williams


pour féliciter les loulous, ça se passe par ici.

Partagez | 
 

 un mari de trop (zaphia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2018
déclarations envoyées : 123

MessageSujet: un mari de trop (zaphia)   Dim 16 Déc - 21:49


perdre tout espoir, c'était ça la liberté. ☽
@zackery martins

Ah, la légendaire soirée de Noël chez Hill Publishing House. Vous savez ce genre de soirée organisée par une entreprise durant laquelle on boit un verre, on mange, on fait un peu la fête avec ses collègues à l'approche de la fin d'années? Sophia avait passé plusieurs semaines  à organiser celle de l'entreprise de son père dont elle était associée. Veillant à ce que chaque détail soit parfait. Elle était donc heureuse de voir que son travail étant un véritable succès. Se faisant féliciter par tout le monde lorsqu'elle traversait la foule pour rejoindre le bar et profiter d'une coupe de champagne. Comme chaque année, elle avait mis les petits plats dans les grands pour faire de cet évènement une réussite. Félicitée par son paternel, elle savait qu'elle ne faisait pas tout ça pour rien. Un jour, cette maison d'édition serait la sienne. Tout le beau monde de Manhattan était réussi dans cette pièce. Elle tourna le dos au bar quelques instants pour contempler sa réussite. Elle est là, soulagée. Prête à profiter de la soirée, seule. Puisque son mari n'est pas là. Ce n'est qu'une soirée de plus de toute manière. "Une coupe de champagne s'il vous plaît!" Adresse la belle brune au barman. Elle se retourne de nouveau, balayant la salle d'un regard. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas été aussi fière d'elle. Depuis sa promotion, lorsqu'elle était passée associée. C'était pas difficile d'être fière. Tout le monde était sur son trente-et-un. Elle également. Vêtue d'une sublime robe rouge. Le rouge la mettait toujours en valeur et elle ne savait bien. Sophia savait ce qui attirait les regards, la preuve avec cet homme sorti de nulle part qui commençait à la draguer. La voilà donc bien embêtée puisque son mari n'est pas là. Entre temps, le barman avait posé la coup de champagne qu'elle s'empressa de récupérer, se retournant une demi seconde. "C'est vraiment très flatteur malheureusement je suis mariée." Et c'était le cas, elle n'hésite donc pas à lever sa main où se trouve l'alliance qui témoigne officiellement que oui, Sophia est bel et bien mariée. Sauf que non n'est pas une réponse suffisante pour certains types. Elle soupira lorsque l'inconnu lui demanda où était son mari. Quelque part, sûrement dans son bureau. Très occupé à travailler. Puisqu'il travaille trop souvent ces derniers temps, la laissant seule pratiquement tout le temps. Au lieu de répondre qu'il n'est pas là, elle attrape littéralement le premier gars qui se trouve à sa droite, en profitant pour passer sa main dans les cheveux de l'inconnu qu'elle décide de faire passer pour sa chère et tendre moitié. "Ah, te voilà, je t'ai cherché toute la soirée." Elle sourit donc à l'inconnu, ce qui semble faire fuir le gars qui ne voulait pas prendre non comme réponse. Une fois celui ci parti, bien éloigné, elle se retourne de nouveau vers le bel inconnu qu'elle a fait passer pour son mari et en profite pour s'excuser. "Désolé de vous avoir attrapé sans prévenir mais je cherchais le moyen de me débarrasser de cet homme. Homme qui ne semble pas accepter que non est une réponse." Elle passe sa main dans ses cheveux, affichant un léger sourire gêné. C'était un fait, d'un coup, elle se sentait gênée. Parce qu'elle n'était pas du genre à attraper des inconnus qui passaient par là. Encore moins faire passer un inconnu pour son mari. D'un coup, elle avait l'impression de jouer avec le feu. Mais l'adrénaline d'un aussi petit mensonge semblait la rendre heureuse. Peut-être parce qu'elle n'avait jamais eu l'occasion d'être différente d'elle même. Peut-être parce qu'elle n'avait jamais pu profiter de sa jeunesse, ayant accepté de se marier aussi jeune qu'elle ne l'avait été.


Dernière édition par Sophia Hill le Jeu 7 Mar - 14:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackery Martins
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/12/2018
déclarations envoyées : 961
faceclaim : James McAvoy (draíochta)
multinick : Devin & Austin.

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Mer 19 Déc - 18:35

I go out partying to figure out exactly who I'm making music for. You can't just guess. That's what life is alla about, let's have a party, let's have it tonight.Because good parties & a beautifull woman create temporary youthfulness. @Sophia Hill-Crawford(@beerus)
un mari de trop
Zaphia ♥️

Du beau monde, des gens classes qui viennent en limousine, du champagne, des serveurs mieux habillés que lui... Zack n'est pas dans son élément ici, il traverse l'immense salle en planquant son chèque dans la poche de sa veste. Encore une affaire menée à bien, encore un paiement qui couvrira ses dépenses pour le mois à venir. Son client était assez reconnaissant pour l'inviter à cette soirée mondaine, mais Zack n'a pas envie de s'éterniser dans un endroit où il n'a jamais appartenu. Quoique... en apercevant une jolie femme adossée au comptoir du bar, lui souriant, il se dit qu'il pourrait rester un peu. Peut-être revenir avec elle chez lui. Il n'aurait pas sorti son costume pour rien, au moins. Oui, il y a des chances qu'il s'y plaise : c'est super bien organisé, il y a foule mais ça reste drôlement calme. Il aurait juste préféré que la musique lui donne moins l'impression d'être dans un ascenseur. Il n'écoute que les tiers des paroles de sa future conquête, mais qu'est-ce qu'elle est belle, Zack n'a pas envie de la laisser filer même s'ils ne sont clairement pas sur la même longueur d'ondes. Et devinez quoi, elle marche. Elle craque totalement pour lui et lui demande même s'ils peuvent se rendre "ailleurs". Tout le monde sait ce que ça signifie, high five mental ! L'ancien militaire est plus que satisfait, il allait répondre affirmativement quand soudain, il se fait traîner vers sa gauche. Il arque un sourcil quand il se rend compte que c'est une autre femme qui vient de le tirer vers elle, sa main s'aventurant dans ses cheveux. Woh, il a étrangement du succès ce soir. C'est le costume qui leur fait tant d'effet ?

Elle dit le reconnaître mais lui non. Point d'interrogation. Mais à la vue du type déçu en face, il pense comprendre. Mais elle a choisi le pire timing qui soit. Il ne dit rien, le temps que l'autre s'éloigne et c'est justement quand il a droit à une explication. Avant d'y réagir, il se fait appeler par sa partenaire du soir et se retourne, recevant immédiatement une belle claque et le champagne en plein visage. "Connard !" Elle s'indigne, le traite d'infidèle puis part en pleurant et Zack lance immédiatement un regard réprobateur à la principale responsable de ce quiproquo : "Vous avez intérêt à être désolée." dit-il en s'essuyant le visage. Il remarque rapidement qu'elle porte une alliance. Oh elle l'a fait passer pour son mari, pas juste pour son cavalier. Mais il y a autre chose qui retient son attention : elle est belle à tomber, plus que la fille qui médit de lui dans l'autre bout de la salle maintenant. Dommage qu'elle soit prise, tellement dommage. "Je vais donc me tirer d'ici avant que votre vrai mari ne nous aperçoive, j'ai eu ma claque pour la soirée, littéralement." regrette-t-il en finissant d'essuyer son visage, sa joue lui faisant bien mal. Son époux est probablement juste allé aux toilettes, ou occupé dans la foule. Et Zack n'a pas envie de se faire casser la gueule. Pour une fois, il n'avait pas mérité d'être traité comme un connard.  

_________________

( Just believe that you can make things better. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2018
déclarations envoyées : 123

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Dim 23 Déc - 17:01


perdre tout espoir, c'était ça la liberté. ☽
@zackery martins

Elle a fait passer un inconnu pour son mari. Un inconnu. La jolie Sophia sait très bien ce qu'elle fait, sinon elle serait bien mauvaise dans son boulot. La manipulation, c'est son truc, elle connaît très bien. Elle est experte dans le domaine. C'est comme acheter un cupcake en patisserie, elle vous sert la manipulation sur un plateau d'argent. Malgré tout, ça ne se finit pas aussi bien qu'elle ne le pensait. Son faux mari vient de se prendre une claque monumentale ainsi que du champagne. Elle se rend compte qu'elle a peut-être choisi le mauvais mari. Mais ce serait pas la première fois! Lorsque la demoiselle s'éloigne, elle se sent encore plus mal. Elle a intérêt à être désolé. Oh oui, ça elle l'est. Elle s'empresse de s'excuser une nouvelle fois. "Je payerai la note de pressing, je suis sincèrement désolé." Elle se sent mal la petite brunette, très mal. C'est peut-être la première fois de sa vie qu'elle se sent aussi mal en fait. Il semble craindre de se retrouver face au mari de la brune, elle a limite envie de rigoler. Elle porte son verre de champagne à sa bouche avant de boire une gorgée tout en finissant de l'écouter. Elle finit par sourire, légèrement honteuse et un poil ennuyée de ce qui vient de se passer. Son mari n'est pas là, il n'est pas énormément présente récemment et elle l'aime sa petite moitié mais, ça lui fait mal au coeur. Sophia, elle est triste de voir qu'elle l'aime peut-être plus que lui ne l'aime. Elle n'en sait rien. Mais, en tout cas, il n'est pas là ce soir et le bel inconnu n'a donc pas à s'en faire. "Mon mari n'est pas là ce soir. C'était juste pour me débarrasser de cet homme." Elle termine son verre, se retourne, le pose sur le comptoir et en recommande un d'un signe de la main. Se retournant de nouveeau vers l'inconnu en marmonant un petit détail qui, pour elle, n'est pas qu'un petit détail. "De toute façon il n'est jamais là." Elle observe le bel inconnu. Serait-ce la soirée de tous les dangers? Pour elle ça semblait être le cas. Ayant toujours été raisonnable par rapport à sa relation avec son mari. C'était horrible pour elle se mentir de cette manière même si, en soi, ce mensonge ne représentait rien. "Je suis encore désolé!" Et elle le pense. Bon sang, qu'elle est désolé. Elle n'a jamais vraiment eu à s'excuser auparavant mais, là, elle est sincèrement désolé. Ce ne sont que des mots, elle le sait mais peut-être que s'il la pardonne, elle pourra passer la soirée à ses côtés, elle pourra se faire pardonner en étant une cavalière de rêve. Et surtout, elle pourra apprendre à le connaître parce qu'elle semble avoir envie de le connaître, bien qu'elle ne sache pas trop pourquoi. Mais quelque chose l'intrigue en tout cas. "J'espère que vous passez une bonne soirée malgré cet incident." Elle l'espère réellement. Ce serait déjà un bon début. Elle se retourne de nouveau vers le bar pour saisir la nouvelle coupe de champagne qui lui a été servie. Cette soirée semble être pleine de surprise décidément. Elle espère que ce seront des bonnes surprises!


Dernière édition par Sophia Hill le Jeu 7 Mar - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackery Martins
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/12/2018
déclarations envoyées : 961
faceclaim : James McAvoy (draíochta)
multinick : Devin & Austin.

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Lun 7 Jan - 19:20

I go out partying to figure out exactly who I'm making music for. You can't just guess. That's what life is alla about, let's have a party, let's have it tonight.Because good parties & a beautifull woman create temporary youthfulness. @Sophia Hill-Crawford(@beerus)
un mari de trop
Zaphia ♥️

Elle se dit prête à régler la note du pressing, Zack lève doucement un regard légèrement étonné vers elle. "Je sais pas si vous avez remarqué mais le problème, c'est pas vraiment ma cravate mouillée." explique-t-il, désignant du menton la jolie femme et sa belle nuit excitante qui s'éloignent par sa faute. Mais il a d'autres soucis : l'inconnue est mariée, et le mari en question ne se contentera sûrement pas de lui déverser le contenu d'un verre sur la tronche, ni même d'une claque tant qu'on y est. Sa réponse est néanmoins inattendue. Apparemment Zack n'a rien à craindre et il remarque qu'il vient possiblement d'heurter une corde sensible. Les verres s'enchaînent pendant que Zack s'adosse sur le comptoir, ses yeux océan rivés sur la malheureuse. Est-ce de la fascination ? De la curiosité ? Ou simplement dû à un instinct masculin qui ne peut réagir autrement face à une telle beauté ? Enfin, celui qui avait la chance de l'épouser ne semble pas être sous cet effet-là, ou plus. Jamais là, hein ? Serait-ce pour raison professionnelle ou y a-t-il une autre explication ? Zack ne peut s'empêcher d'émettre des hypothèses, soudain intéressé. Il est de nature observateur et attentif, mais cette question semble attiser sa curiosité plus que d'ordinaire, parce que justement, cette belle inconnue lui semble bien spéciale. "Je vois mal comment on peut rester loin d'une femme comme vous." remarque-t-il en vidant son verre à son tour, sans grand sourire et encore moins un quelconque geste affectif. C'est juste son avis sincère.

Il retourne ses mots dans sa tête avant de lui prendre le verre qu'elle vient de saisir de la main et de le poser sur le comptoir, elle a assez bu. D'un geste signifiant "excuses acceptées" et qui se veut galant, il lui offre alors son bras : "Maintenant que j'y suis, autant jouer le mari jusqu'au bout ! Tu veux danser ma chère ?" Et il sourit, premier vrai sourire de la soirée. "A une condition : ne t'excuse plus, peut-être qu'après cette danse, je serai prêt à te pardonner." Et puisqu'il se permet déjà de la tutoyer, pourquoi pas l'appeler par son prénom direct ? Il tient à le savoir en tout cas. "Zack Martins, je suis ici pour le boulot."  Cette soirée devient de plus en plus agréable, il est bien prêt à jouer le mari de la belle si ça lui permet de passer un bon moment en sa compagnie.  

_________________

( Just believe that you can make things better. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2018
déclarations envoyées : 123

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Sam 12 Jan - 1:26


perdre tout espoir, c'était ça la liberté. ☽
@zackery martins

Une  soirée pleine de rebondissements. C'est sûr qu'elle s'attendait à tout sauf à ça. Un mari de trop, apparemment aussi infidèle que le premier. C'est ce qu'elle pense alors qu'elle n'est pas sûre, c'est l'impression qu'elle avait eu plusieurs fois alors que Moïse ne l'avait jamais trompé. Elle est probablement devenue folle, elle a dû perdre la tête. Le mari irréprochable qui la tromperait? Elle finit par chasser le doute de son esprit. Leur rendez-vous au restaurant n'a abouti à rien, elle se fait des films toute seule. Même si son instinct la prévient qu'il y'a quelque chose de louche, mais quoi? À part la tromperie, elle n'a pas d'idée. Son nouveau pseudo mari lui dit que ce n'est pas son costume le problème, légèrement surpris par la réponse de la belle. Ce n'est pas le costume non, mais bien la jolie blonde qui s'est barrée après l'avoir traité de connard et lui avoir envoyé le contenu de son verre au visage. "Oui, la jolie blonde, j'avais remarqué mais un homme comme vous ne doit pas avoir du mal avec les femmes." C'est sûr qu'il est attirant et que, si elle n'était pas mariée, Sophia serait probablement entrain de le draguer à cette soirée. C'est, au final, un peu ce qui est entrain de se passer ce soir. En parlant du mari, elle s'en plaint légèrement, censé le faire en toute discrétion. Sauf que ça ne semble pas être tombé dans l'oreille d'un sourd. Mais elle remarque la flatterie qui suit, est-ce dur de rester loin d'une femme comme elle? C'est à Moïse qu'il faudrait poser la question. Aussi fou l'un de l'autre qu'ils ne puissent l'être, le fait est qu'il est absent, ce soir. "Je note la flatterie, c'est le boulot qui veut ça apparemment." Un énième business trip. Elle le sait, elle comprend que le boulot c'est important et elle ne lui en veut pas, elle ne lui en a jamais voulu, mais elle est triste, elle se sent seule. Elle continue de sourire, c'est le champagne qui fait effet. Ou c'est l'inconnu qui lui fait cet effet. Il saisit le verre de la belle, le repose sur le comptoir du bar et l'invite à danser. Elle ne refusera jamais une demande à danser, au contraire. Cependant, le bel inconnu y met une condition: arrêter de s'excuser. "C'est avec plaisir et, c'est une promesse, j'arrête les excuses." Elle se contente de sourire et elle attrape son bras au moment où l'inconnu se présente. Ce bel et sombre inconnu s'appelle donc Zack Martins. Et il est là pour le boulot. Elle ne saura donc jamais si il passe une agréable soirée. Mais elle ne le prendra pas personnellement. "Enchantée Zack." Elle lui sourit et se présente donc à son tour. "Sophia Hill-Crawford." C'est donc sans plus aucun inconnu qu'on retrouve Sophia au bras de Zack, prête à aller danser. Elle a les yeux fixés sur lui, elle ne sait pas trop dire pourquoi, mais il la trouble légèrement, le beau Martins. Et puisqu'il semble être là pour le boulot, autant en savoir un petit peu plus sur lui. "Alors, loin de moi l'envie de parler boulot mais quel boulot t'amène ici? Dis moi que tu n'es pas de la concurrence s'il te plaît? Et que tu ne viens pas voler un de mes auteurs." Elle s'adresse à lui comme s'ils se connaissaient, comme s'il savait qui elle est, comme s'il savait qu'elle est associée de la maison de publication. Qu'un jour, tout cela sera à elle. La jolie Sophia Hill-Crawford. La belle brune qui fait tourner les regards. Elle tourne son regard vers lui et elle lui sourit alors qu'ils sont entrain de s'avancer vers la piste pour danser.


Dernière édition par Sophia Hill le Jeu 7 Mar - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackery Martins
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/12/2018
déclarations envoyées : 961
faceclaim : James McAvoy (draíochta)
multinick : Devin & Austin.

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Lun 14 Jan - 19:26

I go out partying to figure out exactly who I'm making music for. You can't just guess. That's what life is alla about, let's have a party, let's have it tonight.Because good parties & a beautifull woman create temporary youthfulness. @Sophia Hill-Crawford(@beerus)
un mari de trop
Zaphia ♥️

C'est ça, elle avait fait fuir sa blonde mais de ses propos, il note surtout le compliment. Retourné. Il est important de le préciser, parce que Zack pense que c'est mal parti : s'ils commencent à s'admirer, ils sont fichus. Aussi sublime, magnifique, à couper le souffle... soit-elle, la bonne femme est mariée. Et il n'a pas encore atteint ce degré de désespoir. Déjà qu'il s'attire les foudres des femmes qu'il ne rappelle jamais, il ne voudrait pas avoir un mari jaloux aux trousses. Mais quel boulot exerce-t-elle pour devoir passer pour la femme parfaite aux yeux du monde ? Elle est mannequin ? Actrice ? Elle représente Hill Publishing House ? Oh, serait-elle une Hill ? Incroyable mais vrai, alors qu'il se dit qu'il divague et que sa déduction n'a ni queue ni tête, elle se présente à son tour. Dans le mille. C'est avec Sophia Hill qu'il va danser et ça lui arrache un sourire, puis bien qu'elle parle boulot, il a toujours l'impression que leur conversation reste personnelle - et étrange, puisqu'il devrait déjà être ailleurs, à dépenser son chèque et se trouver une autre femme qui n'est pas mariée.

Les questions qu'elle posent sont porteuses d'informations, bizarrement. Zack secoue la tête pour la rassurer quant à une éventuelle concurrence puis répond par une autre question : "Hill ? Concurrence ? Tes auteurs ? Serais-tu la patronne ?" il arque un sourcil, s'étant un peu renseigné sur l'entreprise d'un point de vue général, mais pas sur le personnel, ni les grands noms. Mais il trouve petit à petit les pièces du puzzle et l'image se dresse déjà dans sa tête. "Rien à voir avec l'entreprise, je suis détective privé." Il ne peut lui en dire plus, ni qui son client était, ni ce qu'il avait fait pour lui. Mais son travail, si, pensant que de toute façon, elle n'en a rien à faire. Une fois sur la piste de danse, il pose une main sur la taille de sa partenaire du moment et l'autre dans sa main et commence à mener la danse. Son regard croisant celui de Sophia avec moins de réticences, un sourire collé aux lèvres. L'envie de se laisser aller et de juste profiter de cette proximité est grande et sincère. Il n'a pas ressenti ce genre de choses depuis si longtemps, depuis Sara en fait. D'un coup, ça l'attriste tellement qu'elle porte le nom d'un autre qui n'est même pas là. Mais il ne se sent pas mal, les absents ont toujours tort comme on dit. Il trouve juste regrettable d'apprécier autant d'être proche d'elle, le temps d'une danse alors qu'ils se quitteront probablement après. Quel gâchis.  

_________________

( Just believe that you can make things better. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2018
déclarations envoyées : 123

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Mer 23 Jan - 18:06


perdre tout espoir, c'était ça la liberté. ☽
@zackery martins

Sophia a fait exploser un couple, un. Elle doit désormais faire attention à ne pas faire exploser son couple à elle, ce qui risquerait de laisser des séquelles. Malgré tout, elle passe une fantastique soirée. À laquelle vient s'ajouter une agréable rencontre inattendue. Ils sont là, à se flatter mutuellement. Alors qu'elle est censée être mariée à son unique amour. Mais tout cela à quelque chose d'excitant, d'interdit et elle ne peut pas s'empêcher de se dire que c'est la faute de son mari. Si il avait été présent, elle ne serait pas entrain de flatter l'inconnu qu'elle a, jadis, fait passer pour son cher et tendre. Lui, de son côté, semble remettre les pièces du puzzle dans l'ordre. "Pas encore, je suis associée." Elle était associée, ce qui était incroyable sachant qu'elle n'avait pas encore trente-cinq ans. Mais elle avait passé sa vie à travailler là, elle ne se voyait pas travailler ailleurs. Sûrement pas,  elle aime trop cet endroit. C'est là qu'elle a grandi, qu'elle a fait ses stages, qu'elle a obtenu son premier emploi. Et elle sait qu'un jour, lorsque son père prendra sa retraite, elle sera là pour tout diriger. Seule. Lui, de son côté, est détective privé. Ce qui attise la curiosité de la belle trentenaire. Comme si cela était un pur hasard, elle soupçonne son mari d'avoir une liaison. Et l'aide de quelqu'un pour découvrir la vérité ne serait clairement pas de trop. "Un détectivé privé? Voilà qui est intéressant." Est-ce qu'elle a une idée en tête? Absolument oui. Elle suit ce bel inconnu sur la piste de danse où il pose sa main sur la taille de la belle, l'autre main prise dans la sienne. Les voilà entrain de danser. La belle ne peut s'empêcher de se dire que c'est une occasion sur laquelle elle doit sauter. Parce qu'elle a besoin d'aide, elle a besoin de réponses et elle ne peut pas les obtenir seule. Bien qu'elle ai déjà tenté de torturer son petit mari lors de leur repas romantique, quelques jours auparavant. Mais sa manipulation, il la connaît. Et elle ne le sait que trop bien! Elle sourit, ne pouvait s'empêcher de lui demander quelque chose. "Un détective privé est bien tenu au secret professionnel, peu importe les circonstances?" Cette soirée n'est pas censée se dérouler ainsi. Sophia, dansant avec un inconnu qu'elle fait passer pour son mari. Alors que son réel mari est probablement sur Brooklyn, avec une potentielle maîtresse. Elle a du mal à l'avouer Sophia, elle a du mal à se dire qu'elle a peut-être raison. Après autant d'années de bonheur, pourquoi maintenant? Au fond d'elle, elle est dévastée. Elle ne peut pas s'imaginer perdre quinze ans de sa vie d'un coup, c'est pour ça qu'elle a besoin d'aide. Sophia, elle veut découvrir la vérité, mais elle a trop peur d'être seule puisqu'elle ne l'a jamais été. Et tant qu'elle ne sait pas, elle ne peut en parler à personne. Ni même à sa famille. Si elle venait à avoir tord, elle pourrait foutre la vie de sa tendre moitié en l'air et ça, c'est hors de question.


Dernière édition par Sophia Hill le Jeu 7 Mar - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackery Martins
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/12/2018
déclarations envoyées : 961
faceclaim : James McAvoy (draíochta)
multinick : Devin & Austin.

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Mar 29 Jan - 19:43

I go out partying to figure out exactly who I'm making music for. You can't just guess. That's what life is alla about, let's have a party, let's have it tonight.Because good parties & a beautifull woman create temporary youthfulness. @Sophia Hill-Crawford(@beerus)
un mari de trop
Zaphia ♥️

Cette Sophia, finalement, n'est pas qu'un joli visage. C'est un nom important dans l'entreprise qui donne cette fête, une merveilleuse femme dont le mari est souvent loin et... une bonne danseuse. Chaque minute, il en apprend plus sur elle. Et franchement pour une fois que sa partenaire de danse n'a pas deux pieds gauches, il ne peut que profiter du moment. En plus, il y a cette complicité, un truc non identifiable dans l'air qui fait qu'il s'amuse réellement en sa compagnie. Il revient sur ce qu'elle avait dit plus tôt, le "pas encore, je suis associée". "Oui, faut être ambitieux dans la vie." Elle casse un peu le cliché de la belle héritière qui se contente de dépenser l'argent de la famille, laissant volontiers le business aux autres parce qu'elle n'y comprend rien de toute façon.

Il arque un sourcil lorsqu'elle dit que c'est intéressant de savoir qu'il est détective privé. C'est vrai que sur papier, ça a l'air marrant et rocambolesque comme boulot, mais il doute que ce soit pour cette raison qu'elle dit ça. Aurait-elle une tâche à lui confier ? Elle enchaîne, lui demandant de lui confirmer si un détective privé est tenu au secret professionnel. Zack sourit, non seulement parce qu'il s'est très probablement trouvé un nouveau job, mais surtout parce que c'est pour elle qu'il l'effectuerait. Soudain, tout prend une nouvelle tournure. Il a presque envie de croire au destin. Tout ce qu'il s'était passé jusquà ce moment précis n'était peut-être qu'un prétexte pour la suite. Le client richissime, la blonde, le gros relou, le coup du faux mari... "Toujours et peu importe les circonstances." confirme-t-il, sans se rendre compte qu'il s'est arrêté de danser et qu'il la regarde curieusement, l'air de dire "j'ai hâte d'entendre la suite". Etant donné son statut, il y a tant de choses qu'elle pourrait lui demander par rapport à l'entreprise, un auteur, la concurrence... mais quelque chose lui dit que la mission sera bien plus intéressante qu'il ne le pense.

_________________

( Just believe that you can make things better. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2018
déclarations envoyées : 123

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Jeu 7 Fév - 20:37


perdre tout espoir, c'était ça la liberté. ☽
@zackery martins

L'ambition. Grand mot. Sophia avait toujours été ambitieuse. Depuis qu'elle avait posé son pied dans le hall d'entrée de l'immeuble. C'était un endroit où elle s'était toujours vue, depuis toute petite. Alors, lorsque son père avait accepté sa demande de stage, elle était aux anges. Il aurait pu refuser mais toute sa vie il avait cru en sa petite fille chérie et aujourd'hui encore, il était tellement fière qu'il l'avait nommée associée. Et, lorsqu'il prendrait sa retraite, tout ça serait à elle. Alors, oui, il fallait être ambitieux dans la vie et Zack semblait avoir bien fait ses devoirs. "Absolument!" Elle n'était pas qu'un joli visage. Et elle était fière qu'il le remarque. Parce que ça aurait été trop bête vu leur complicité naissante. Elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance. Et ce n'était donc pas surprenant de l'entendre parler de son problème de mari. "J'aurais probablement besoin de tes services." Là, ça allait devenir intéressant. Parce que le beau Martins devait s'y connaître plus qu'elle en liaisons extra-conjugales. Elle, jamais elle n'avait pensé à tromper son petit mari d'amour. Alors, jamais de sa vie elle ne s'était imaginée que lui allait la tromper. Ce n'était qu'une sensation mais l'instinct féminin ne la trompait que très rarement. Et là, elle avait réellement besoin d'aide. Qui, de mieux qu'un détective privé, pourrait l'aider? La suite, elle n'était pas encore sûre, mais elle avait déjà peur de découvrir ce qui se passait réellement dans la vie de son mari. Dans son dos.... "Je suis le cliché de la nana qui a une vie de rêve, celle qui pense que son mari est infidèle, celle qui n'en parle pas mais qui a peur de découvrir la vérité." C'était avec une pointe d'émotion dans la voix qu'elle avait commencé à expliquer ce qui la rendait triste. Toute sa vie était le cliché de quelqu'un qui a réussit. De l'argent, un bon emploi, une voiture magnifique, une maison de rêve, un beau mari. Tout semblait tellement beau en surface, mais si on commençait à creuser, c'est une toute autre réalité qui se révèlerait. Celle d'une femme abandonnée par son mari. Une femme amoureuse qui a des doutes, mais qui n'en parlera pas. Encore moins au principal suspect, son cher et tendre. "J'ai donc besoin de l'aide de quelqu'un qui connaît tout ça bien mieux que moi." Parce qu'elle n'y connaissais rien, elle ne savait pas par où commencer. Et, vu sa discrétion, elle se ferait probablement cramer à la seconde où elle tenterait de s'immiscer dans la vie de son mari. Pourtant Sophia était une femme intelligente et elle pourrait se lancer là dedans, mais, pour le coup, elle préférait laisser quelqu'un d'autre s'en occuper. C'était peut-être la  meilleure des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zackery Martins
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/12/2018
déclarations envoyées : 961
faceclaim : James McAvoy (draíochta)
multinick : Devin & Austin.

MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   Mar 12 Mar - 11:08

I go out partying to figure out exactly who I'm making music for. You can't just guess. That's what life is alla about, let's have a party, let's have it tonight.Because good parties & a beautifull woman create temporary youthfulness. @Sophia Hill(@beerus)
un mari de trop
Zaphia ♥️

Qui aurait cru que cette comédie de faux-mari n'était qu'un prétexte à une rencontre intéressante. Il en vient à totalement oublier la fausse blonde qui s'est barrée, ce n'était qu'un dommage collatéral après tout. La vraie histoire commence maintenant, au moment même où Sophia lui demande s'il est toujours tenu au secret professionnel. La danse s'arrête, et comme il l'a deviné, elle a besoin de ses services. Elle se décrit comme le cliché de la nana richissime qui essaie de sauver les apparences malgré l'infidélité probable de son mari. Il aurait dû s'en douter quand elle avait dit qu'il n'est jamais là. Zack regarde autour de lui, c'est vrai que pour rater un évènement pareil, l'homme en question doit avoir une sacrée bonne excuse, jamais assez bonne pour s'éloigner d'une femme pareille si souvent. L'enquêteur estime d'avance qu'elle n'a pas tort et que ses inquiétudes ont lieu d'être, mais il espère se tromper pour elle. Il sait à quel point ça peut détruire un être humain, une telle découverte. "Chère Sophia, tu es tout sauf un cliché." et il en a vu des femmes qui soupçonnent leurs maris d'adultère et vice-versa. "Tu peux compter sur moi, tu l'apprendras cette vérité." il lui tend la main pour annoncer officiellement le début de l'aventure. Il n'est pas du genre à perdre du temps, il s'y lancera tout de suite, il sait qu'elle ne tardera pas non plus à lui donner tous les renseignements nécessaires. Normal qu'elle prenne l'affaire très à cœur. Mais il ignore encore à quel point elle veut être impliquée dans l'enquête.

_________________

( Just believe that you can make things better. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: un mari de trop (zaphia)   

Revenir en haut Aller en bas
 
un mari de trop (zaphia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Jeux vraiment trop drole!!!
» Trop de laxisme dans le gouvernement, selon Mgr Kébreau
» apres l' heure, c'est trop tard
» Sommes nous trop nombreux pour notre planète ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Out Of Brooklyn-
Sauter vers: