AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
VDM
Raconter des anecdotes, se moquer gentiment, lire les histoires des autres,...
Bref, se marrer tout simplement, c'est par là que ça se passe.
November Stands
De l'esthétisme à la nourriture, venez découvrir ce que les artisans de brooklyn
ont à vous proposer, c'est par ici que ça se passe (sous inscriptions uniquement).

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Congratulation 'nd Warning ft Dorian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 25/10/2018
déclarations envoyées : 141
pseudo (prénom) : kahlan
faceclaim : Rihanna #mittwoch
multinick : Aucun :p

MessageSujet: Congratulation 'nd Warning ft Dorian   Jeu 8 Nov - 22:44

Congratulation 'nd Warning  

ft Dorian
ANAPHORE


Cléophée avait longtemps hésité avant de proposer cette entrevue avec Dorian. Cela faisait des années qu'il était un de ses amis mais cela faisait encore plus de temps qu'elle était engagée dans la cause des femen. Elle avait fait partie de certaines de leurs opérations en Ukraine ou en Espagne, s'était retrouvé seins nus en une d'un des journaux de Belgique et l'avait pourtant présenté avec fierté au thanksgiving suivant . Cela avait fait presque autant de bruit dans sa famille que la fois où elle avait faillit se faire emprisonner pour plus longtemps que les gardes à vu habituelles pour trouble de l'ordre public. Elle y avait échappé de peu grâce à Dorian justement. D'abord agacée de devoir quelque chose à un politicien, en traquant un peu les zones les moins sécurisées de ses mails et surtout en le rencontrant personnellement la jeune femme s'était rendu compte qu'ils avaient des valeurs similaires, juste pas la même manière de les défendre.

C'est pour ça que lorsque ses amies et compagnes de combats lui avait demandé de fourrer le nez dans les affaires du tout nouvel élu de la chambre des représentants elle avait grimacé. Elle avait eu vent des accusations d’agression d'un des membres de son cabinet envers sa secrétaire, elle avait remarqué que Dorian avait appliqué la langue de bois si propre à son métier, surtout en pleine campagne. Mais pour le connaître en tant que personne et deviner ce qu'il en pensait vraiment, elle avait du mal à vouloir nuit à sa toute nouvelle victoire. La hackeuse lui avait donc donné rendez vous dans la boutique de dépannage informatique où elle bossait sans lui dire exactement pourquoi. L'attendant recroquevillée sur son siège de bureau, scrollant des lignes de codes encore et encore elle lui adressa un grand sourire à son entrée. « Bonjour dans l'humble boutique que l'état taxe généreusement » Elle se leva et lui indiqua l'arrière boutique « Si monsieur veux bien me suivre » Un autre ordinateur semblant bien plus puissant était posé sur une table avec deux chaises. L'endroit était vétuste, comme le reste de la boutique mais il était au moins propre . Elle le serra alors rapidement entre ses bras   « ça fait longtemps, et ça fait plaisir, assied toi. Désolé c'est pas très luxueux mais au moins personne ne viendra te chercher ici contrairement à un grand restaurant ou hôtel. Puis j'ai pas envie de me faire confondre avec une poule de luxe. » Elle prit un air dégoutté en servant deux tasses de café, laissant la sucrière ouverte pour laisser libre court à son addiction et le rejoint. « Sur une échelle de un à dix, dix étant que je peux te proposer des petits gâteaux avec le café, j'ai le temps de te demander comment ça va ? Ou je vais directement dans le vif de sujet et je te dis que tu ferais mieux d'annuler ta visite du 14 ou renforcer la sécurité au point de ne pas laisser entrer une femme dans le kilomètre et trouver un moyen de l'expliquer aux journalistes ? C'est toi qui choisit... Tu t'es fait des ennemis.»

_________________
too cold for keep her

too hot for leave her
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Honesty is so overrated

date d'arrivée : 20/07/2018
déclarations envoyées : 603
pseudo (prénom) : Pommmme
faceclaim : Sam Claflin (@ amor fati)
multinick : Chevalier Augustin et le dangereux Pacôme

MessageSujet: Re: Congratulation 'nd Warning ft Dorian   Dim 11 Nov - 4:15



Dorian avait relevé un sourcil étonné en recevant l’invitation de Cléophée. Forcément, ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas parlés tous les deux. Bonne entente évidente, mais ce serait toujours un peu … compliqué. Le politicien avait eu à faire à elle il y avait plusieurs années de cela déjà, lors de son tout premier emploi pour l’ONU, à l’époque où il résidait au Texas. État reconnu pour sa forte base républicaine, les mouvements activistes y avaient été, pendant un temps, particulièrement virulents. Avec raison, sur certains enjeux, Dorian ne le niait pas. Même si il ne pourrait jamais publiquement approuver.
Enfin, il n’avait pu faire condamner Cléophée. Bien au contraire, quand était venu le temps de témoigner, il l’avait fait en sa faveur. L’ensemble des témoignages étant soumis à la confidentialités habituelles des tribunaux, il n’avait pas un seul instant hésité à exprimer le fond de sa pensée. L’haïtienne avait été épargné de toute accusation.
S’en était suivi quelques rencontres, plusieurs discussions. Une même profonde volonté de changer plusieurs des injustices de cette société. Un même profond respect de l’intelligence humaine, peu importe on sexe, sa race, sa couleur, son appartenance. Une même détermination dans le propos de l’action, même si celle-ci se déclinait de manière bien différente. Il n’avait pu que bien s’entendre.
Mais jamais Dorian n’avait pu porter cette bonne entente à l’oeil publique. Et Cléophée ne le lui avait, heureusement, jamais reprochée.

« Bonjour dans l'humble boutique que l'état taxe généreusement. » Il avait esquissé un sourire en coin. « Toujours aussi piquante face à l’état. Heureusement que certaines choses ne changent pas. » Regard complice. Puis il la suivit, connaissait ses manières et sa méfiance habituelle. Ne s’étonnait pas, d’ailleurs, de découvrir ce nouveau lieu de travail où il était venu seul. La brune ne faisait jamais rien comme tout le monde.
Une fois dans l’arrière-boutique, elle lui adresse une rapide étreinte amicale à laquelle il répondit, sourire aux lèvres. Cléophée avait toujours ses manières, droite au but et incisive. Les valeurs au bon endroit malgré tout, Dorian ne pouvait désapprouver. « Très longtemps en effet. » Il tira une chaise, y prenant place, tout en poursuivant. « Et ne t’en fais pas pour ça; les rencontres dans les salles de conférences d’hôtel, j’en ai déjà suffisamment comme ça en ce moment. » Ça n’arrêtait pas depuis mardi. Huit à dix par jour. Éreintant. Lui qui n’avait pourtant ni énergie, ni moral à revendre ces derniers temps. « Puis j'ai pas envie de me faire confondre avec une poule de luxe. » Il releva un sourcil. « Qui oserait une telle comparaison ? » Mince sourire. Non, vraiment, ça ne collait pas à Cléophée. Ce serait bien mal la connaitre que de s’imaginer pareil scénario. Et ça se mériterait sûrement une correction bien salée de la part de la brune, à qui le manque de respect puait au nez.

Il s’était interrogé sur les raisons de l’invitation soudaine de son amie, forcément. Mais ne s’était pas douté que les motivations seraient aussi … menaçante pour lui. L’haïtienne ne mettait au moins pas de gant blanc. Les sourcils de Dorian s’étaient froncés, automatiquement, en comprenant l’avertissement. « Quelle envergure, pour l’opération prévue ? » Il avait l’air sérieux et concerné. Merde, il n’avait vraiment pas besoin de ça en ce moment. Sa vie privé partait déjà suffisamment en vrille comme ça.
Il s’écrasa d’ailleurs un brin dans sa chaise, soupirant. Avant de passer une main devant ses yeux, réalisant. « C’est en lien avec mon silence au sujet de Taylor, pas vrai ? » Il secoua un brin la tête. Regrettant et en même temps parfaitement conscient que, sur le coup, il n’aurait pu le condamner unilatéralement. Ce n’était pas ainsi que fonctionnait la politique. Trop de gros donateurs étaient derrière Taylor. Et aux États-Unis, sans argent, tu ne fais pas campagne très longtemps. Dorian soupira. « Je le savais, que cette histoire sentait mauvais … » Ses traits se firent soudain profondément agacé. « Merde, ça fais chier … » Très rares étaient les personnes qui pouvaient assister à ce genre de démonstrations d’emmerdement de la part de Dorian. Cléophée et son spectaculaire franc parlé avait, avec le temps, gagné ce privilège. C’est que la brune s’était également montré bien secrète et loyale à son égard, tout comme lui savait l’être. Aucune raison de douter donc. Il pouvait laisser libre court à son agacement sans s’inquiéter.
Il releva le regard vers elle. « Aucune chance que ce soit annulé ? L’opinion à mon sujet est unanime ? » Il se doutait de la réponse, mais ne perdait rien à demander. Les Femens ne plaisantaient généralement pas avec la lâcheté et les torts poussés sous le tapis de l’entrée. Rien ne jouait en sa faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Congratulation 'nd Warning ft Dorian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» Mauvaise journée... [PV Dorian!]
» le portrait de Dorian Gray
» I'm Back [Dorian & Enora]
» Dorian Syrdahar

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Williamsburg-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: