AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
VDM
Raconter des anecdotes, se moquer gentiment, lire les histoires des autres,...
Bref, se marrer tout simplement, c'est par là que ça se passe.
November Stands
De l'esthétisme à la nourriture, venez découvrir ce que les artisans de brooklyn
ont à vous proposer, c'est par ici que ça se passe (sous inscriptions uniquement).

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Celui qui ne freine pas à la vue d’une voiture de police est probablement déjà à l’arrêt (lucia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 20/08/2018
déclarations envoyées : 91
pseudo (prénom) : laulau (laura)
faceclaim : Ryan Guzman
multinick : aucun pour le moment, je suis encore seul dans ma tête.

MessageSujet: Celui qui ne freine pas à la vue d’une voiture de police est probablement déjà à l’arrêt (lucia)   Ven 26 Oct - 11:08


celui qui ne freine pas à la vue d’une voiture de police est probablement déjà à l’arrêt ★ lucia & nathanaël
Aujourd’hui on était en intervention avec mes collègues. Un sous-effectif qui nous conduisait à venir en aide aux agents de la circulation pour faire le tour des rues et patrouiller. Franchement ça ne me dérangeait pas, c’est pas là que j’avais commercer et ça me rappelait de très bons souvenir il faut dire. D’un côté c’est là qu’on se sent vraiment utile, c’est là qu’on montre vraiment qu’on est là pour protéger la population. C’est en se montrant qu’on peut le faire et non pas assis sur un siège derrière un bureau. Etre en intervention, faire des patrouilles, j’adore ça. Certes quelques fois se balader en uniforme peut avoir un risque mais c’est très rare. Souvent les gens pensent qu’on est là que pour les verbaliser ou prendre de l’argent sur le dos des contribuables mais c’est loin d’être le cas. En tout cas moi cela ne m’enchante pas de mettre des contraventions, mais si il faut faire respecter la loi en le faisant, j’exécuterais mon travail comme il se doit. Mais c’est comme ça, heureusement c’est qu’une minorité de la population qui nous voit comme des voleurs, les autres savent bien qu’en tant que force de l’ordre et représentant de la loi à l’échelle locale, nous sommes là pour les protéger quoi qu’il arrive. On est pas non plus des dieux non plus, on ne peut pas tout faire par miracle, ça demande du temps et de la rigueur dans l’exécution des procédures.. mais la plupart du temps c’est quand même un métier plus que passionnant.

On commença notre patrouille alors ma collègue, d’abord en voiture autour du quartier avant de garer notre voiture à l’entrée sur parc pour aller y faire un tour et vérifier que tout vas bien. Uniforme, sans gilet par balle bien sur, juste une veste de policier, mon arme et ma plaque à la ceinture, on marcha tous les deux doucement dans le parc en regardant ce qui pouvait se passer autour de nous. On pouvait entendre des rires d’enfants, voir des gens s’embrasse et profiter de la journée. Ca me faisait penser à mon fils et ma femme, on venait souvent ici pour se promener et souvent j’ai fais des parties de foot avec mon fils dans ce petit square dans le parc. De quoi me faire sourire en repensant à tout cela. Je sortis une photo de mon porte feuille, une photo de nous trois ou je déposa un bisou dessus. Bientôt ma famille va s’agrandir, j’ai appris que j’allais être de nouveau papa. En ce moment j’étais vraiment le plus heureux du monde, mon mariage, l’annonce de cette grossesse, que demander de mieux. Je souris en regardant ma collègue en lui proposant un café au petit vendeur à l’entrée du parc. On s’installa donc contre le petit camion de celui-ci, de quoi prendre notre petit déjeunez. Un café chacun et elle se pris une gaufre. Ce n’est pas parce qu’on est en service, qu’on a pas le droit de se faire un plaisir quand même. Je pris une gorgée de mon café quand j’entendis au loin une femme crier sur un homme qui était en train de lui voler son sac. Je tourna la tête essayant de déterminer d’ou cela pouvait venir car je ne savais pas du tout de quoi il s’agissait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 08/10/2018
déclarations envoyées : 133
pseudo (prénom) : rebelle
faceclaim : dakota johnson
multinick : ...

MessageSujet: Re: Celui qui ne freine pas à la vue d’une voiture de police est probablement déjà à l’arrêt (lucia)   Dim 4 Nov - 9:14

Lucia était dans les rues de New York, elle était comme toujours dans ses pensées. Elle pensait énormément à Loan. Son fils, sa chair, son sang et pourtant elle l’avait abandonné en pensant que sa vie serait meilleure. Mais c’était faux, car elle en avait eu assez au bout de six mois avec son ex amant. Elle avait entamé une thérapie qui avait duré dix-huit mois, pour qu’elle prenne conscience que sa vie avec son fils était bien plus importante que tout ce qu’elle pouvait avoir dans sa misérable vie qu’elle avait vécu avec son ex amant. Elle était en train de regarder son téléphone portable, où elle avait pu mettre toutes les photos de sa vie d’avant. Elle était dans ses pensées, elle était en train de pleurer. Il y avait tellement de monde. Elle n’avait jamais remarqué l’ampleur du monde à New York, elle était comme hypnotisée par ce monde qui grouillait autour d’elle.

Elle était en train de regarder son téléphone quand une personne s’approcha d’elle. Cette personne était un jeune d’une vingtaine d’années. Il n’avait pas la même allure que les autres personnes qui étaient dans la rue. Elle n’eut pas le temps de respirer que ce jeune homme lui prit son sac, il avait toujours le carnet de sa grand-mère. Elle se mit à crier et essaya de courir après le jeune homme. Elle essaya d’appeler la police en espérant qu’elle soit dans les parages, car elle n’avait pas envie que ses recettes de famille ne soient perdues.


_________________
il y a des jours qui sont passés. il y a des nuits qui ont brûlé. il y a des mois, des années. il y a de l'eau qui a coulé. des ciels qui ont changé. mais il y a toujours une chanson. un parfum dans la maison. toujours ce que, tu préfères. dans l'air... rappelle-toi comme on était vivants.

code dialogue:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Celui qui ne freine pas à la vue d’une voiture de police est probablement déjà à l’arrêt (lucia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Ïdon ou la Nostalgie de celui qui VEUT rester jeune!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Brooklyn Heights-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: