AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
VDM
pour s'amuser
Raconter des anecdotes, se moquer gentiment, lire les histoires des autres, c'est par là.
the Scary Haunted House
parce qu'on aime tous se faire peur
une maison hantée, des groupes tirés au hasard, de la peur et des frissons, tout ça dans la maison hantée.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 30/09/2018
déclarations envoyées : 164
pseudo (prénom) : Nadou
faceclaim : Melissa Benoist
multinick : //

MessageSujet: Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella   Mar 2 Oct - 13:09

On possède tous notre part d’ombre et notre part de lumière, nous connaissons tous nos points forts et nos faiblesses et comment nous pouvons faire pour lutter contre ces dernies ou au contraire les laisser prendre le dessus. On est tous capable de fournir le minimum d’effort pour pouvoir se sortir d’une situation douteuse et pourtant … Pourtant Lou est parfaitement incapable de laisser le meilleur d’elle même ressurgir comme elle aimerait tant le faire. Elle sourit à ses patients, à ses collègues, parce que « mais enfin Lou, ça fait deux ans maintenant tout devrait être rentré dans l’ordre ! » Mais non, non tout n’est pas terminé. Les larmes qui coulent le long de ses joues le soir, lorsqu’elle se glisse dans ce grand lit vide. Sa main va parfois caresser l’oreiller qui prend toujours place à côté d’elle, comme si ce simple geste allait lui ramener celui qu’elle aime. Elle s’imagine parfois qu’il est encore là, ses yeux en dessinent encore parfaitement les contours de son corps, là, sur ce lit, à sa place … Mais lorsque le mirage fini par s’estomper les larmes viennent, rendant floues sa vision jusqu’à ce que son visage s’enfuie dans son oreiller et de s’endormir de cette manière, en pleurant toutes les larmes de son corps une nouvelle fois. Pourtant elle a cru qu’il y avait eu un meilleur, elle avait même cessé de pleurer pendant quelques mois, la douleur était moins vive et se glissait dans les méandres de son cœur. L’évocation du prénom de Matthew restant une chose interdite tout de même, elle survit depuis ce jour et se plait à croire qu’elle est capable de tenir le coup, encore un peu …

La sonnerie du réveil la sortit de sa torpeur. Elle ne dort plus depuis une petite heure maintenant, comme si le rendez-vous qui allait suivre dans la journée l’empêchait de faire quoi que ce soit. Elle est morte de peur, pour ne pas changer, elle se sent aussi seule face aux démarches qu’elle va entreprendre. Le procès est sur le point de commencer mais avant son départ elle doit régler les derniers détails, les dernières petites choses à faire avant.

La journée se passe en pilotage automatique. Prendre des nouvelles de ses patients, faire des examens complémentaires si besoin, chercher, trouver, sauver des vies quand elle en est capable amis ne surtout perdre personne. Elle n’est pas assez forte pour vivre une nouvelle perte, elle le sait, elle le sent bien. Elle écourte sa journée pour filer vers ce fameux rendez-vous qui la rend terriblement nerveuse. Dans la rue elle bouscule même quelqu’un marchant si rapidement, un tas de choses se bousculent à vive allure dans sa tête, elle s’apprête à prononcer le prénom qui provoque les crises, elle y sera forcée pendant le procès de toute manière alors autant s’y préparer tout de suite.
Elle pousse la porte du bâtiment avec faiblesse, le cœur battant la chamade alors qu’elle s’annonçait à la secrétaire des lieux, son cœur bat encore plus fort lorsqu’elle voit Danielle venir à sa rencontre. « Bonjour, Daniella. » Dit-elle avec un petit sourire crispé qu’elle a bien du mal à conserver. Elle la suit dans son bureau, elle a peur mais elle ne tremble plus, elle est presque prête à pouvoir recommencer la lecture du dossier, de leur défense, d’entendre le prénom de Matt … Elle prend place sur la chaise face à la brune et n’attend pas qu’elle entame la discussion pour prendre la parole. « Que devons-nous voir encore pour le début du procès ? » Demande la blonde en essayant d’avoir l’air sûre d’elle, de savoir ce qu’elle fait et dans quoi elle va mettre les pieds. « Je … Je ne sais pas si c’est vraiment possible, mais est-ce que le procès peut aller vite ? Est-ce qu’une seule et unique séance devant le tribunal pourrait suffire à avoir le verdict ? » Elle n’y croit pas du tout mais elle pose tout de même la question, c’est la peur et l’angoisse qui se chargent de faire prononcer ces paroles. « J’aimerais tant qu’il se déroule le plus vite possible … » Murmure-t-elle avec un demi sourire en espérant que Daniella aura de bonnes nouvelles à lui donner aujourd’hui.

_________________


***
milles et un rêves en moi font de douces brûlures. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I learned to fake a smile as the time runs out.

date d'arrivée : 19/08/2018
déclarations envoyées : 355
pseudo (prénom) : Javajunkie
faceclaim : Kerry Washington ღ
multinick : L'adorable Horia

MessageSujet: Re: Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella   Mar 2 Oct - 17:51


❝ Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va. ❞
 If the definition of insanity is doing the same thing repeatedly and expecting different results then surely my quest for your salvation ranks me as one of the maddest of men
Certaines affaires comme ça nous touchent plus que d'autres. Après tout, être avocate ne m'enlève pas le côté humain. J'ai aussi un enfant, un mari et une famille, je n'ai jamais trop de problèmes à comprendre ce qu'ils vivent mais certaines histoires sont bien plus difficiles que d'autres. Je n'avais pas eu de mal à me mettre dans la peau de cette jeune femme ayant perdu l'homme qu'elle aimait. Après tout, j'avais moi-même vécu cette période alors que j'étais bien trop jeune pour tout ça. Imaginez vous une adolescente qui voyait la vie en grand, fiancée alors qu'elle avait vingt-ans, une envie de fonder une grande famille tôt ou tard. Ça, c'était moi avant la disparition de mon fiancé, avant que la vie n'en décide autrement et qu'il disparaisse du jour au lendemain et avant la perte du bébé que je portais lors de sa disparition. Forcément, cette affaire-là en particulier m'a prise aux tripes. Je veux rendre justice par tous les moyens possibles et inimaginables tout en restant dans la légalité, cela va de soi.

Ce matin là, je me suis levée assez tôt pour entamer les derniers détails concernant cette affaire, voulant soulager Lou par tous les moyens possibles que je possède entre mes mains. Les derniers changements dans ma vie n'affectent pas mon travail pour autant, je tiens à m'y donner corps et âme, quitte à freiner un peu sur le boulot par la suite. C'est le dernier rendez-vous avant que cette affaire commence, le moment de m'assurer qu'elle est prête. De toute façon, je donnerais tout ce qui est en mon pouvoir pour remporter cette affaire. La justice doit être faite, c'est tout ce qui compte. J'étais dans mon bureau, occupée sur quelques papiers lorsqu'on m'annonce l'arrivée de Lou dans les locaux. Je me lève pour aller l'accueillir sans la faire attendre.

Bonjour, Lou.

Lui dis-je en restant très polie et gentille à son égard. Je la mène jusqu'à mon bureau où l'on sera plus tranquille, l'invitant à s'installer. Je prends place en face d'elle. Je lui souris doucement, pouvant presque sentir la douleur qu'elle éprouve rien qu'en la regardant. Cependant, je me dois de me ressaisir.

Je tenais simplement à revoir les derniers petits détails, et aussi à m'assurer que vous êtes prête.

Je peux largement comprendre sa question, qui voudrait d'un procès qui s'éternise et qui dure en longueur pendant de longues semaines ? Personne, pas même moi. Voulant me montrer rassurante à son égard, je tente de faire au mieux pour elle comme pour ses proches.

Je ne pense pas, mais je tenterais malgré tout pour que ça se fasse... C'est compréhensible, vraiment.

L'avantage est que j'ai énormément travailler sur ce dossier, parfois même la nuit pour m'assurer de pouvoir gérer. Je tiens absolument à gagner ce procès et à rendre justice, ça me tient énormément à coeur. Peut-être parce que je m'identifie en elle ? J'en sais trop rien.

(c) Miss Pie


_________________

   
   
I just want to be yours.
Someday, someone is going to look at you like you're the best thing in the world. I want you, all of you. Your flaws, your mistakes, your imperfections. I want you and only you. I fell in love with you not for how you look, just for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 30/09/2018
déclarations envoyées : 164
pseudo (prénom) : Nadou
faceclaim : Melissa Benoist
multinick : //

MessageSujet: Re: Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella   Mar 16 Oct - 10:16

Les veines de la blonde semblent s’enflammées tandis qu’elle prie silencieusement pour que le rendez-vous s’écourte le plus rapidement possible. Prête ? Comment devait-elle prête ? Oh oui, elle est prête à évoquer le nom e Matthew, l’accident meurtrier qu’ils ont subi et dont il n’est pas sorti vivant. Le cœur brûlant tambourinant dans sa poitrine elle s’efforce de sourire à son avocate en tentant de paraître la jeune femme seule qu’elle est depuis deux ans et qui devrait tenir le choc à présent. « Prête à raconter tout ce qu’il s’est passé ? Oui, je pense que oui … Mais je crois qu’il faudrait revoir une dernière fois ce que je peux dire … » Affirme-t-elle sans être convaincue. Lou ne se pose même pas la question car elle le sait très bien qu’elle va devoir le répéter encore une fois aujourd’hui pour se sentir parfaitement à l’aise avec son discours lorsqu’elle devra comparaitre. Mais elle n’y sera jamais, comme elle ne sera jamais plus capable de prononcer son prénom sans avoir un pincement au cœur. Et dans sa douleur elle demande avec espoir s’il y a une possibilité que le procès soit court, rapide, efficace … Le sourire de Daniella ne parvient pas à la rassurer et elle comprit bien avant que les mots sortent de la bouche de l’avocate qu’une seule et unique séance ne serait pas suffisante, que ce ne serait pas possible. Lou retient un soupir et tente de garder la face, de se ressaisir pour ne pas se laisser une nouvelle fois abattre … Mais c’est trop, beaucoup trop … Ses épaules s’affaissent au bout de quelques secondes à lutter et ses doigts firent tourner encore et encore la bague, non pas de fiançailles mais une simple bague, que Matthew lui avait offerte. « Je suis vraiment fatiguée, je ne sais pas si je serais capable de parler de cet accident encore une fois. » Souffle-t-elle en se frottant l’avant-bras tout en détournant le regard vers la fenêtre du bureau.

Lorsque ses yeux se posèrent une nouvelle fois sur l’avocate elle lui servit un sourire crispé, stressé. « C’est vraiment dur de remuer toute cette histoire alors qu’elle s’est terminée i y a deux ans maintenant … » Se confie-t-elle finalement alors qu’elle se sent une nouvelle fois complètement perdue sur les mesures à suivre et comment les faire. « Je veux dire … Et s’ils finissent par gagner ? Je ne sais pas par quel miracle ils peuvent gagner mais j’ai besoin de les savoir derrière les barreaux … Je n’arrive presque plus à prendre le volant pour sortir, la voiture me fait peur parce qu’il y a des gens comme eux dehors … Et si ce que je faisais était mal ? Et si ces personnes s’en voulaient terriblement et que les envoyer en prison n’était pas la bonne solution ? » Lâche la blonde sur le ton de la confidence, de la peur, de la tristesse et d’un flot d’émotion contradictoire qui rugissait en elle. Car oui, si ces personnes qui avaient tués Matthew souffraient également de cet accident ? S’ils s’en voulaient énormément d’avoir agit de la sorte ? Alors ce n’est certainement pas en les entrainant dans une telle histoire supplémentaire que tout va s’arranger … Même si la conscience de Lou se sentirait terriblement mieux s’ils venaient à croupir à l’ombre. Question de sécurité, question d’envie d’avancer, vivre, pouvoir poursuivre sa vie sans devoir se méfier de mille et une chose qui lui rappelle l’accident. L’envier d’oublier cette peur et toute cette souffrance.

Spoiler:
 

_________________


***
milles et un rêves en moi font de douces brûlures. endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I learned to fake a smile as the time runs out.

date d'arrivée : 19/08/2018
déclarations envoyées : 355
pseudo (prénom) : Javajunkie
faceclaim : Kerry Washington ღ
multinick : L'adorable Horia

MessageSujet: Re: Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella   Lun 22 Oct - 14:03


❝ Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va. ❞
 If the definition of insanity is doing the same thing repeatedly and expecting different results then surely my quest for your salvation ranks me as one of the maddest of men
Il est certain que ça doit être difficile pour elle et je le conçois mais malheureusement, je n'ai pas d'autre choix que de faire mon boulot, de m'assurer qu'elle se sente capable de parler de ce qu'il s'est produit même si c'est difficile et qu'on est jamais prêt pour ça. Tentant de lui montrer mon soutient et qu'elle n'est pas seule parce que je resterais à ses côtés jusqu'au bout, je finis simplement par lui répondre. C'est aussi ce que je me disais, effectivement. C'est même pour ça que je l'ai appelée, en réalité. J'aurais aimé pouvoir lui accorder ça, mais il est certain que ça va être difficile que tout se passe en une seule et unique séance. Je vais malgré tout tenter, après tout il n'y a rien à perdre en essayant mais je ne compte pas vraiment là dessus non plus. Et ça se comprend, c'est difficile de parler d'une telle histoire. Je n'aurais pas supporté d'aborder une telle affaire si j'avais été à sa place. En plus, je sais que perdre la personne qu'on aime est difficile. J'ai perdu mon ex-fiancé et l'enfant que je portais peu après son enterrement. J'ai eu la chance de tomber amoureuse à nouveau après tant d'années mais ça reste difficile, je le conçois. J'ai tellement mal au coeur pour elle, peut-être parce qu'une partie de moi s'identifie à elle. Comment pourrait-elle se sentir prête à parler de ça en même temps ? J'aime ce boulot, je sais ce que je fais mais entendre de telles choses est parfois si difficile. Quoi qu'il en soit, je ne les laisserais pas gagner parce qu'il mérite que justice soit rendue, pour elle aussi d'ailleurs ! Je ne lâcherais pas l'affaire de toute manière, je suis têtue et déterminée à gagner cette affaire plus que jamais.

C'est compréhensible, et c'est normal que ce soit difficile de parler d'un moment aussi difficile que celui-là. Seulement, j'ai confiance en moi et en mes capacités. Je tente à nouveau de la rassurer, de lui donner confiance en moi et en la justice pour que le coupable aille en prison. Et ils iront derrière les barreaux. Je suis une bonne avocate et ils ne gagneront pas cette affaire. Vous ne faites pas de mal, je vous assure. Le problème est qu'ils regrettent rarement leurs actes et rassurez-vous, c'est la bonne solution sinon nous n'en serions pas là. Si c'était un réel accident et qu'ils s'en voulaient, nous ne parlerions pas à l'heure actuelle. Pour elle et pour lui donner la chance d'avancer si elle s'en sent capable d'ici un futur proche ou lointain, je me dois de mettre le coupable en prison. Autant pour elle que pour moi d'ailleurs ! Justice doit être rendue.

Spoiler:
 

(c) Miss Pie


_________________

   
   
I just want to be yours.
Someday, someone is going to look at you like you're the best thing in the world. I want you, all of you. Your flaws, your mistakes, your imperfections. I want you and only you. I fell in love with you not for how you look, just for who you are.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et là ... Ou on fait un pas en avant, ou on tourne le dos et on s'en va ☼ Daniella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fait peur au lion avant qu'il ne te fasse peur
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]
» La chanson qui fait kiffer les geeks
» Un fait surprenant ( suite )

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Downtown Brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: