AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
VDM
Raconter des anecdotes, se moquer gentiment, lire les histoires des autres,...
Bref, se marrer tout simplement, c'est par là que ça se passe.
November Stands
De l'esthétisme à la nourriture, venez découvrir ce que les artisans de brooklyn
ont à vous proposer, c'est par ici que ça se passe (sous inscriptions uniquement).

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Petite bulle d'écume

date d'arrivée : 31/07/2018
déclarations envoyées : 748
pseudo (prénom) : Mag'/Dompteuse de lutins
faceclaim : Shailene Woodley
multinick : Aaron Adler & Anabella Blake & Lily Stanford & Neela Sheppard

MessageSujet: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Mar 31 Juil - 22:52

Mia. Ça faisait des mois qu’on ne s’était pas vues. Enfin si, on s’était croisé à des soirées mondaines, certaines organisée par la fondation pour récolter de l’argent, d’autres parce que Derek m’avait demandé de l’accompagner. Mais se voir vraiment et discuter de nos vies, nous ne l’avions pas fait depuis des mois. Nous avions un peu discuté quand Mia était venue me voir à l’hôpital après mon « accident » de bateau mais fatiguée à l’époque, ça n’avait pas duré très longtemps. Après ça, la vie faisant, nous n’avions jamais pris le temps de nous voir. Jusqu’à aujourd’hui.

J’avais fait quelques achats, de quoi préparer des choses à grignoter. Il faisait beau et chaud et si Mia était tentée, on pourrait sortir naviguer un peu et trouver un endroit pour barboter un petit peu. Avec quelqu’un à mes côtés, j’étais capable de partir en mer, ça serait une chouette sortie.
J’étais un peu nerveuse tout de même. A part Noah, j’avais un peu mis de la distance avec tout le monde, y compris mon fiancé. Les gens s’accordaient à dire que les secours avaient raison, que j’avais dû passer par-dessus bord lors d’une manœuvre. La bosse que j’avais eu les avait convaincus qu’une rafale de vent avait poussé un des éléments de la voile à me frapper et me faire basculer à l’eau. Je n’y croyais pas. Je n’étais pas convaincu. Et dans ces doutes, j’étais bien seule avec Noah.
J’étais également nerveuse parce que Mia n’avait pas toujours accepté facilement mes choix de vie et de carrière. Nous n’avions jamais perdu contact mais ça nous avait parfois éloignées. Même si nous étions toujours amies, qu’elle restait ma meilleure amie, j’avais toujours peur que la distance s’immisce à nouveau entre nous. J’avais tellement l’impression d’être à mille lieues du milieu d’où l’on venait…

Ça ne servait à rien de se mettre ce genre de craintes en tête et me forçait à penser à autre chose. Alors en attendant Mia, j’en profitais pour finir de préparer notre repas.

_________________

Je rêve d'abysses et de lame de fond. Je crève le lisse des lignes d'horizon...

J'ai bien encore l'âge pour tous les naufrages. Je m'embarque, toujours prête pour n'importe quel voyage. Je peux faire des vagues et tout remuer, ne pas nous laisser reposer en paix. Je rêve d'orages et de tourmente. Je crève de rage et d'amours lentes. Je veux échapper au calme plat. Laisse-moi juste m'abîmer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the pretty little liar

date d'arrivée : 05/04/2018
déclarations envoyées : 325
pseudo (prénom) : erhys
faceclaim : ashley benson ©acid rain
multinick : .

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Mer 1 Aoû - 19:09


les années passent... les amis restent, la vie défile
Le jour où j'ai reçu le SMS de Nina qui me proposait un pique-nique sur son bateau, j'ai gardé ce même sourire idiot que j'avais sur mon visage lorsque j'avais neuf ans. C'est à cette période-là que nous avons fait connaissance elle et moi, j'étais toujours surexcitée à l'idée de la voir et de pouvoir inventer de nouvelles bêtises avec quelqu'un d'autre que mon frère, au grand désespoir de nos parents. Et depuis ce jour, nous ne nous sommes plus lâchées. Enfin, presque. Nous nous sommes quelque peu éloignées en grandissant, nos vies ont pris des routes différentes, mais je n'ai jamais arrêté de prendre de ses nouvelles et de lui donner des miennes. Elle est ce petit bout de bonheur qui me fait sourire et rire, même quand je n'ai pas le moral, elle est MA personne.

J'ai pris soin d'annuler tous mes rendez-vous de l'après-midi, pour que nous ayons du temps pour nous. Je pense que l'on en a grand besoin, car la dernière fois que nous nous sommes vue, c'était à l'hôpital, juste après son accident. Je me souviens encore de ce que j'ai ressenti quand un numéro inconnu m'a prévenu de sa disparition, j'ai cru que mon cœur était en train de se détacher. Je me suis fait un sang d'encre à ne rien pouvoir faire pour aider dans les recherches. Mais heureusement, elle fut retrouvée saine et sauve. C'est ce genre d'action qui me fait penser qu'elle n'aurait jamais dû choisir cette voie, et que le parcours que nos parents nous avaient tracé, était bien plus prudent. Mais je sais aussi, au fond de moi, qu'elle n'aurait jamais été heureuse dans cet univers, car s'il me correspond a la perfection, Nina a toujours été plus farouche que moi.

Je viens à peine de poser les pieds sur les planches de la marina, que je me sens déjà perdue. Avec tous ces bateaux autour, je ne trouverais jamais celui de Nina, c'est impossible. Je décide donc de lui envoyer un texto. Je suis perdue, tu viens me chercher ? Après avoir envoyé le message, mon regard se tourne vers l'horizon, c'est vrai que c'est magnifique, l'océan a perte de vue.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
@Nina Coleman



_________________

☽☽ Il y a deux minutes, quand je t’ai arraché un sourire, j’ai eu très envie de t’embrasser, mais je vais attendre en espérant avoir mes chances un jour, on ne sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petite bulle d'écume

date d'arrivée : 31/07/2018
déclarations envoyées : 748
pseudo (prénom) : Mag'/Dompteuse de lutins
faceclaim : Shailene Woodley
multinick : Aaron Adler & Anabella Blake & Lily Stanford & Neela Sheppard

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Jeu 2 Aoû - 0:44


En entendant le téléphone sonner, j’étais certaine qu’il s’agissait de Mia. A tous les coups, elle ne savait pas où aller et en ouvrant le message j’avais souris amusée. J’avais rapidement envoyé une réponse « J’arrive » et j’étais remontée sur le pont avant de descendre sur le ponton et de remonter l’allée jusqu’à l’entrée de la marina. Mia était là, toute perdue, cherchant du regard sans doute pour retrouver mon bateau et je m’approchais avec une petite moue moqueuse mais qui n’avait rien de méchant. « Tu sais ce que ça veut dire ça ? Qu’on ne se voit pas assez souvent… » Parce que dans le cas contraire, elle saurait retrouver son chemin dans le dédale des pontons.

Arrivée à sa hauteur je lui faisais un gros câlin avant de l’observer de la tête aux pieds. « T’es toute belle, comme d’hab ! » Parmi nos différences entre Mia et moi, il y avait le look. J’avais l’impression de ne l’avoir jamais vu, ou presque, habillée autrement qu’avec classe et élégance. Même ses tenues décontractées étaient plus sophistiquées que les miennes. Avec mon t-shirt et mon short en jeans, je faisais presque tâche. « Si mademoiselle veut bien me suivre ? » J’exagérais une petite révérence avant de l’entraîner avec moi entre les bateaux jusqu’au Pandora.  

« Comment ça va ? » Je lui lançais un regard accompagné d’un grand sourire. J’attrapais son bras comme quand on était gamine et qu’on se faisait la malle loin des parents pour faire des bêtises. « Je suis contente qu’on ait réussi à se prendre un petit moment toutes les deux. » ça faisait trop longtemps qu’on ne s’était pas raconté nos vies. On avait beau s’envoyer des messages de temps en temps, rien ne valait, pour moi, les conversations en face à face. On arrivait près du bateau et après être montée, je me penchais, tendant la main pour l’aider à monter à bord.

_________________

Je rêve d'abysses et de lame de fond. Je crève le lisse des lignes d'horizon...

J'ai bien encore l'âge pour tous les naufrages. Je m'embarque, toujours prête pour n'importe quel voyage. Je peux faire des vagues et tout remuer, ne pas nous laisser reposer en paix. Je rêve d'orages et de tourmente. Je crève de rage et d'amours lentes. Je veux échapper au calme plat. Laisse-moi juste m'abîmer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the pretty little liar

date d'arrivée : 05/04/2018
déclarations envoyées : 325
pseudo (prénom) : erhys
faceclaim : ashley benson ©acid rain
multinick : .

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Mar 4 Sep - 14:04


les années passent... les amis restent, la vie défile
Un sourire s’affiche sur mon visage lorsque je reconnais la silhouette de Nina s’avancer vers moi, puis un petit rire s’échappe de ma bouche lorsqu’elle insinue que si l’on se voyait plus souvent, je n’aurais eu aucun problème à retrouver son bateau parmi les autres. « Il faut bien une première fois à tout, non ? » Et dès qu’elle fut assez proche de moi, je m’empressa de lui rendre son câlin. C’est quand on se retrouvait que je réalisais à quel point elle me manquait au quotidien. Nina a toujours été mon petit rayon de soleil, elle fait partie intégrante de mon bonheur, et ça, depuis notre première rencontre. Je hoche la tête à son compliment. « Merci, mais tu sais que les vêtements décontractés ne me vont pas aussi bien, il faut que je puisse rivaliser avec toi, quoique dans cet environnement, je fasse peut-être un peu tâche dans cette tenue. » Lui répondis-je en riant avant de lui prendre le bras afin de la suivre dans ce labyrinthe que représentait pour moi la marina.

Quand elle me demande comment je vais, je lui réponds une façon plus ou moins automatique. « Ça va, et toi ? » Puis je souris à mon tour quand elle m'avoue qu'elle est contente que l'on ait réussi à se trouver un moment ensemble. « Moi aussi, mais tu sais, je trouverais toujours un moment pour toi, il suffit de demander. » Il est vrai que je suis tellement absorbée par le travail, que je pense de moins en moins à sortir et à profiter de mes amis, alors que c'est le genre de choses qui ne devrait pas me demander autant d'effort à vingt-sept ans. Et au bout du compter, mes amis se sont peu à peu éloignés, il ne m'en reste qu'une petite poignée, mais je ne peux pas leur en vouloir, c'était aussi à moi de leur consacrer du temps, ce que je n'ai pas réussi à faire. Je sors de mes pensées quand je reconnais le Pandora, je lâchais le bras de mon amie afin qu'elle puisse monter sur le pont, pendant que je retirais mes chaussures à talons, ça éviterait que je me fasse une cheville en montant à bord. Je saisis alors son bras afin de grimper.

« Alors, quand est-ce que tu comptes reprendre la mer ? » lui demandais-je avec enthousiasme, car je savais que Nina n'aimait pas rester très longtemps à terre, contrairement à moi, qui  ne me sentais pas en sécurité sur un bateau.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
@Nina Coleman



_________________

☽☽ Il y a deux minutes, quand je t’ai arraché un sourire, j’ai eu très envie de t’embrasser, mais je vais attendre en espérant avoir mes chances un jour, on ne sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petite bulle d'écume

date d'arrivée : 31/07/2018
déclarations envoyées : 748
pseudo (prénom) : Mag'/Dompteuse de lutins
faceclaim : Shailene Woodley
multinick : Aaron Adler & Anabella Blake & Lily Stanford & Neela Sheppard

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Ven 7 Sep - 22:01

Cette première petite pique n’avait rien de méchant du tout. Preuve en est, la réaction de Mia qui m’arrachait un petit sourire amusé. « Tant que ça n’est pas la dernière ! » Une façon de lui dire qu’elle serait toujours la bienvenue par ici. Mia me manquait. Souvent. Trop. Parce qu’on ne se voyait pas assez. Je ne la blâmais pas, c’était d’ailleurs principalement « ma faute ». Si j’avais la vie de ma sœur, si j’avais gentiment suivi les pas de mes parents, j’évoluerais dans le même monde que celui de mes amis d’enfance. Or, j’avais choisi la liberté. M’investir pour la fondation, graviter dans ce monde par intermittence, oui. M’enfermer dans une cage aussi dorée soit-elle, c’était impossible.

Malgré nos différences, Mia et moi avions su préserver notre amitié. Ça n’avait pas toujours été simple mais ça ne nous avait jamais séparé complètement. « Nan, je ferai croire que t’es une cliente fortunée qui veut faire une croisière. » J’avais étouffé un rire. « Tu sais très bien que n’importe quel vêtement sur toi donnerait l’impression d’être de marque. » Elle avait un certain charisme, une façon de se mouvoir qui ne tromperait personne ici, mais ce n’était pas un problème. « Tu es bien comme tu es ! On est bien comme on est ! » Et si ça ne plait pas aux autres, tant pis !

On reprenait le chemin pour rejoindre le bateau. « ça va ! » De voir Mia, ça allait tout de suite mieux. Ce n’était pas la joie depuis l’accident et c’était compliqué avec Derek, mon fiancé, mais là, je n’avais pas envie de me plaindre. Ma meilleure amie était là et je voulais en profiter. « Et tu sais que c’est réciproque. » J’avais peut-être besoin de me sentir libre à chaque instant de ma vie, ça ne m’empêchait pas de répondre présente pour mes proches. Même ma famille qui n’avait pas toujours approuvé mes choix de vie pouvait compter sur moi et inversement.

Je grimpais à bord du Pandora et lui tendais la main pour l’aider à monter. « Tu veux dire... toute seule ? » Je haussais les épaules, c’était un sujet un peu sensible. « Bosser pour Manhattan by Sail, ça me va, emmener des gens en mini croisière d’un jour ou deux aussi mais en solitaire... » Il y avait du regret et du manque en même temps dans ma voix. « Tant que je ne me rappellerai pas ce qui s’est passé en avril, j’ai l’impression d’être coincée à quai. » Pourtant mes escapades en solitaires me manquaient. Mais je ne me faisais pas confiance pour partir à l’aventure seule. Si j’avais fait une erreur la dernière fois, je voudrais m’en souvenir pour apprendre d’elle. Mais quelque chose au fond de moi me hurlait qu’il s’était quelque chose de plus qu’un simple accident. Mais seule dans mon combat, c’était parfois compliqué de gérer toutes ces émotions. « Tu vas surement me dire comme tout le monde que c’était un accident, que je ne devrais pas avoir peur et passer à autre chose, mais je n’y arrive pas. »

_________________

Je rêve d'abysses et de lame de fond. Je crève le lisse des lignes d'horizon...

J'ai bien encore l'âge pour tous les naufrages. Je m'embarque, toujours prête pour n'importe quel voyage. Je peux faire des vagues et tout remuer, ne pas nous laisser reposer en paix. Je rêve d'orages et de tourmente. Je crève de rage et d'amours lentes. Je veux échapper au calme plat. Laisse-moi juste m'abîmer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the pretty little liar

date d'arrivée : 05/04/2018
déclarations envoyées : 325
pseudo (prénom) : erhys
faceclaim : ashley benson ©acid rain
multinick : .

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Lun 24 Sep - 15:05


les années passent... les amis restent, la vie défile
Un petit sourire s'affiche sur mes lèvres lorsque j'entends sa réponse alors que je lui rends son étreinte. « Ça ne le sera pas, promis. » Depuis le temps, je savais que je pouvais compter sur elle, même si nous n'étions plus aussi proches qu’auparavant, nous avons toujours eu cet avantage, c'est lors de nos retrouvailles, même après plusieurs mois loin l'une de l'autre, nous retrouvons avec une certaine facilité notre complicité, comme si nous nous étions quittées la veille. C'est ça que j'aimais chez Nina, sa façon de rendre les choses si naturelle avec moi.

Elle me fit rire en me disant qu'elle me ferait passer pour une riche cliente voulant faire une croisière. « Tu m'as déjà préparé un alibi à ce que je vois ! » Lâchais-je en pouffant. « Mais tu as parfaitement raison, on est bien comme on est, nous n'avons absolument pas besoin de changer, et encore moins pour les autres. » Je saisis le bras de Nina afin de la suivre jusqu'au bateau qu'elle affectionne tant. Je reconnais dans son : « Ça va ! » Que ça ne doit pas aller tant que ça, je la connais comme si je l'avais faite, mais nous y reviendrons plus tard, je ne voulais pas gâcher ce moment love-love-retrouvailles pour l'instant.

Je sentis dans sa réponse, qu'elle n'était pas forcément prête à reprendre la mer en solo comme elle aimait tant le faire auparavant, chose que je pouvais comprendre après l'accident qu'elle avait vécu. Je lui répondis par un hochement de tête avant qu'elle poursuive. « Tu en as parlé à quelqu'un de ton histoire ? Je veux dire, à un professionnel ? » Je restais persuadée qu'elle n'arriverait pas à retrouver la mémoire toute seule, on a tous besoin d'aide à un moment ou à un autre. Une fois à bord, je dépose mon sac à main sur un des bancs qui font aussi office de coffre de rangement pour le matériel, avant de m'asseoir, tout en l'écoutant être désespérément en recherche du soutien. « C'est peut-être un peu plus compliqué que ça. Tu sais, le cerveau réagis parfois de façon étrange, et ce n'est pas toujours facile de le comprendre et d'arriver à démêler le vrai du faux. » Je lui offris une moue compatissante. « Je n'aime pas que tu me compares à tout le monde. Je te connais trop bien Nina, et je sais que tu n'es pas le genre de personne à avoir peur d'une chose qu'elle aime par-dessus tout sans raison. Alors je te crois, quand tu dis que ce n'était pas un accident, il faut juste que l'on arrive à regrouper les morceaux. » J'ai fait exprès de dire on afin qu'elle sache que je serais présente pour elle, si elle en ressentait le besoin.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
@Nina Coleman



_________________

☽☽ Il y a deux minutes, quand je t’ai arraché un sourire, j’ai eu très envie de t’embrasser, mais je vais attendre en espérant avoir mes chances un jour, on ne sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petite bulle d'écume

date d'arrivée : 31/07/2018
déclarations envoyées : 748
pseudo (prénom) : Mag'/Dompteuse de lutins
faceclaim : Shailene Woodley
multinick : Aaron Adler & Anabella Blake & Lily Stanford & Neela Sheppard

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Ven 28 Sep - 0:32


Oh oui, changer pour les autres. Je n’avais pas réussi à le faire, même pour ma famille, alors il était hors de question que je me métamorphose juste pour rentrer dans le moule. Mon amour de la liberté et mon indépendance étaient bien plus forte qu’une envie de se faire accepter de tout le monde.

« On m’a collé un psy juste après… » Je haussais les épaules, peu convaincue. « Je sais que ça aide des gens et peut-être que dans d’autres circonstances, ça m’aurait aidé… » Je n’avais absolument rien contre une aide psychologique. « Mais ça n’a pas marché… » Et je n’avais pas renouvelé l’expérience depuis.

« Je fais des cauchemar mais il n’y a jamais rien de ce qui s’est passé sur le bateau dedans. Je revois l’homme qui m’a retrouvée sur la plage, mais le reste, c’est que des images construites par ce truc là-dedans ! » et je tapotais ma tempe pour désigner mon cerveau qui avait décidé de retenir les infos contre mon gré depuis le mois d’avril. Un souvenir ? Ne pourrait-il pas me laisser retrouver au moins un petit souvenir ?

« Sauf que je n’ai pas d’indices à recouper. Juste un foutu instinct. » Si j’avais des indices, je pourrais au moins faire douter ceux qui restaient perplexe comme Derek. « Le bateau n’a rien eu et j’ai fini à l’eau, bien sûr que tout le monde a raison de croire que c’était un accident. » Je pouvais même pas le leur reprocher au fond. « J’ai même pensé que quelqu’un était venu m’attaquer, pour le bateau, mais pourquoi on l’aurait retrouvé à la dérive ? » Un bateau volé, on repart avec, loin des Etats-Unis. On ne le laissait pas dériver… « Noah a même pensé que c’était moi la cible, mais qui voudrais me faire ça ? » Je n’avais pas d’ennemis.

_________________

Je rêve d'abysses et de lame de fond. Je crève le lisse des lignes d'horizon...

J'ai bien encore l'âge pour tous les naufrages. Je m'embarque, toujours prête pour n'importe quel voyage. Je peux faire des vagues et tout remuer, ne pas nous laisser reposer en paix. Je rêve d'orages et de tourmente. Je crève de rage et d'amours lentes. Je veux échapper au calme plat. Laisse-moi juste m'abîmer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
the pretty little liar

date d'arrivée : 05/04/2018
déclarations envoyées : 325
pseudo (prénom) : erhys
faceclaim : ashley benson ©acid rain
multinick : .

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Jeu 11 Oct - 16:42


les années passent... les amis restent, la vie défile
En voyant sa façon de hausser les épaules, je comprends que son expérience avec un psychologue ne l'a pas aidée à y voir plus clair. « Il ne te correspondait peut-être pas, tu sais, il faut souvent en consulter plusieurs avant de trouver celui qui t'aidera réellement. » Et je parle en connaissance de cause. Peut-être que Nina l'ignorait, mais j'avais dû me faire aider après l’arrestation de mon frère. Même si je n'ai pas dit toute la vérité au psy, il m'a  quand même aidé à surmonter cette épreuve. « Et il paraît que le plus dur est d'admettre que l'on a besoin d'aide, à ce moment-là, le plus gros du chemin est fait. » Enfin, c'est ce qu'ils disent.

Je l'observais en train de se battre avec elle-même, et je dois bien avouer que je trouvais ça bizarre. J'étais habituée à la voir se battre, mais le plus souvent, c'était avec ses parents, afin de leur faire accepter que leur fille ne serra jamais comme eux. Ça me fait mal de la voir dans cet état, elle ne comprend pas ce qui lui est arrivé, et tout le monde la croit folle. Ça me dépasse complètement, comment le cerveau humain peut-il effacer des choses aussi importantes ? Je prends ses mains dans les miennes, afin de la rassurer du mieux que je peux. « Essaye de ne pas trop t'inquiéter, d'accord ? On trouvera ce qui s'est passé sur ce bateau. » Lui dis-je en déposant un petit baiser sur le dos de sa main. « Je t'avoue que je ne sais pas encore par où commencer, mais si tu as besoin de moi, ou de quoi que ce soit, n'hésite surtout pas à m'appeler. Je veux que tu me le promettes, ok ? Je m'inquiète pour toi. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr
@Nina Coleman



_________________

☽☽ Il y a deux minutes, quand je t’ai arraché un sourire, j’ai eu très envie de t’embrasser, mais je vais attendre en espérant avoir mes chances un jour, on ne sait jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petite bulle d'écume

date d'arrivée : 31/07/2018
déclarations envoyées : 748
pseudo (prénom) : Mag'/Dompteuse de lutins
faceclaim : Shailene Woodley
multinick : Aaron Adler & Anabella Blake & Lily Stanford & Neela Sheppard

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Ven 12 Oct - 13:14


Ça m’agaçait. Ce n’était pas la faute de Mia, mais ça m’agaçait. « Je sais. Mais je n’ai pas besoin d’un psy. J’ai besoin qu’on me rende mes souvenirs et de comprendre ce qui s’est passé. » J’avais parlé un peu trop sèchement, surtout par frustration et non par colère contre Mia. « Je suis désolée, je sais que tu veux m’aider mais non, un psy, ce n’est pas ce dont j’ai besoin là. » et je n’avais rien contre les thérapies comme celles-ci, mais ce n’était pas ma priorité actuellement. « Je ne dis pas que j’ai pas besoin d’aide. » Et c’était fini, je venais officiellement de me braquer.

Je la laissais prendre mes mains, mais comme à chaque fois que j’évoquais cette histoire, je n’étais plus la même. Plus si joviale. Plus si facile à vivre. « Ne t’en fais pas pour moi, je m’en sortirai. » C’était bien la seule chose dont j’étais certaine. « On peut parler d’autre chose ? » Et je la regardais, désolée de ne pas être réceptive à ses conseils même si elle faisait de son mieux. « Je préfère que tu me racontes ta vie, qu’on parle de choses positives. » et je tentais un sourire même si j’avais clairement cassé l’ambiance avec mes réactions.

_________________

Je rêve d'abysses et de lame de fond. Je crève le lisse des lignes d'horizon...

J'ai bien encore l'âge pour tous les naufrages. Je m'embarque, toujours prête pour n'importe quel voyage. Je peux faire des vagues et tout remuer, ne pas nous laisser reposer en paix. Je rêve d'orages et de tourmente. Je crève de rage et d'amours lentes. Je veux échapper au calme plat. Laisse-moi juste m'abîmer avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 02/06/2017
déclarations envoyées : 654
faceclaim : avatar by Poppies

MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   Ven 9 Nov - 18:50

stop ou encore?
"quiet little lovers"
Bonjour!  

ce sujet commence à dater un peu. Nous vous proposons donc de continuer le jeu en postant une réponse (dans les 10 jours) ou de le faire archiver à cet endroit.
Vous avez dix jours pour faire votre choix, et si nous n'avons pas de nouvelles de votre part, le sujet sera automatiquement archivé.

merci de votre compréhension  I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les années passent... Les amis restent, la vie défile [Mia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loo le vent passe mais les amis restent
» Des évènements qui se passent trop vite, un tas de nouveau amis.
» Retrouvailles entre amis? [Noah]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Brooklyn Heights-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: