AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Coney Island Festival
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous souhaitez participer à un chouette événement dans le quartier de Coney Island, c'est par là.
HELP WANTED
recherchons animateur
Nous cherchons un animateur pour le forum. Vous trouverez la recherche par là.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Des fois, je devrais apprendre à me taire... [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 27/05/2018
déclarations envoyées : 23
pseudo (prénom) : Mag'
faceclaim : Kristen Stewart
multinick : nope!

MessageSujet: Des fois, je devrais apprendre à me taire... [libre]   Ven 8 Juin - 17:39


Je fixais le type à travers son pare-brise, je venais d’avoir la peur de ma vie. En cette fin de journée, la nuit était presque tombée et les lumières de Manhattan clignotaient se reflétant dans les vitres des voitures. En temps normal, si je n’avais pas été fautive, j’aurais probablement hurlé sur le conducteur qui me faisait face derrière son volant, accompagnant mes cris d’un bras d’honneur. Sauf que là, c’était ma faute. Je n’avais clairement pas regardé avant de traverser, casque sur les oreilles et trop occupée à essayer de retrouver mon téléphone qui sonnait au fond de mon sac. J’attendais un coup de fil important de ma meilleure amie, raison pour laquelle j’avais préféré me concentrer sur mon sac plus que sur la circulation.
Tout ça pour quoi ? Pour réaliser que c’était juste un type qui réalisais un sondage à la con. Tout aurait pu s’arrêter là j’entendais klaxonner. « OH ÇA VA HEIN ? » C’était pas sur le premier chauffeur que je hurlais mais sur l’abruti qui déboitait comme un fou pour doubler. Tant pis pour l’élégance et le glamour, c’est lui qui se prenait le bras d’honneur. Bon d’accord… en même temps, j’étais restée plantée au milieu de la route mais il ne pouvait pas juste déboîter sans en faire des tonnes ? Faut croire que j’étais tombé sur le roi des dramas parce que toujours plantée au milieu de la route, bloquant toujours la voiture qui avait freiné en urgence, je voyais l’autre débile se garer en double file et sortir de sa voiture. « Elle a un problème la pimbêche ? » Oh putain ! J’allais me le faire celui-là « Ouai ! C’est toi le problème abruti ! » Impulsive ? Qui a dit que j'étais impulsive ?

_________________

I'm a strong, badass chick with class and confidence

Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. And I can't let you go, your hand prints on my soul. It's like your eyes are liquor, it's like your body is gold. You've been calling my bluff on all my usual tricks So here's the truth from my red lips. I wanna be your endgame. I wanna be your first string. I wanna be your A-Team.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 19/03/2018
déclarations envoyées : 143
pseudo (prénom) : Catblack
faceclaim : Victoria Justice
multinick : Abbadon Valentine

MessageSujet: Re: Des fois, je devrais apprendre à me taire... [libre]   Sam 9 Juin - 14:26


Ce soir, j'avais envie de ne rien faire, de penser seulement à moi et a rien d'autre. Surtout, que la nuit dernière avec mon patron avait été très mouvementée. Je n'arrivais pas encore à croire que j'avais couché avec lui. C'était pourtant une chose totalement interdite dans cette maison close. Le grand patron était intouchable et personne ne pouvait faire quoi que ce soit avec lui. Pourtant, avec ma tête de mule et ma peur de rien, j'avais osé lui faire dû rendre dedans. Il avait voulu me réprimander et nous avons fini totalement nus dans cette chambre luxuriante de la maison close. Il avait fait de moi son jouet et j'avais adoré ça. C'était la première fois que j'avais ressenti une chose aussi étrange que celle-là. J'avais étrangement envie de le revoir, mais pas pour spécialement une partie de jambes en l'air.

Je chassais ses pensées qui envahissaient littéralement ma tête pour me concentrer sur la voix d'un homme qui hurlait sur quelqu'un d'autre. Je relevais la tête et apercevais quelqu'un qui était sortie de sa voiture et une femme en plein milieu de la route. Je tournais ma tête vers cet homme qui n'avait aucun respect pour la gent féminine. "Et toi abrutie ! Tu n'as donc aucun respect pour les femmes. Remonte dans ta voiture et laisse la tranquille." Je m'approchais de la femme en plein milieu de la route. "Bonsoir, il faudrait peut-être vous mettre en sécurité sur le trottoir. Les gens ici sont parfois totalement débile."


_________________
Flare Guns
IN MY HEAD
TELL ME NOT TO SEE YOU ANYMORE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des fois, je devrais apprendre à me taire... [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je ne devrais pas être là.../LIBRE/
» Enseigner, c’est apprendre deux fois ▬ Anna
» Assassinat du propriétaire de l’hôtel Le Palace
» Il était une fois... Carrefour!
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Downtown Brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: