AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
VDM
pour s'amuser
Raconter des anecdotes, se moquer gentiment, lire les histoires des autres, c'est par là.
Green Month
parce qu'il est temps de penser à la planète
un pique-nique, une brocante, des conférences en ville, venez découvrir les activités du Green Month.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 don't you worry - with matthew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 25/06/2017
déclarations envoyées : 2449
pseudo (prénom) : missmady / mady
faceclaim : olivia wilde ♦ shiya
multinick : cameron & kendall

MessageSujet: don't you worry - with matthew   Mer 16 Mai - 20:17

don't you worry
lisbeth&matthew


Depuis quelques jours, Lisbeth s’inquiétait pour la santé de son fils. Elle se tracassait beaucoup car il toussait énormément, il avait une température très élevée et elle semblait ne pas baisser, malgré le rendez-vous qu’elle avait pris chez le médecin. Le médecin traitant du petit garçon lui avait administré quelques médicaments, mais force était de constater que ce n’était pas suffisant. Liz avait bien essayé de joindre son pédiatre mais évidemment, il fallait qu’elle soit en vacances justement quand elle avait le plus besoin d’elle. Bon, l’infirmière avait accepté de donner un rendez-vous à la maman inquiète avec un autre pédiatre, un pédiatre de garde qui assurait les consultations pour son médecin habituel le temps de ses vacances.
Lisbeth n’avait jamais entendu parler de ce médecin mais elle n’était pas du genre à s’inquiéter, pour elle s’il était devenu pédiatre, c’est qu’il était tout à fait capable de le faire. Tout ce dont la jeune femme avait besoin, c’était que l’on aide son petit garçon pour qu’il se sente mieux et qu’il se débarrasse de cette maladie qui semblait être un peu trop persistante.

Ce matin-là, quand Jake s’était réveillé, il avait toujours trente-neuf de température, il transpirait beaucoup et il avait apparemment un mal de tête plutôt violent, tellement qu’il ne pouvait s’empêcher de pleurer. Jake n’était pas du tout un petit garçon qui se plaignait souvent, alors s’il pleurait, c’est qu’il avait vraiment mal. Liz s’occupait de lui comme elle pouvait mais elle avait hâte d’avoir son rendez-vous et d’avoir l’avis du pédiatre par rapport à cette situation. Pourvu qu’on ne doive pas l’hospitaliser.
Elle aida Jake à s’habiller, envoya un petit texto à Ian pour le prévenir de la situation puis elle prit la voiture direction l’hôpital. La jeune femme tentait de ne pas montrer son inquiétude à son fils, mais elle n’était pas persuadée qu’il n’avait pas remarqué son inquiétude pour lui. Le petit garçon était très courageux et elle savait qu’il se remettrait rapidement, une fois qu’ils auraient les bonnes informations. Arrivés à l’hôpital, ils montèrent directement dans le bon service et s’annoncèrent avant de prendre place dans la salle d’attente. Ils n’avaient plus qu’à patienter, dans l’espoir que le médecin ne tarderait pas trop à arriver. Lisbeth avait pris avec elle une couverture supplémentaire car le petit garçon ne cessait de frissonner. Alors qu’elle venait d’étendre la couverture sur ses genoux, un homme, plutôt jeune, sortit du cabinet du pédiatre et appela son nom.



@matthew stevens

_________________
les signatures c'est le mal
on m'a demandé de changer de signature. ▬ alors en voilà une nouvelle. contentes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 09/05/2018
déclarations envoyées : 272
pseudo (prénom) : Cat
faceclaim : Justin Hartley ©blondie
multinick : /

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Jeu 17 Mai - 17:36

Don't you worry
Une journée comme les autres débutait et comme tous les matins, Matthew avait eu du mal à faire sortir Alice, sa fille, du lit. C'était une vraie marmotte qui était souvent de mauvais poil quand on la réveillait trop tôt. Mais c'était sans doute l'un des seuls moments de la journée où elle était un peu ronchonne. Car Alice, c'était un vrai rayon de soleil et c'était surtout grâce à elle que Matthew avait réussi à surmonter le décès de sa femme, il y a deux ans. A l'époque, Alice n'avait que 6 ans et elle avait eu du mal à comprendre pourquoi sa maman ne reviendrait plus. Maintenant, deux ans plus tard, elle s'était faite à la situation, même s'il lui arrivait bien sûr de réclamer sa mère, de dire qu'elle lui manquait. Matthew avait fait son deuil, mais ça ne voulait pas dire que la jeune femme ne lui manquait pas tous les jours. Pourtant, la vie continuait, il fallait aller de l'avant et ne garder que les bons souvenirs, ces souvenirs qui mettaient du baume au cœur, qui faisaient sourire. Quoiqu'il en soit, une fois la petite princesse sortie de son lit, elle se précipita vers son petit-déjeuner, déjà préparé sur la table de la cuisine. Matthew était un vrai papa gâteau et d'ailleurs, il gâtait sans doute bien trop Alice, mais c'était plus fort que lui. Comment résister à une bouille aussi adorable ? Et puis, elle était tout pour lui.

Une bonne demi heure plus tard, Matthew déposait Alice à l'école avant de prendre la direction de l'hôpital. Cette semaine, ses horaires lui permettaient ce petit luxe. Car oui, il aimait emmener sa fille à l'école et lui faire un dernier câlin avant une journée de travail bien remplie.
Arrivé à l'hôpital, il commença par prendre un café avant de se diriger vers son cabinet et de jeter un œil aux rendez-vous de la journée. Encore un agenda bien rempli. Le jeune homme adorait son travail, pour lui, exercer ce métier avait été une évidence très tôt. Bien entendu, il y avait certains moments pas très réjouissants, comme lorsqu'il devait annoncer une maladie grave aux parents de l'enfant en question...mais la plupart du temps, ce n'étaient heureusement que des petits bobos qui se soignaient vite et bien. Et puis, il adorait les enfants et s'il pouvait leur redonner le sourire, ne serait-ce qu'en leur offrant une petite sucette à la fin de la consultation, il en était plus qu'heureux.
A peine son café terminé que son premier rendez-vous arriva déjà. Puis le deuxième et le troisième. Jusque là, rien de grave et à chaque fois, les parents repartaient avec leurs enfants, rassurés. Souvent, les gens venaient un peu pour tout et n'importe quoi car ils paniquaient vite quand il s'agissait de leur fils ou de leur fille. En tant que père, Matthew les comprenait parfaitement et était donc parfaitement apte à les rassurer.

Puis vint le prochain rendez-vous, une jeune femme et son fils qui, manifestement, avait froid vu la couverture que sa mère avait posée sur lui. Une fois tout ce petit monde dans le cabinet, Matthew referma la porte et invita la jeune mère à s'asseoir, mais son regard se dirigea aussitôt sur le petit garçon. "Ne t'en fais pas, bonhomme. On va bien s'occuper de toi et tu pourras à nouveau embêter ta maman très bientôt." Il lui adressa un petit clin d’œil, suivi d'un sourire, avant de lever les yeux vers la mère en question. "Que puis-je faire pour vous, aujourd'hui ?"  Matthew avait déjà sa petite idée sur la question rien qu'en observant le petit garçon, mais évidemment, il allait devoir l'ausculter comme il se devait pour en être sûr et prescrire le traitement adapté.


Codage par Libella sur Graphiorum


@lisbeth carpenter

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 25/06/2017
déclarations envoyées : 2449
pseudo (prénom) : missmady / mady
faceclaim : olivia wilde ♦ shiya
multinick : cameron & kendall

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Dim 27 Mai - 14:48

don't you worry
lisbeth&matthew


Lisbeth se doutait que le problème de son fils devait paraitre évident. Jake n’était pratiquement jamais malade, ce qui avait d’ailleurs surpris Liz quand elle s’était rendue compte que le petit garçon ne supportait pas la lumière du jour, qu’il tremblait, avait froid et faisait de la température. Ce n’était pas dans les habitudes de son fils de se plaindre pour rien, il n’était pas du genre à se mettre à pleurer de manière incontrôlée quand il tombait bref, c’était généralement un petit garçon très courageux, qui en plus adorait l’école, le lieu où il retrouvait sa bande de copains pour faire les quatre cents coups. Résultat, quand elle s’était aperçue qu’il pleurait de douleur et qu’il ne voulait pas aller à l’école, ça avait fini de l’alerter sur son état de santé. Un état de santé qui ne semblait pas vouloir s’améliorer, malgré les conseils de son médecin. Il était donc grand temps qu’il vienne voir le pédiatre, et ce même si ce n’était pas le pédiatre habituel.
Lorsque Lisbeth vit sortir le médecin de son cabinet de consultation, elle fut un peu surprise en se rendant compte qu’il avait vraiment l’air jeune, mais peu importait du moment qu’il était capable de soigner son fils. Lisbeth n’était pas du genre à faire attention à sa santé par contre, celle de Jake lui importait plus que tout au monde.

Quand ils entrèrent dans le bureau du médecin, celui-ci rassura tout de suite le petit Jake en lui disant que bientôt, il pourrait à nouveau ennuyer sa maman. Jake n’était pas vraiment du genre à beaucoup ennuyer sa maman, c’était un petit garçon qui avait assez vite compris qu’il n’avait pas de papa et qu’il devait bien traiter sa maman. Tous les membres de la famille avec qui il avait des contacts, donc sa tante Lucy et son oncle Tom en particulier, lui avaient également fait comprendre que sa maman faisait tout pour lui et qu’il devait être sage. Mais heureusement pour Liz, elle n’avait aucun souci avec son petit garçon. Lorsque le médecin s’adressa à elle, la brune sourit avant de répondre :

Et bien ça fait plusieurs jours qu’il fait de la température, il se plaint d’avoir souvent froid, d’avoir mal à la tête. Il n’est pas souvent malade et il n’est pas du tout du genre à se plaindre. On a consulté le médecin traitant mais rien ne change.

La situation ne s’aggravait pas, heureusement, mais indéniablement quelque chose n’allait pas et Lisbeth était perdue face à cette situation. Elle préférait s’en remettre à quelqu’un qui savait ce qu’il faisait et qui pourrait aider son fils. La jeune femme savait que son pédiatre habituel n’était pas disponible pour le moment mais elle avait confiance. Elle savait que son fils n’avait probablement rien de grave alors elle pouvait avoir confiance.

J’imagine que ce n’est rien de grave, mais la température ne tombe pas et ça m’étonne un peu.

Elle ne dirait pas que ça l’inquiétait, mais le médecin devait probablement comprendre que la maman essayait de cacher son inquiétude à son fils, en lui disant que ce n’était qu’un petit rhume et qu’il irait mieux très vite.



@matthew stevens

_________________
les signatures c'est le mal
on m'a demandé de changer de signature. ▬ alors en voilà une nouvelle. contentes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 09/05/2018
déclarations envoyées : 272
pseudo (prénom) : Cat
faceclaim : Justin Hartley ©blondie
multinick : /

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Ven 22 Juin - 3:09

Don't you worry
Matthew aimait son métier et il le prenait très au sérieux. Et une partie de ce métier consistait aussi à rassurer les parents inquiets. Par chance, il était quelqu'un qui avait le contact facile et qui parvenait à mettre les gens à l'aise assez vite. Du moins, c'était ce qu'on lui avait toujours dit. A voir ce petit garçon, il savait tout de suite que ça ne devait pas être bien grave. Toutefois, il ne voulait rien laisser au hasard et il allait de soi qu'il allait l'ausculter pour voir ce qui n'allait pas au juste. Il commença donc par demander des explications à la mère et l'écouta attentivement. Oui, ça ne semblait pas bien grave. Du moins, si c'était pris à temps et si l'enfant avait le bon traitement. "Je vois." Il se leva et invita la jeune femme à installer son fils sur la banquette prévue à cet effet, puis il commença à l'ausculter, à commencer par la prise de sa température. Le verdict était sans appel. Il avait bel et bien de la fièvre. Au bout de quelques minutes, Matthew se redressa en souriant doucement au petit. "Tu iras vite mieux. Promis ! Et pour t'y aider, voilà un petit cadeau." Il tendit une sucette à la fraise au petit, puis se tourna vers sa mère. "Il a de la fièvre, en effet. Je pense qu'il a dû attraper une vilaine grippe. Rien d'alarmant." Il avait souvent ce genre de cas et il comprenait parfaitement que ça puisse inquiéter les parents.

Il reporta un instant son attention sur la mère du petit. "Il y a autre chose que je devrais savoir ?" On ne savait jamais et on n'était jamais trop prudent, surtout quand il s'agissait d'un enfant. Matthew s'en voudrait énormément d'être passé à côté de quelque chose.
Il retourna derrière son bureau et commença à entrer toutes les données dans son ordinateur avant de prescrire plusieurs médicaments et de tendre l'ordonnance à la jeune femme. "Voilà ! Avec ça, il devrait être sur pieds en un rien de temps ! Et s'il y a le moindre souci, n'hésitez pas à m'appeler." Il lui adressa un sourire chaleureux avant de se tourner vers le petit. "La prochaine fois que je te verrai, j'espère que ce ne sera pas ici !" Quoiqu'il en soit, aussi adorable qu'il soit, Matthew espérait bien ne pas revoir le petit garçon dans son cabinet de si tôt. "J'ai une fille qui a ton âge. Je pense que vous vous entendriez bien, tous les deux !" Il s'adressait évidemment toujours au petit garçon. Non, il n'était pas du tout en train d'essayer de trouver un nouvel ami à Alice. Et puis, si ça se trouvait, les deux enfants fréquentaient la même école ou un truc du genre. Ce serait tout de même un sacré hasard.



Codage par Libella sur Graphiorum


@lisbeth carpenter

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 25/06/2017
déclarations envoyées : 2449
pseudo (prénom) : missmady / mady
faceclaim : olivia wilde ♦ shiya
multinick : cameron & kendall

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Sam 14 Juil - 17:18

don't you worry
lisbeth&matthew


Lisbeth s’inquiétait probablement plus que de mesure pour son fils, mais c’était son rôle de maman et en plus de ça, elle était une maman célibataire, son papa n’était plus là, et elle se devait de faire en sorte que son fils n’ait besoin de rien et ne souffre pas. Alors, quand Jake avait commencé à s’inquiéter, qu’il avait commencé à se plaindre tout le temps d’avoir trop chaud, trop froid, d’être fatigué, courbature, Lisbeth avait commencé à trouver ça inquiétant.
En effet, son fils n’était pas du tout du genre à se plaindre, il préférait de loin jouer dehors et s’amuser avec ses amis plutôt que de se plaindre. Alors, quand il avait commencé à rester allongé toute la journée en rentrant de l’école, Lis s’était convaincue que quelque chose n’allait pas. Mais elle fut rapidement rassurée en voyant le sourire du pédiatre. Elle lui faisait confiance, il devait parfaitement savoir de quoi il parlait quand il disait que tout semblait aller bien, que ce n’était qu’une petite grippe. Ouf, rien d’insurmontable alors. Mais pourquoi avait-elle la sensation que c’était autre chose ?

Ah c’est bien, c’est rassurant.

Elle sourit en voyant Jake s’emparer de la sucette à la fraise. Il n’était pas du genre à manger beaucoup de sucreries, surtout quand elle comparait à certains de ses copains qu’elle avait pris l’habitude d’inviter pour ses anniversaires. Elle considérait qu’elle avait bien élevé son fils, qu’elle avait fait de son mieux pour qu’il ne manque de rien mais en même temps, il ne devait pas réclamer, elle avait mis un point d’honneur à ce qu’il commence à connaitre la valeur des choses. Il devait savoir que les privilèges avaient un prix et il était maintenant en âge de comprendre. Mais quand le médecin tira la brune de ses pensées pour lui demander s’il y avait quelque chose d’autre qu’il devait savoir, la belle hésita. Elle avait peur de passer pour la maman complètement flippée qu’elle était probablement. Mais puisqu’elle s’était déplacée, autant qu’elle aille jusqu’au bout.

Vous allez sûrement me prendre pour une folle mais c’est pas grave, je vais assumer. En fait, mon fils ne se plaint jamais docteur. Du genre vraiment jamais. Ici, ça fait une semaine qu’il se couche en rentrant de l’école et parfois, il n’arrive même pas à manger le soir et préfère dormir.

Elle marqua une pause afin de serrer son fils contre elle, qui venait de venir la rejoindre.

Je suis sans doute surprotectrice mais je crois qu’il y a autre chose.

Ce n’était pas seulement une grippe, elle en était intimement persuadée. Lorsque le médecin retourna derrière son bureau, Liz espérait secrètement qu’il considérerait ce qu’elle venait de lui dire et qu’il jeterait peut-être un autre coup d’œil à Jake. Elle ne savait pas comment les choses allaient se passer mais elle espérait qu’il ne la prenait pas pour une folle.

Merci docteur. Vous devez sûrement me prendre pour une dingue.

Quand il s ‘agissait de son fils, elle était capable de se comporter comme une folle, elle n’avait aucune gêne pour ça. Quand le docteur Matthews parla à Jake de sa petite fille, Lisbeth eut un sourire. Jake avait toujours l’air très fatigué mais comme à son habitude, il souriait et se montrait très poli.

Dans quel quartier va-t-elle à l’école ? Jake est à Red Hook.

Elle sourit en regardant son petit garçon, qui commençait à transpirer à grosses gouttes. Encore l’un de ces changements de température. Elle s’inquiétait à nouveau.



@matthew stevens

_________________
les signatures c'est le mal
on m'a demandé de changer de signature. ▬ alors en voilà une nouvelle. contentes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 09/05/2018
déclarations envoyées : 272
pseudo (prénom) : Cat
faceclaim : Justin Hartley ©blondie
multinick : /

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Dim 2 Sep - 4:01

Don't you worry
A première vue, le petit garçon avait bel et bien une vilaine grippe et Matthew crut donc bon prescrire tous les médicaments nécessaires pour ça. Toutefois, sa mère ne semblait pas rassurée pour autant. Du moins, pas totalement. Souvent, l’instinct d’une mère était juste et si elle s’inquiétait à ce point, peut-être y avait-il autre chose ? Il trouvait d’ailleurs le petit Jake bien trop silencieux pour un enfant de son âge. Bien sûr, il avait déjà rencontré toutes sortes d’enfants, mais rarement quelqu’un d’aussi calme. C’était un peu comme s’il était détaché de ce qui se passait autour de lui. Alors, Matthew préféra interroger davantage la mère, lui demandant s’il y avait autre chose. Il l’écouta attentivement, tout en jetant des coups d’œil vers le petit garçon. Bien sûr, il était assez commun pour quelqu’un de perdre son appétit quand on avait la grippe ou quelque chose de similaire, mais selon sa mère, ça faisait une semaine que ça durait. Matthew fronça légèrement les sourcils. Aurait-il loupé quelque chose ? « Est-ce que vous avez remarqué des taches inhabituelles sur sa peau, récemment ? » Il continua à observer Jake avant de se lever à nouveau. L’enfant transpirait beaucoup. C’était certes normal quand on avait de la fièvre, mais il commençait à remettre en question son tout premier diagnostic. « Vous avez peut-être raison… » Certes, il n’était pas rare non plus que l’on ne pense qu’à dormir quand on avait un refroidissement, mais de là à ce que ça dure tout ce temps… c’était étrange.
« Je ne vous prends pas pour une dingue, ne vous en faites pas. » Il lui adressa un petit sourire. « Si vous saviez tout ce que j’ai déjà vu ici… » Il se remit à observer Jake, posant doucement sa main sur son front. Était-ce une impression ou était-il plus brûlant que tout à l’heure ? « Quelle coïncidence ! Ma fille va là-bas aussi. Tu la connais peut-être, Jake ? Elle s’appelle Alice. » Il sourit doucement au petit garçon, mais il ne s’attendait pas vraiment à une réaction de sa part. Mais ce n’était pas vraiment le moment de parler d’école. Il prit un air plus sérieux alors qu’il s’adressait à nouveau à la jeune femme. « Je pense qu’il vaudrait mieux le garder ici quelques jours. J’ai quelques doutes et j’aimerais les écarter dès que possible. » Ne disait-on pas qu’il valait mieux prévenir que guérir ? Et une erreur de diagnostic n’était absolument pas envisageable. « Je vais être franc avec vous. Il se pourrait que Jake ait une méningite. Les symptômes sont là, en tout cas. Voilà pourquoi j’aimerais faire quelques tests et lui offrir le traitement nécessaire. » Il ne fallait pas plaisanter avec cette maladie. Elle pouvait tout aussi bien être bénigne que mortelle, ce n’était donc pas à prendre à la légère. « Surtout ne vous en faites pas. Il est entre de bonnes mains. » Il lui adressa un petit sourire qui se voulait rassurant. « Si vous êtes d’accord, je peux lui trouver une chambre tout de suite. »



Codage par Libella sur Graphiorum


@lisbeth carpenter

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 25/06/2017
déclarations envoyées : 2449
pseudo (prénom) : missmady / mady
faceclaim : olivia wilde ♦ shiya
multinick : cameron & kendall

MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   Mer 12 Sep - 7:50

don't you worry
lisbeth&matthew


Lisbeth sentait que quelque chose n’allait pas avec son fils, et même si elle se savait un petit peu trop protectrice, elle voulait être sûre que toutes les possibilités seraient analysées. Si dans un premier temps le médecin pensait que ce n’était rien de bien grave, il commença à lui poser davantage de questions. Ca l’inquiétait mais ça la rassurait en même temps, ça voulait simplement dire qu’il faisait bien son travail et qu’il éliminait toutes les possibilités avant de les renvoyer chez eux. Quand le docteur demanda si elle avait repéré des taches inhabituelles récemment sur la peau de Jake, elle réfléchit rapidement avant de répondre :

Il y a deux ou trois jours, il avait quelques tâches oui, j’ai pris ça pour une allergie à quelque chose, je n’avais jamais vu ça avant.

Elle fronça les sourcils, se demandant si elle aurait dû venir à l’hôpital à ce moment-là déjà. Peut-être avait-elle trop tardé ? Peut-être n’aurait-elle pas dû attendre si longtemps avant de finalement venir voir un pédiatre. Mais c’était tellement difficile d’avoir un rendez-vous, sa pédiatre habituelle n’était pas disponible et finalement, la secrétaire avait réussi à lui faire voir un pédiatre mais avait-elle trainé ? Lisbeth s’en voulait subitement d’avoir réagi aussi lentement.
Le docteur Stevens la rassura un peu en lui disant qu’il ne la prenait pas du tout pour une folle, vu le nombre de choses qu’il avait déjà eu l’occasion de voir dans ce cabinet. Elle devait bien reconnaitre que le métier qu’il faisait devait être certes passionnant, mais aussi terrifiant par moments…
Quand il se mit à parler de l’école et de sa fille pour détourner l’attention de Jake, Liz lui sourit. Elle sentait l’inquiétude monter en elle mais elle devait rester calmer pour ne pas inquiéter Jake. Jake répondit par un signe de tête qu’il connaissait Alice.

Tu la connais chéri ? Jake est plutôt du genre sociable, il parle à tout le monde. Comme sa maman.

Elle sourit légèrement avant de reprendre son sérieux quand le médecin lui parla de ses doutes. Une méningite. Le mot était tombé, et il lui faisait horriblement peur. Liz n’était pas médecin, elle n’avait pas la moindre connaissance du sujet, mais elle savait que la méningite était quelque chose d’assez grave, si ce n’était pas traité à temps. Pourvu qu’elle n’ait pas tué son fils en attendant aussi longtemps. Son cœur battait un peu plus vite, elle sentait des gouttes perler dans son dos, mais elle tentait de garder son calme.

Une méningite… D’accord… De quel genre de tests parle-t-on en fait ?

Elle voulait savoir ce qu’on allait faire à son fils, elle voulait appeler Abraham, elle voulait avoir quelqu’un auprès d’elle parce qu’elle était morte de peur à l’idée de perdre Jake, d’avoir attendu trop longtemps, de ne pas avoir eu assez peur. Elle était paniquée, mais elle n’avait pas le droit d’inquiéter son fils.
Le médecin voulait que Jake reste à l’hôpital. Elle aurait voulu l’éviter mais c’était pour son bien, elle le savait…

D’accord… Oui d’accord. Si c’est pour son bien allez-y.

Elle tentait de garder un sourire, la petite main de Jake serrait la sienne, il avait peur, elle le sentait, mais elle ne pouvait plus rien faire pour son fils.




@matthew stevens

_________________
les signatures c'est le mal
on m'a demandé de changer de signature. ▬ alors en voilà une nouvelle. contentes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: don't you worry - with matthew   

Revenir en haut Aller en bas
 
don't you worry - with matthew
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» Don't worry be happy [ft. Jiao Xù]
» matthew & manuela ❝ apologize ❞
» Matthew Lombardi signe a Philladelphie
» [M] Matthew Gray Gubler - Indépendants

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers ::  :: Downtown Brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: