AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pique-nique de printemps
Un topic commun rien que pour vous
On vous invite donc à y participer par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Loterie du rp
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous voulez que le staff vous choisisse un partenaire et un thème de rp, c'est par là.

Partagez | 
 

 Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 494
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco - @isadora
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)   Dim 1 Avr - 2:04

Le beau temps, que demander de mieux pour un marin qui revient de mission. Ton habitudes à te lever tôt t’avait une nouvelle fois surprit. Sans réveil, tu t’étais réveillé dans les alentours de cinq heures du matin, les yeux grands ouvert – un hibou-. Tu fais attention à ne pas réveiller ta sœur qui habites avec toi, heureusement l’appartement est quand même grand. Tu penses d’ailleurs sérieusement acheter plus grand, tu n’oses pas ramener une fille à l’appartement, de peur qu’elle ne te voit passer avec. Bon, ton métier te restreint énormément, tu n’as pas vraiment eu le temps de faire une rencontre, et de tomber vraiment amoureux depuis ton arrivée à Brooklyn. Par contre, quelques rencontres rapides lors de tes missions, mais jamais rien de très sérieux. Tu te prépares rapidement dans la salle de bain, faisant le minimum de bruit. Tu regardes sur ton téléphone portable le temps qu’il fera dans la journée, tu as un grand sourire en remarquant les températures. Tu mets ton jean et un t-shirt noir simple, de manière à pouvoir aller en toute tranquillité voir ton cheval. Ça fait un bout de moment, tout l’hiver il aura passé son temps au centre équestre, faute de temps pour tes grands-parents paternels. D’ailleurs, Blake Silver est en compagnie du cheval de ta sœur, vous n’êtes pas des jumeaux pour rien. Tu ne mets pas beaucoup de temps pour aller aux écuries, à cette heure-ci, la route n’est pas embouteillée, tant mieux d’ailleurs. Tu arrives au moment où le soleil sort de sa tanière, tu affiches un petit sourire, ton étalon est dans son pré, la lumière créant un tableau magnifique. Tu prends ton smartphone pour prendre une photographie rapide, pour y garder quelques souvenirs. Tu passes rapidement à ton casier, pour prendre le licol en cuir et la longe, saluant au passage quelques personnes, qui comme toi, sont des lèves tôt. Vous n’êtes pas beaucoup à venir aussi tôt, ce qui créer une certaine ambiance. Après un coup d’œil sur la montre, tu te presses à aller chercher l’étalon, qui attends sagement à l’entrée du parc, tu as une chance folle. « Salut mon grand, prêt pour une séance ? On vas try hard. » Tu lui caresses la tête, vous êtes tous les deux très fusionnels, faut dire que votre histoire n’est pas commune. Tu enfiles le licol et tu sors le grand noir du parc, pour le descendre aux douches. Il avance à tes côtés, reniflant les odeurs, tu vois qu’il est attiré par les juments, faut dire que c’est la saison. Tu tapotes l’encolure avec fermeté, roulant des yeux. « Dis-donc, tu m’a déjà vu faire ça ? Arrête un peu de faire ton beau. » Tu finiras vieux, avec tes animaux, c’est certain ! Peut-être même un vieux fou aigri, qui parle sans cesse de l’armée. Tu accroches le frison à la barrière, sortant la boite de pansage pour passer un très rapide coup de brosse. Tu cures les sabots, un vrai mannequin l’étalon, faut le dire comme il en est ! Tu sens qu’il commence à s’agiter, et ça à le don de t’énerver. Tu soupires, prenant le tuyau pour tenter de le calmer en lui mettant l’eau sur les fanons, ce qui donne l’effet inverse. Tu te retrouves trempé de la tête jusqu’à la ceinture. « Aaaargl, Blake. Tu vas finir en steak ! » Dis-tu dans la colère, enlevant ton haut pour le poser au soleil, espérant qu’il sèche avant ta séance de dressage. Mais, il n’en fait qu’à sa tête. Il pète un câble et rue, tirant au renard. Il se cabre et casse la longe pourtant solide, partant plein cul pour rejoindre les femelles. Tu t’en fous totalement, seulement tu remarques que dans sa trajectoire, il y a une jeune femme ! Tu te mets à courir, hurlant pour prévenir celle-ci de se décaler, mais trop tard… Blake la pousse violemment, ne faisant même pas attention à ce qui traversait sa route. Tu cours comme un fou, pour rejoindre la jeune femme et t’abaisser à elle pour voir si celle-ci va bien. « Vous allez bien ?! » tu es un peu paniqué et à la fois tu fais tout sans montrer tes émotions, tu te mets à regarder de partout, si elle n’est pas blessé, totalement professionnel. « Excusez-moi vraiment, j’ai tenté de l’arrêter, mais il est… con ! » t’expliques-tu, vraiment désolé de la situation.

@Ailionora O'Bryan; Blake Silver

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. I'm going to bang his head, naughty girl. You will go so far as to tremble with fear | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 26/03/2018
déclarations envoyées : 26
faceclaim : katie mcgrath
multinick : x

MessageSujet: Re: Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)   Lun 9 Avr - 0:52

Il y eut un choc, alors qu’elle marchait tranquillement, sans but précis. Il faisait beau, alors Ailionora avait décidé qu’il fallait qu’elle s’aère l’esprit. Rien de mieux qu’une bonne marche, un jour de soleil, après une longue semaine de travail. Ça lui faisait du bien de sortir, pour prendre l’air et ça ne lui arrivait que rarement, à cause des heures supplémentaires qu’elle faisait. Au fond, elle préférait se tuer à la tâche, que de sortir, rencontrer quelqu’un, de s’attacher et de le perdre. Ça la terrifiait. Elle préférait sa petite vie, stable et sans problème. Quoi que. Elle n’y voyait aucune complication, jusqu’à ce fameux choc. C’était quoi ? Un cheval. Il lui avait foncé dessus, elle était tombée sur les fesses, les mains s’écrasant sur le gravier, un petit cri s’échappant de ses lèvres puis silence, jusqu’à ce qu’elle perçoive des cris qui la firent réagir. On venait vers elle. Quand l’homme s’accroupit à ses côtés et la questionna sur son état, s’excusant sur l’attitude de son cheval, Ailionora ne répondit rien. Du moins, pas tout de suite. Il lui fallut quelques secondes, avant de réussir à sortir un son de sa bouche. « Je…Je crois que ça va », répondit-elle d’une voix chevrotante, posant ses yeux sur ses mains égratignées. Bon sang. Ça n’allait pas arranger sa peur des chevaux. Ils la fascinaient, avec leurs puissantes musculatures, avec leurs yeux noirs. Mais ils l’effrayaient, ils étaient imprévisibles et Ailionora n’aimait pas ce qu’elle ne pouvait pas contrôler. Chaque heure, chaque minute, chaque seconde, était réfléchit et écrite. L’imprévu, ça ne faisait pas parti de son quotidien. C’était ainsi, qu’elle avait appris à vivre, depuis qu’elle avait quitté son pays natal. Rien ne laissait de place à l’imprévu, rien ne laissait de place à l’instabilité, sinon elle se sentait vulnérable et ça lui rappelait beaucoup trop ce qu’elle avait pu vivre, durant ses années d’hôpital. L’instabilité, l’imprévisible, la vulnérabilité. Tout ce qu’elle ne voulait plus. Quand ses yeux bleus croisèrent celui de l’homme, ce qu’il laissait paraître ne lui plaisait pas. Ailionora sentait qu’il était le genre d’homme qui pourrait la changer, la bousculer, casser sa carapace. Merde, merde, merde. Toujours tremblante, la brunette se leva. Il fallait qu’elle parte, parce que d’un, elle était terrorisée par les chevaux et de deux, il ne fallait pas que cet étranger rentre dans sa vie. « Je…C’est rien…Je dois y aller, je suis pressée », continua-t-elle en faisant un pas en arrière, tenant à peine sur ses jambes parce qu’elles tremblaient, mais pressée de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 494
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco - @isadora
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: Re: Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)   Lun 9 Avr - 1:22

Tu t’inquiètes pour la jeune femme qui est à terre, qui vient de faire une sacrée chute à cause de ton cheval. Tu t’es alors pressé pour l’aider, mais celle-ci semble totalement perdue. Tu te tais un instant, la laissant prendre une grande respiration, se rendre compte de la situation. Celle-ci semble totalement sous le choc, ce qui paraît normal ! Tu soupires alors, espérant ne pas te retrouver avec un procès sur les bras à cause de ta saleté d’monture. Tu poses tes perles brunes sur la brunette, qui te regarde un instant avant de s’exprimer une nouvelle fois, mais cette fois-ci, ça te surprend. Elle veut s’enfuir, tu sembles vraiment perplexe en ce moment même. Tu fais un recul alors, lui laissant l’espace suffisant. Tu souffles un instant, avant de te ré-avancer vers elle. « Excusez-moi, vraiment ! » Tu te permets alors de lui tapoter le bras, puisqu’elle à un sacré nombre de saleté. « Il n’est jamais comme ça, ce n’est pas son genre… » Te met tu as paniqué. D’ailleurs, une jeune cavalière revient avec celui-ci, il semble toujours agité mais moins qu’avant la chute. Il va s’en prendre une, ça c’est certain. La jeune fille te passe la corde, et tu la remercie. Tu tiens l’étalon court, de manière à ne pas faire paniquer ta partenaire totalement inconnue. « Euuh, si vous avez besoin de quoi que ce soit… D’ailleurs, suivez-moi, juste un instant ! » Tu affiches un petit sourire, un tantinet gêné. Tu mets l’étalon à ta gauche, passant la main sur l’épaule de la jeune femme, la regardant alors pour lui signaler d’un petit geste du visage, qu’elle te suive. Tu avançais alors à grand pas, de manière à arriver avant elle à l’endroit initialement prévu. Tu attaches l’étalon à une barrière, avant de courir à l’intérieur club house, où tu te permets de prendre une boisson en canette avec une paille. Tu reviens vite vers ton étalon, allant en trottinant vers la jeune femme qui est alors pressée. Tu lui donne alors la boisson, l’obligeant un peu à prendre celle-ci, tu déposes tes mains autour de siennes pour qu’elle agrippe bien la canette. « C’est la seule chose possible, pour me faire pardonner… » Tu recules légèrement, regardant d’un œil discret ton gros, avant de baragouiner à la femme quelques mots. « Encore… Encore désolé ! Je ne voulais pas vous rendre en retard pour votre… obligation ! » Tu grattes frénétiquement l’arrière de ta tête, visiblement déçu de la situation. Il fallait qu’il arrive cette situation, alors que tu reviens tout juste sur terre. Tu finis alors par te présenter brièvement, au cas où. « Si vous revenez, euh, venez nous voir ! Il est gentil vous savez… Et moi, c’est Aleksandër ! » Tu affiches un sourire plus où moins apaisé, tu avais réussi à tout dire.

@Ailionora O'Bryan; Blake Silver

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. I'm going to bang his head, naughty girl. You will go so far as to tremble with fear | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une catastrophe en emmènes une autre ? (Ailionora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville
» Reflexions de Castro sur la catastrophe du 12 janvier, émouvant hommage à Haiti
» Une Etoile s'éteint, une autre renait... [Mort d'Etoile de Satin, Ceux qui veulent lui rendre hommage]
» Club de Karaté et autre du meme genre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: TAKE ME BACK :: Out Of Brooklyn-
Sauter vers: