AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
recensement
Grand recensement de printemps!
Nous vous invitons à vous recenser avant le 28 mai par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Coney Island Festival
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous souhaitez participer à un chouette événement dans le quartier de Coney Island, c'est par là.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 22/03/2018
déclarations envoyées : 105
pseudo (prénom) : Luna
faceclaim : Robert Downey Jr
multinick : aucun

MessageSujet: It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -    Lun 26 Mar - 17:46

L'odeur du tabac et de l'alcool régnaient en maître dans ses lieux. De la musique résonnait fortement dans ce lieu. L'alcool partait comme du petit pain. Les hommes étaient là, assis dans des canapés en cuir noir ou rouge, observant ces femmes qui dansaient sensuellement, dévêtues. Elles étaient sublimes, dansant sur la musique sans paraître gênées par les regards lubriques que les hommes leur lançaient. Certains les touchaient, d'autres ne faisaient que les regarder, une cigarette à la bouche et un verre à la main. De sublimes créatures aux destins tragiques ou brisés en mille morceaux. Certaines avaient dû avoir une mauvaise vie pour terminer ici. Elles étaient désespérées et ne cherchaient qu'une seule chose, l'argent. Il connaissait le fameux dicton que " l'argent ne faisait pas le bonheur", mais selon Antonio, cela se voyait que cet homme n'avait jamais mis les pieds dans un casino ou une boîte de strip tease. L'argent, ici, était le bonheur. Les prostituées avaient leur attention et les hommes en étaient repus. L'atmosphère ne le dérangeait pas plus que cela. Il était habitué, après tout. Il avait vécu dans ce genre d'atmosphère. Une atmosphère remplie de tabac, d'alcool et de femmes dénudées qui allaient et venaient sur le podium. Vêtu d'un jean délavé et d'un T-shirt avec un petit chaton en dessin dessus. Il regardait le podium d'un air hagard, pas plus captivé par cette femme qui se déhanchait, vêtue seulement d'un string. Ses seins se mouvant au gré de ses mouvements sensuels.  

Il eut un soupire en regardant ces femmes faire leur boulot. Il décidait donc de bouger, d'aller dans un endroit un peu privé pour recevoir son rendez-vous. Oui, car Antonio Grayson avait un rendez-vous...dans un club de strip- tease. De toute façon, il n'allait jamais dans ce genre de club, à part pour des affaires importantes. Jamais pour autre chose.Il faisait certes dans la prostitution mais il ne touchait aucune de ses filles, pour la simple et bonne raison que c'était un manque à gagner. Tandis qu'elles étaient avec lui, elles n'avaient pas de clients, donc moins de bénéfices pour lui.Finalement, après avoir dit qu'il allait dans la salle VIP. Il partit là-bas avec une bouteille de champagne extrêmement cher avec deux gorilles à son bras, qui allaient garder la porte de la salle dont l'entretien allait se passer. Antonio était un méfiant et il se méfiait de tous, en particulier de ceux qui voulaient le voir. Pour lui, les hommes qui voulaient le voir étaient aussi tordus que lui. Et il se savait qu'il n'était pas un enfant de coeur. Ses gorilles allaient le fouiller avant de le faire rentrer et lui expliquer le pourquoi et comment de ce rendez-vous.Il regardait la pièce qui était un peu plus propre que les tables vers le podium, de plus, ils étaient éloignés de tout. La musique était lointaine et l'odeur du tabac ainsi que de l'alcool étaient moins persistantes dans l'air. Les murs étaient tapissés d'une moquette rouge ainsi que le sol, les rideaux étaient d'un rouge plus foncé. Les néons éclairaient la pièce d'un aspect tamis presque intime. Le canapé qui faisait le tour d'une petite table ronde, parfaite pour jouer au poker était d'un cuir noir. Il y avait des traces d'ongles dans ce canapé, preuve qu'il n'y avait pas que des jeux de cartes qui se passaient par ici.

Antonio attendit patiemment tout en écoutant ce qui se passait au dehors de la pièce. Des bruits de pas, un homme qui parlait, ses gorilles qui faisaient leur job et puis quelque minutes plus tard, une porte s'ouvrit sur un jeune homme. Brun aux yeux bleus, il avait l'air en colère mais pas contre lui ou ses gorilles. Par sa situation, à son humble avis. Le mafioso jetait un coup d'oeil à sa montre pour remarquer qu'il n'était pas l'heure, qu'il était en retard de deux minutes. Il eut une grimace, dardant son regard sombre et menaçant sur le jeune homme.

-Tu n'es pas à l'heure, petit, déclara Antonio d'une voix sombre dont sa colère se reflétait.  

_________________
Sweet dreams are made of this
Some of them want to use you Some of them want to get used by you Some of them want to abuse you Some of them want to be abused...(c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 20/03/2018
déclarations envoyées : 84
pseudo (prénom) : mangowings
faceclaim : andré hamann
multinick : none

MessageSujet: Re: It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -    Jeu 29 Mar - 21:01

>
it's like a dark paradise
feat antonio grayson
Aujourd’hui Aiden avait rendez-vous avec un homme qu’il connaissait bien et qui pourrait l’aider pour une affaire de la plus haute importance, il savait très bien qu’il n’allait pas enfiler des perles pendant ce rendez-vous, le brun se devrait d’être clair et concis sur ses instructions mais aussi le plus précis pour qu’il puisse dénicher cette ordure aussi vite que possible. Aiden n’était pas du genre à adopté un style stéréotype lorsqu’il se rendait dans ce genre de rendez-vous, mettre un costume trois pièces ne ferait qu’attirer d’autant plus les regards, il choisit alors de s’habiller de façon décontracté, un haut blanc à manche courte qui laissait apparaître ses tatouages ainsi que sa musculature. Il accompagné cette tenue d’un jean bleu, une paire de basket en tissu. Un vague mouvement dans ses cheveux pour se coiffer et le voilà dans un taxi pour se rendre dans un club de strip-tease, seulement il n’y allait pas pour regarder des femmes.

Une fois arrivé sur place, il déclina son identité et il fut conduit là ou Monsieur Grayson l’attendait, comme par précaution il fut fouillé avant d’entrer en rendez-vous. Les lieux étaient typiques des strip tease, l’ambiance était scrupuleusement bien respectés pour qu’on s’y sente comme dans un lieu réservé à l’élite. Aiden lui se fichait bien pour aujourd’hui que le lieu soit décoré d’une certaine façon ça n’était pas l’objet de sa venue. Aussitôt il prit place face à l’homme et étant de nature décontractée, il ne prit pas la peine de serré la main de l’homme à qui, il allait parler. Cela rendait la chose beaucoup trop formelle, et ça n’était pas le genre d’Aiden.

« Oui, je suis en retard, comme toujours. Je ne suis jamais à l’heure. »

Il posa sa jambe droite sur sa jambe gauche en angle. Il demanda également à ce qu’on lui serve un verre de whisky, pour ce qu’il avait à demander il en avait bien besoin. Il se racla la gorge avant de commencer à parler.

«  Je dois vous faire part d’une demande un peu spéciale, ça n’est pas dans mes habitudes de demander de telles choses, seulement j’aimerais faire une entorse à mon règlement. Je paierais le prix qu’il faut, je me fiche de la somme, tout ce que je veux, c’est que le résultat soit là. Il faut que retrouviez quelqu’un et j’ai besoin de votre entière discrétion, je ne dois pas être lié, ni de près, ni de loin à cette affaire. Je dois rester dans l’ombre, c’est primordial. »

Aiden posait immédiatement les conditions du contrat, il était essentiel de pouvoir compter sur ses alliés et surtout sur leur efficacité, si Rose apprenait ce qu’il faisait elle lui arracherait surement la tête. Il préférait se faire arracher la tête qu’elle subisse à nouveau ce qu’elle lui avait avoué. Une jeune femme brune lui apporta alors un verre de whisky, Aiden appréciait tout de même le service, il pouvait être le plus sérieux du monde, il fallait bien admettre que ce Mr Grayson avait de bon goût.



☾ anesidora

_________________
LA DOUCE AMERTUME
j'ai jeté la clé par dessus bord. by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 22/03/2018
déclarations envoyées : 105
pseudo (prénom) : Luna
faceclaim : Robert Downey Jr
multinick : aucun

MessageSujet: Re: It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -    Jeu 29 Mar - 21:58

Antonio regardait le jeune homme rentré dans la pièce. Il était en retard et complètement décontracté. Antonio était un homme très occupé. Il ne fallait croire mais être à la tête d’un empire illégal, cela prenait beaucoup de temps. Il avait certes parfois un peu de temps à perdre, après tout, il était son propre patron. Cependant, il n’aimait pas que les gens le fassent attendre. Il trouvait que c’était un manque de respect. Un manque de respect envers lui. Il trouvait que la personne ne le jugeait pas assez intéressant, ou que leurs affaires n’étaient pas assez importantes. Pour lui, le temps était de l’argent. Et plus il perdait son temps, plus il avait l’impression de perdre de l’argent. Il espérait pour cet Aiden d’avoir une affaire qui l’intéressait à minimum et qu’il aurait une somme conséquente à la fin. Si ce n’était pas le cas, cet Aiden tâtera d’une balle de son revolver avant même qu’il ait pu dire « ouf ». Aiden vint à s’asseoir en face de lui, ses bras étant couverts de tatouages. Il trouvait cela étrange, cette mode des tatouages. Cette mode qui consistait en avoir toujours plus sur le corps, encore et toujours. Il ne comprenait pas ces jeunes qui se dessinaient dessus parce que c’était la mode. Il ne savait pas si Aiden était victime de cette mode, mais en tout cas, il n’arrivait pas à la comprendre. Oui, lui aussi avait des tatouages mais c’était des tatouages de prison. Des tatouages qu’il avait fait parce qu’il s’ennuyait. En prison, il y avait vraiment rien à faire à part compter les moisissures sur les murs, de faire du sport et se faire des tatouages. Les tatouages avaient une véritable signification pour Antonio. Il se demandait si c’était la même pour les jeunes.

-Certes, et moi, je déteste qu’on me fasse attendre, il mio piccolo, alors t’as intérêt à ce que cela soit intéressant pour moi, s’enquit-il de mauvaise humeur.

Il finit par commander deux verres de whisky et il prit une cigarette de son paquet pour la coincer entre sa bouche, allumant celle-ci, aspirant une grande goulée de tabac avant de recracher une épaisse fumée blanchâtre. Le jeune Aiden finit par reprendre ce qu’il était en train de dire et il l’écouta attentivement. Cela devait être une affaire assez sombre pour ne pas vouloir s’y mêler. Généralement, ce petit avait des couilles et aimait faire des choses illégales comme lui, sauf les prostituées, les drogues et tout cela. Hochant la tête.

-Le marché, c’est le marché, petit. Je ne ferais rien qui puisse te nuire si c’est ce que tu le souhaites ? Que s’est-il passé et que veux-tu ?

La jeune fille brune finit par arriver avec les deux boissons alcoolisées. Il prit son verre, faisant tournoyer le liquide ambré dans celui-ci avant de boire une gorgée. L’alcool lui brûlait quelque peu la gorge mais plus autant que lorsqu’il était jeune et influençable. Il observait Aiden de ses yeux observateurs et calculateurs.

-J’aurais quoi en retour, de plus, combien argent ? Demanda Antonio, curieux. Tu connais mon dicton, tout a un prix dans cette vie, ajouta-t-il en se détendant quelque peu, tapant sa cigarette pour enlever les cendres.

 

_________________
Sweet dreams are made of this
Some of them want to use you Some of them want to get used by you Some of them want to abuse you Some of them want to be abused...(c)lazare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -    

Revenir en haut Aller en bas
 
It's like a dark paradise - Antonio & Aiden -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Coney Island-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: