AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pique-nique de printemps
Un topic commun rien que pour vous
On vous invite donc à y participer par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Loterie du rp
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous voulez que le staff vous choisisse un partenaire et un thème de rp, c'est par là.

Partagez | 
 

 bang bang bang. (aleksanderxalexis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 19/03/2018
déclarations envoyées : 112
pseudo (prénom) : isadora (irina)
faceclaim : nikola selenzinko (signature from epicode)
multinick : /

MessageSujet: bang bang bang. (aleksanderxalexis)    Dim 25 Mar - 13:47

bang bang bang

La règle de plomb des services secrets en cas de péril est : Tirer d'abord, viser ensuite et réfléchir après.

510 motscigarettes and tiny liquors bottle vile romance turn dream into a empire
Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down


.

Tu savais que c’était une mauvaise idée, et c’en était déjà une sans la perruque rose fushia. Avec la perruque, c’était ridicule au point que tu n’étais même pas capable de t’imaginer l’après-midi. Sincèrement, tu adorais vraiment Santino, lui confiait avec malice tous tes petits secrets, mais tu détestais lorsqu’il prenait des initiatives. Alors, oui, tu avais 22 ans, une vie sexuelle et sentimentale totalement vide, et pas de petit ami à l’horizon, mais de là à t’inscrire sans préavis à une putain d’après-midi airsoft pour célibataire. Tu ne cherchais même pas l’amour, et ton chat, Bernard, te convenait très bien …

Et ne parlons pas de cette ridicule perruque qu’il t’avait dégotté dans un magasin chinois du coin à trois dollars, qui flashait tellement que tu en avais mal aux yeux. Sincèrement … Personne ne mettait ce genre de stupidité pour aller concourir à un jeu de discrétion, et tu savais que tout le monde te regarderait bizarrement. Tu ne voulais pas y aller, vraiment.

Mais bon, en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, le taxi te déposait devant le centre d’airsoft, et le chauffeur te réclamait son dû, non s’en t’avoir jeté un regard en biais. Tu te mordis les lèvres. Tu ne ressemblais pas du tout au genre de personne que tu étais. Et tu te connaissais, tu étais bien trop timide et renfermée avec les inconnus pour jouer un rôle sans te soucier des regards des autres.

Tu sortis dans la rue, et comme au ralenti, franchit les derniers pas te séparant de la porte d’entrée. Tu rentras, leva les yeux, et ton sourire, qui se voulait assuré se fana. En quelques secondes, 9 regards convergèrent vers toi, et tu fermas lentement les yeux. Un sentiment de honte et de "de-toute-manière-rien-de-pire-ne-pourra-jamais-m’arriver" t’envahit, et tu t’avanças.

L’organisateur, ravi de voir que tu étais enfin là – parce que tu étais en retard, et la dernière bien sûr, t’assignant à ton équipe avec quatre autres personnes, uniquement masculines, et il vous expliqua ensuite les règles du jeu.

Le but ? Attraper le drapeau de l’équipe adverse en premier. Et la partie prendrait fin sur ça. Bien entendu, les balles n’étaient pas des balles ordinaires, mais des balles avec de la couleur, et le but était aussi de ressortir avec le moins de peinture sur le corps. Il fallait la jouer discret, et rapide.

Tu revêtis la combinaison kaki, le casque pour protéger ta tête au-dessus de la perruque rose, et prit ta respiration. Tu levas ton arme devant ton visage pour l’examiner, avant de mettre les lunettes d protection. La protection avant tout.

Et le glamour. Tu ne ressemblais à rien, absolument rien. Discrètement, tu pris une photo et l’envoya à Santino. Je te déteste, que tu lui dis, parce que sincèrement, tu ne voyais pas comment tu allais t’amuser à un jeu comme celui-là. Tu savais, quoiqu’il en soit, que tu ferais sûrement la tête à ton ami pour un petit moment, et n’accepterait plus jamais une seule de ses propositions. Non mais.

C’en était dérisoire.
©linus pour Epicode


_________________


A R T ☼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 494
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco - @isadora
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: Re: bang bang bang. (aleksanderxalexis)    Dim 25 Mar - 20:19

Dans la catégorie, mauvais idée pas si mauvaise, tu aurais pu faire mieux. En revenant de mer, après des essais sur la côte, un de tes amis et collègues t’a prescrit une séance d’airsoft. Bien sûr, comme un bon ami et bon joueur, tu as accepté sans regarder les conditions. C’est seulement quelques jours après qu’il t’a donné le papier d’information, après avoir réservé deux places. Comment ne pas être content, d’être l’heureux attributaire d’une place dans une équipe d’airsoft pour célibataire ? À croire que tous ses amis s’inquiétaient de sa situation. Non, cette vie lui convenait bien au final. Après avoir divorcé, était en couple avec une jeune femme qu’il avait connu un peu avant le divorce, appris qu’il était père d’un petit enfant de deux ans… être célibataire n’était pas vraiment compliqué, tout au contraire. Une fois sur place, tu fais acte de présence les premiers instants, avant d’aller te renseigner sur ton équipe. La tiennes est entièrement basée sur des hommes, et une seule femme ! La pauvre. L’autre équipe étant un peu plus ajustée, comportait cependant plus de femmes. Tu soupires, tu fais preuve de bonne foi pour croire que ce n’est qu’un hasard. « Les gars, sérieusement ! Vous avez vus la compo de la squad ? » Après quelques regards curieux, ils se mettent tous à rigoler et à t’attribuer la « femelle ». Quelle chance. Tu finis par accepter, en espérant sérieusement qu’elle soit forte, loin d’être macho et catégorique, mais tu n’aimais pas te retrouver à jouer avec des poussins. Tu attends sagement que la demoiselle arrive, guettant son arrivée. Seulement, celle-ci se fait désirer, elle est la dernière et en retard qui plus est. On te charrie d’autant plus, avec des moqueries limites lourdes, te disant qu’avec une femme tu es forcée de perdre. Au fond, tu te demandes si ses imbéciles sont ici pour se sentir plus fort contre des femmes, ou pour l’évènement en soit ? Tu soupires, prenant le temps d’attendre alors que la plupart de tes coéquipiers sont déjà loin. Elle arrive enfin ! Pas le temps d’aller te présenter, que tout se déroule à une allure folle, tu suis le mouvement, te préparant. Tu rigoles légèrement lorsque tu vois les tenues qu’on vous donne, rien à voir avec l’armée c’est certain. Alors que les gars se regroupent pour une stratégie, tu t’approches de la demoiselle aux cheveux rose pétants. « Salut, je suis ton coéquipier. Aleksandër ! » Tu tentes d’être un peu sympathique, vu la chance que tu as avec les filles, tu t’es résignée à les éviter. L’une t’avait trompée, l’autre t’avait ramené un enfant. De quoi hurler au secours. Tu fais un signe de la main à la demoiselle, pour qu’elle te rejoigne avec les garçons. Tu écoutes un peu leur stratégie, pensant fortement qu’ils ne s’y connaissaient vraiment pas en guerre. Puis tu te rappel que ce n’est qu’un jeu, alors tu laisses faire, soupirant légèrement. Il est bientôt temps d’aller sur le terrain, tu mets ainsi tes lunettes, tu ressembles désormais à tous tes équipiers, mis à part ta tenue qui se différencie légèrement. Oui, tu as hérité d’une tenue délavée, penchant plus sur du bleu que du vert. De quoi être heureux ! « Avec Alexis on va se mettre en cache, allumez vos radios ! » Tu fais un mouvement de tête à la jeune femme, pour qu’elle te suive jusqu’à votre point de cachette.

@Alexis Abramovitch

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. I'm going to bang his head, naughty girl. You will go so far as to tremble with fear | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 19/03/2018
déclarations envoyées : 112
pseudo (prénom) : isadora (irina)
faceclaim : nikola selenzinko (signature from epicode)
multinick : /

MessageSujet: Re: bang bang bang. (aleksanderxalexis)    Dim 25 Mar - 21:20

bang bang bang

La règle de plomb des services secrets en cas de péril est : Tirer d'abord, viser ensuite et réfléchir après.

720 motscigarettes and tiny liquors bottle vile romance turn dream into a empire
Bang bang, he shot me down
Bang bang, I hit the ground
Bang bang, that awful sound
Bang bang, my baby shot me down


.

Pas le temps de ranger ton téléphone dans le casier, après avoir appuyé sur le petit "send" de ton IPhone que l’organisateur du jeu vous rassemble tous. Il explique une dernière fois les règles, et laisse quelques minutes pour établir des stratégies en équipe avant d’ouvrir la porte menant au parc. Très vite, trois des garçons de ton groupe se rassemblèrent, et tu fronças les sourcils. Ce n’était parce que tu étais une femme, et la seule par surcroit, que tu étais faite en sucre et en porcelaine. Tu avais fait du tir quand tu étais plus jeune et tu vivais encore avec Dimitri, et tu avais toujours eu une certaine dextérité. Tirer, c’était un peu comme la peinture. Vider son cerveau de la moindre pensée, et réagir à l’instant. Tu n’avais jamais fait de l’air-soft, mais le principe n’avait pas l’air d’être bien compliqué.

« Salut, je suis ton coéquipier. Aleksandër ! »

Tu tournas la tête vers la quatrième tête de Cerbère, qui semblait être perdu entre un sentiment de malaise et de sympathie. Quoiqu’il en soit, il ne semblait pas mal te regarder ou te juger par rapport à la couleur étrange de ta perruque. Peut-être pensait-il qu’il s’agissait de tes vrais cheveux. Tu grimaças. Quand tu te souvenais le chignon informe que tu avais fait pour réussir à faire passer tes boucles sous la perruque … Quoiqu’il en soit, tu détaillas le nouveau venu, essayant de lui rendre son sourire, timide mais reconnaissante de ne pas l’avoir oubliée. Grand, la chevelure brune tirant sur l’ébène, un visage fin et carré, une petite barbe de trois jours qui lui donnait un petit air aventurier. Et malgré la combinaison informe d’air-soft, une silho9uette qui se voulait longue et musclée. Une belle gueule, certes, mais tu n’étais pas là pour mater tes coéquipiers, non ? Une petite voix dans ta tête, qui ressemblait beaucoup à celle de Santino, te dit que oui, tu étais là pour te trouver de potentiels rencards. Mais ce n’était pas avec cette ridicule perruque que tu y arriverais …

« Alexis. » dis-tu simplement pour te présenter, avec un sourire timide.

Très vite, vous rejoignirent le reste de l’équipe pour la stratégie, et vous mirent d’accord. Tout était prêt, vous alliez gagner, c’était sûr ! Lorsque tu entras dans le grand parc, le doigt posé sur la gachette de ton fusil, le cœur battant, Aleksandër te fit un petit signe de main, avant d’ajouter à l’intention des trois autres :

« Avec Alexis on va se mettre en cache, allumez vos radios ! »

Tu hochas la tête, avant de suivre discrètement le jeune homme. La cachette choisit par ce dernier était située non loin du drapeau, de façon que si quelqu’un s’approchait pour le récupérer, il serait obligatoirement récupéré. Pour mieux te fondre dans le décor, tu fléchis les jambes et rampas sous un buisson. Depuis ta cachette, tu avais la vue entière sur la prairie. Aleksandër devait être dans ton dos, mais il était très discret. Tu ne l’entendais à peine.

Soudain, un craquement à ta droite, et tu sursautas, tournant précipitamment la tête. Les joueurs de l’équipe adverse abordaient un foulard de couleur rouge autour du poignet, et le gars qui courrait comme un dératé juste devant toi était clairement un joueur ennemi.

Idiot.

Tu mis le fusil en joue, prit ton temps pour viser, et déplaça ton doigt sur la gâchette. Au moment où tu voulus tirer, un coup de vent malin vint se jouer dans les cheveux de ta perruque, et une mèche piquante vint se loger dans ton œil. Tu relâchas ta garde, abandonnant ta cible, mais le coup partit tout de même.

Touché.

Après quelques secondes, tu te rendis compte que ce n’était pas toi qui avait tiré, mais Aleksandër. Si le coup du vent et des cheveux se reproduisaient à chaque fois, tu étais certaine qu’il allait s’énerver et qu’il t’en voudrait. Et tu ne voulais pas que cette journée vire à la catastrophe, même si cela semblait bien parti …

« Il y en a d’autres qui arrivent, on les entend. »

Sous le stress, ton léger accent risse ressortait, et tu te mordis les lèvres. Pour pallier ton angoisse, tu pressas sur le bouton de la radio, pour avertir les trois autres joueurs de la localisation de certains ennemis. L’équipe adverse semblait d’être mise à couverte après le coup de feu du jeune homme, mais il fallait rester prudent.

(NDA : On fait un jet de dé pour savoir si on gagne la partie ou pas ? )

©linus pour Epicode


_________________


A R T ☼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 494
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco - @isadora
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: Re: bang bang bang. (aleksanderxalexis)    Mer 28 Mar - 2:26

Alors que tu tentes de sociabiliser avec ta coéquipière, celle-ci ne semble pas forcément heureuse de faire équipe avec toi. Tu pousses un léger soupire à cause de sa rapide présentation, mais tu mets ça derrière pour aller faire ce que tu aimes le plus dans cet évènement. L’airsoft. La partie commence, vous êtes tous les deux cachés à petite distance, tu restes en arrière pour l’assurer en cas de pépin. Tu as eu d’ailleurs raison, puisqu’une bourrasque de vent vient la déstabiliser lors de son tire. De suite tu mets la crosse sur ton épaule pour stabiliser ta réplique, et tu tires. Un tir suffit à toucher l’adversaire, forcément tu étais un Fusillier, tu n’as jamais raté ton coup jusqu’à aujourd’hui. Alors que tu soupires une nouvelle fois, à cause de la demoiselle et de sa perruque ridicule qui l’empêche de bien jouer, tu l’entends parler à la radio. De suite, tu reconnais l’accent de chez-toi, bien que différent dû certainement aux régions différentes, tu souris automatiquement. Tu sens bizarrement en la regardant, qu’elle se met à stresser. Ce qui n’est pas forcément bon en Airsoft, puisqu’elle risque de rater ses cibles en voulant montrer qu’elle veut bien faire, mais sous prise de panique, elle risque surtout de tout rater. Tu en profites pour adresser alors quelques mots à ta coéquipière. « Arrête de te mettre la pression, Alexis. » Tu viens de lui parler en russe, tout simplement pour voir sa réaction, si elle est bien russe. Au cas où tu te serais trompé, l’équipe entière te prendrait pour un fou, mais tu t’en fichais pas mal pour le coup. Tu vois soudainement quelqu’un passer furtivement proche de ta coéquipière. Utiliser ta réplique ne te servira à rien de là où tu es. Tu passes ta main rapidement sur ton holster pour y sortir ton arme de poing, et aller pointer ton adversaire pour le toucher une bonne fois pour toute. Puisque tu es proche, tu en profite vocalement pour crier à ton adversaire. « T’es mort ! » celui-ci se regarde alors, avant de te répondre à ses coéquipiers « OUT ». Tu ris alors, encore une personne en plus. Tu ne sais pas où en sont tes potes, mais ça à l’air de pas mal se fusiller. Tu t’approches d’Alexis, tu t’accroupis alors pour lui parler. « Remercie-moi, ta faillis te faire tirer dessus par un bambi. » Tu tapotes le casque de ton équipière, avant de repartir en cache plus loin. En sortant de ta cache, tu ne fais pas forcément gaffe mais tu trébuches. Tu te retrouves vite à terre, essayant de te relever mais tu vois caché au loin un gars. Tu sais d’avance que tu vas te faire tirer dessus. Tu tournes ta tête, et sans un bruit tu fais un signal à Alexis pour qu’elle se barre à ton départ. Tu n’attends pas sa réponse, tu te lèves ainsi, tentant le tout pour le tout en prenant ta réplique pour tirer sur le sniper. Trop loin pour toi, il finit par te toucher à la jambe. Tu lèves tes mains, et tu cries alors à ton tour. « OUT ». Tu éteins ainsi ton micro puisque tu serais presque tenté de vouloir discuter frauduleusement avec ton équipe. Tu pars ainsi pour rejoindre les autres joueurs dans ton cas. Tu remarques qu’il y a déjà ton ami, tu viens à le charrier. « Putain, les deux militaires se font sortir ! La honte ! » Tu en rigoles alors, attendant patiemment la fin de la partie.

@Alexis Abramovitch J'ai fais le tirage au sort avant d'écrire. Du coup... bonne chance

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. I'm going to bang his head, naughty girl. You will go so far as to tremble with fear | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bang bang bang. (aleksanderxalexis)    

Revenir en haut Aller en bas
 
bang bang bang. (aleksanderxalexis)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Big Bang Theory
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» bang, bang, my baby shoot me down ✗ TIGAN
» BIG BANG THEORY - mardi 26 juin, 16h25
» Kang Seung Joo ft. Bang Yong Guk (b.a.p)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: TAKE ME BACK :: Out Of Brooklyn-
Sauter vers: