AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pique-nique de printemps
Un topic commun rien que pour vous
On vous invite donc à y participer par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Loterie du rp
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous voulez que le staff vous choisisse un partenaire et un thème de rp, c'est par là.

Partagez | 
 

 baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 30/07/2017
déclarations envoyées : 1584
pseudo (prénom) : pollo + Alexandra
faceclaim : Alexander Ludwig (rory d'amour)
multinick : Trevor Seyton

MessageSujet: baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)   Dim 18 Mar - 17:05

♛ baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la financial district band

 
▼▲▼

 
Je n'étais pas un grand fan de Baseball, mais quand Carter nous avait proposé – à nous ses collègues du secteur financier préférés – d'assister au match amical entre les Yankees et les Mets de New-York, nous avions tous sauté sur l'occasion pour passer du temps ensemble. L'occasion aussi de fêter le Printemps, car le match devait avoir lieu le 20, jour de l'équinoxe de mars, dans le Bronx au Stade des Yankees. Comme tout New-York ce jour-là, nous nous y étions rendu en métro, équipés de nos vêtements aux couleurs de notre équipe préférée. Je n'en avais pas, personnellement... puisque j'étais né à New-York, je supportais volontiers les deux équipes. Carter nous avait fait la surprise d'amener Casey & Nima, ce qui ne dérangeait personne puisque toute la bande partait du principe que plus il y a de fous... plus on rit. De mon côté, j'étais même content de voir Casey puisque depuis le festival qui avait marqué notre première rencontre deux ans plus tôt, nous avions emménagé dans le même quartier et il n'était pas rare qu'on s'y ballade pour des brocantes, expos et autres activités du dimanche. C'est tout naturellement que je pris place à côté d'elle, pendant le match. L'ambiance était au rendez-vous, les joueurs enchaînaient les coups sûrs – ce qui rendait fou le public, à chaque fois. Plusieurs fois, nous participâmes à des hola collectives pour saluer les home run des joueurs, sans oublier de remplir nos verres de bière encore et encore. « Ash', viens avec moi, on va chercher des hot-dogs ! » réclama mon collègue Nicolas, qui commençait à avoir la dalle – il était près de 22 heures, et ce mec était un estomac sur pattes. Pendant les phases de jeu, il n'y avait pas grand-monde qui faisait la file. On nous servit donc rapidement, et nous en ramenâmes pour tout le monde – ce qui suscita l'enthousiasme général. Les vendeurs qui se baladaient entre les allées étaient beaucoup sollicités avec nous, et je n'étais pas étonné qu'ils crèvent tous les dalle avec ce qu'on avait déjà bu. Soir de match, quoi.

Lors de la pause de la septième manche – la plus longue, comme c'était la tradition – nous chantâmes tous en chœur avec les supporters la chanson Take me out to the ball game, l'hymne non-officiel du baseball. Je n'étais pas fan de ce sport, mais comme tout new-yorkais qui se respecte, je la connaissais par cœur. Ce moment me foutait toujours des frissons pas possible, entendre tout le stade chanter en même temps était tout simplement... bandant. La chanson était courte, mais jetait toujours le stade dans un état d'excitation palpable. Sur les grands écrans arrivèrent ensuite quelques interviews des joueurs, desquelles je me désintéressai bien vite pour me pencher vers Casey et discuter avec elle. Si la plupart des supporters s'étaient levés suite à la chanson, pour rejoindre les bars et autres vendeurs ambulants afin de prendre à manger pour la dernière manche du match, nous étions quant à nous restés dans les tribunes. « Elle te va bien, la casquette des Yankees ! Tu m'avais caché que tu aimais le baseball, ou tu te fonds dans la masse ? » étais-je en train de lui demander, lorsque le single de la love cam se mit en marche. Casey était à son tour penchée vers moi, en train de me répondre... lorsque je sentis une énorme tape sur mon épaule. « OH PUTAIN LES GARS », les mecs autour de moi commencèrent tous à hurler d'excitation – tous ? peut-être pas... Je relevai les yeux, pour tomber nez à nez avec... moi-même, et mon propre regard d'incompréhension. A côté de moi, reprise dans un immense cœur rose : Casey. Les cameramans avaient peut-être pensé qu'on était en couple, puisque penchés l'un vers l'autre... et ils nous demandaient visiblement de faire hurler la foule de joie en s'embrassant face à tout New-York. Certains commençaient même déjà à s'impatienter, à commencer par nos propres camarades – lourdingues au possible, évidemment.


 
CODAGE PAR AMATIS

 

_________________
“J'avais l'illusion de ne plus pouvoir aimer,
j'ai retrouvé l'espoir au fond de tes yeux”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/03/2018
déclarations envoyées : 28
pseudo (prénom) : ana(conda)
faceclaim : Marie Avgeropoulos
multinick : /

MessageSujet: Re: baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)   Mer 21 Mar - 22:38


Baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la Financial District Band
ashton & nima & carter

Casey était sportive. Habituée à courir quasiment tous les matins et grande fan de randonnées et autres sports de grand air, la jeune femme appréciait le sport, c'était un fait. Et bien qu'elle préférait le pratiquer, elle avait pris l'habitude de suivre certaines compétitions nationales, à l'instar des match de baseball. Ainsi, lorsque Carter leur avait proposé, à Nima et à elle, de venir assister au prochain match des Yankees, la brune n'avait pas pu résister à l'envie d'accepter. Ce serait l'occasion de se plonger dans l'ambiance si particulière des stades mais également l'occasion de passer un moment en compagnie de ses deux amants, ailleurs que dans l'un de leurs trois appartements. Ce fut donc avec un sourire ancré sur le visage et une bonne humeur certaine qu'elle rejoignit la bande d'amis de Carter. La Financial District Band. Tous avaient un job sérieux et pourtant, il suffisait de voir l'excitation dans laquelle ils étaient tous plongés pour réaliser qu'ils pouvaient être totalement différents une fois la cravate enlevée. Il n'était plus question de chiffres, mais simplement d'amusement. Ce n'était pas plus mal : Casey n'était pas la personne la plus douée au monde en matière de mathématiques et elle avait tendance à vite être perdue lorsque la conversation tournait autour de Wall Street.

En quelques minutes à peine, la tatoueuse s'était plongée dans l'ambiance. Casquette des Yankees sur le crâne, elle était installée aux côtés d'Ashton. Même si elle ne l'avait rencontré que récemment, ils s'étaient vus à de nombreuses reprises depuis qu'il avait emménagé dans son quartier. Expositions par-ci, balades par-là, il n'était pas rare de les voir ensemble dans les rues de Brooklyn Heights. Néanmoins, la jeune femme n'avait toujours pas partagé sa situation amoureuse avec celui qu'elle considérait comme un ami. Aux yeux de ce dernier, elle était une célibataire parmi d'autres. Elle n'avait pourtant pas honte de son trouple. Le regard des autres ne lui importait que très peu. Mais elle savait que ce n'était pas forcément le cas de ses deux partenaires et la brune respectait ce souhait. Ce soir-là, Casey n'était donc présente qu'au titre d'amie et s'était mêlée aux autres avec cette même envie de s'amuser.

A mesure que les minutes passaient, les éclats de rire se faisaient entendre au sein du groupe qui ne manquait jamais de bière. Portée par l'enthousiasme général du stade, la tatoueuse avait déjà bu plusieurs verres. Ainsi, lorsque la pause de la septième manche arriva enfin, la jeune femme ne bougea pas de sa place. Elle n'avait pas besoin d'aller aux toilettes - elle s'y était déjà rendue auparavant -, avait mangé il y a peu de temps et avait encore un verre plein. Après le chant et alors que la plupart des spectateurs quittaient provisoirement leurs places, Casey accorda son attention à Ashton, assis à ses côtés.

« Elle te va bien, la casquette des Yankees ! Tu m'avais caché que tu aimais le baseball, ou tu te fonds dans la masse ? », demanda-t-il alors qu'elle s'était penchée pour mieux l'entendre. Amusée par sa réflexion, elle hocha brièvement la tête. « Un peu des deux ! T'imagines si j'étais venue sans l'attirail du supporter ? Je n'aurais même pas pu ent... » Elle n'eut pas l'occasion de terminer sa phrase. La Financial District Band venait de les ramener à la réalité en attirant leur attention sur l'écran, face à eux. Sous ses yeux ébahis, Casey eut tout le loisir d'observer son visage dans le cœur de la Love Cam, aux côtés de celui-ci tout aussi surpris d'Ashton. Eh merde... Pourquoi avait-il fallu que ce soit sur eux que le cameraman ne jette son dévolu ?

Elle ne savait pas quoi faire. Avait-elle une raison pour refuser sans éveiller les soupçons ? Si elle avait été sobre et calme, la brune aurait sans doute utilisé le couple d'Ashton comme excuse. Mais dans son état actuel, cette possibilité ne l'effleura même pas. A la place, elle avait l'impression d'être coincée entre deux rives. Il y avait Nima et Carter d'un côté, et l'excitation du stade de l'autre. Elle qui ne s'inquiétait jamais de ce qu'on pensait d'elle sentait désormais tous les regards sur elle. C'était angoissant, trop pour une claustrophobe qui avait désormais l'impression qu'on l'enserrait et qu'on empiétait son espace vital. Trop pour qu'elle reste sans agir. Alors elle fit la première chose qui lui passa par la tête pour se débarrasser d'une potentielle crise de panique et de toute cette pression : elle se pencha pour plaquer ses lèvres contre celles d'Ashton. « Maintenant, je vais aller tuer le cameraman. », déclara-t-elle un instant plus tard, avec autant de légèreté que possible. Elle avait néanmoins conscience de ne pas avoir agi comme il le fallait. La preuve : elle n'osa même pas poser le regard sur ses deux partenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/03/2018
déclarations envoyées : 32
faceclaim : Rafael Lazzini
multinick : Non

MessageSujet: Re: baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)   Mer 21 Mar - 23:45


Baseball, love cam & beer for FDB
................................................................................................................


La FDB avait prévu cette sortie depuis quasi un mois maintenant, le match qui se jouait ce soir était certes une rencontre amicale mais qui pourtant avait suscité l’intérêt de plusieurs dans la bande. Ainsi le rendez vous s’était porté aux oreilles de tous les amis des amis de chacun et naturellement à celles des partenaires de Carter. Si ils n’avaient aucun doute de leur réponse positive, le trader avait cependant gardé une petite appréhension : personne dans la FDB n’était au courant de la relation qu’il entretenait avec les deux femmes, ou quand bien même avec l’une d’entre. Aux yeux de tous, elles n’étaient que de grandes amies du brun avec qui il faisait les 400 coups.
Ainsi le début du match s’était déroulé à merveilles, le stade était en furie, tout le monde était apprêté à l’effigie d’une des deux équipes de la soirée, des chants, des rythmes s’étaient entendus tout au long des différentes phases du jeu. Confortablement assis en extrémité, Nima était à ses côtés suivit de Casey et Ashton, les autres membres de la bande s’étaient répartis devant et derrière eux de façon à ce que cela donne un genre de bloc. Le ravitaillement en nourriture avait été fait, tout comme celui en boisson et les différents membres de la FDB n’eurent pas à se lever pour cette dernière manche. Carter s’était alors focalisé sur sa petite amie Nima, lui confiant au coin de l’oreille une remarque amusante avant de relever le visage vers ses amis qui s’étaient alors mis à s’agiter. Qui avait il à constater ? Le regard du brun parcourut quelques secondes chacun d’eux avant d’apercevoir l’écran géant devant lui, présentant Ashton et Casey dans un coeur. Affichant une grimace de surprise, Carter n’eut pas réellement le temps de porter un avis qu’il écarquilla les yeux en voyant le baiser que Casey donna à son ami.

__ Ok… lâcha t-il pour lui même, très discrètement.

Même si au fond de lui il savait que cette vision était purement ironique, il eut un bien grand mal à rigoler de bon coeur avec tout le reste de la bande. Restant figé à continuer de mater l’écran qui avait changé de cibles, Carter rumina pendant de longues secondes sans savoir comment réagir. Il était hors de question qu’il tape un scandale devant la FDB, et puis.. il n’était pas deux dans l’histoire, Nima présente à ses côtés ne semblait pas bouger non plus, du moins il n’avait pas préféré encore la regarder. La main du trader s’abattit sur son pauvre visage, comme si la fatigue s’était emparée de lui en quelques secondes, et pourtant ce n’était là qu’une façon détournée de faire passer la pilule.
Une forme de jalousie était née dans l’esprit du trader, au point où il venait clairement de penser à se lever d’un bond et à insulter Ashton ou peut être Casey ? Après tout c’était bien elle qu’il avait vu l’embrasser, et pas l’inverse. Quelle mouche l’avait piqué ? A moins que ce ne soit pas « purement ironique » comme il l’avait pensé ? En un rien de temps, le regard de Carter se braqua sur Casey, deux sièges à sa gauche. Elle ne les avait pas encore regardé… qu’est ce que cela signifiait au juste ? Ainsi, le trader jeta un coup d’oeil à Nima et finit par parler pour casser ce silence.

__ Hé bien Casey, tu ne nous avais pas habitué à ça ! L’alcool décoince les gens. dit-il d’un ton assez fort pour que toute la FDB puisse entendre.  __Ashton n’a pas l’air dans son assiette en revanche, pense à respirer surtout hein !. ajouta t-il d’un ton sarcastique, légèrement mauvais.

Carter ne cautionnait pas ce genre d’initiatives de la part de sa petite amie, et même si leur relation était tout de même stable depuis maintenant trois mois, le fait d’avoir été pris au dépourvu était le pire. Il connaissait Casey, l’alcool jouait souvent beaucoup dans ces prises de décisions, mais cela avait toujours était à l’encontre de sa propre personne ou de Nima, et encore jamais envers une autre personne. Le jeu n’était dès lors plus drôle si elle incluait une 4ème personne à leur trio. La jeune tatoueuse était en train de merder sur toute la ligne, et à mesure qu’elle gardait son attention loin du regard de ses deux partenaires, la colère se ferait grandissante.




Libella - Graphiorum

_________________
 

   
« we are the worst. »
Wait, are you being sarcastic or are we actually exclusive ? There's nothing wrong with not just being friends. The worst possible draft of my life is the one without you.

C.R

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/03/2018
déclarations envoyées : 47
pseudo (prénom) : chamallow
faceclaim : Sarah Shahi
multinick : Non

MessageSujet: Re: baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)   Sam 24 Mar - 14:11


Baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la Financial District Band
ashton & casey & carter


Il n'y avait aucun doute quant au fait que Nima soit la moins sportive de la petite bande qui s'était rendue jusqu'au Yankee Stadium afin de supporter l'équipe du même nom. Pour autant, cela n'avait pas empêché la journaliste d'accepter l'invitation de Carter, une semaine plus tôt. De nature fêtarde, il s'agissait là d'une occasion rêvée pour elle de s'amuser, dans l'ambiance toute particulière qu'était celle des stades les jours de matchs, mais aussi de faire autre chose que suivre en permanence l'actualité politique de ce monde. Pour quelques heures, elle laissait donc tomber sa casquette de journaliste pour ne revêtir que celle d'une soi-disant passionnée de baseball.

Connaissant les règles et ayant déjà assisté à de tels matchs, Nima n'eut aucun mal à entrer dans le jeu et à prendre part à l'ambiance générale. Elle se pliait volontiers à aux hola collectives et aux acclamations qui éveillaient les gradins dès qu'un home run venait à se déclarer. De sa place, entre Casey et Carter, elle semblait être dans son élément au même titre que les plus fervents supporters de deux équipes qui s'affrontaient sur le terrain.

Lorsque vint la pause de la septième manche, l'irano-américaine en profita pour prendre une nouvelle bière sans pour autant avoir besoin de quitter sa place. Visiblement, cette fois-ci, Casey ne comptait pas sur elle pour l'accompagner aux toilettes et avait bien pris toutes les précautions nécessaires lors de la dernière pause pour ne pas avoir à décamper. C'est ainsi petit groupe resta sagement à sa place, alors que d'autres supporters quittaient les gradins. Le passage de l'un d'entre eux devant la journaliste eut pour mérite de la faire rire. L'alcool qu'elle avait ingurgité la rendait sans doute plus encline à la critique. Tout en désignant un jeune homme qui s'était amusé à faire rebiquer sa moustache, elle confia son commentaire à son petit-ami.

- « Tu penses qu'il met des bigoudis pour faire rebiquer sa moustache comme ça, lui ? », demanda-t-elle à l'oreille de Carter en rigolant. « C'est marrant. J'aimerais bien voir ce que ça donne chez toi ! »

Nima avait bien conscience que ses plaisanteries ne volaient pas très haut. Pourtant, elle aurait bien apprécié que son petit-ami entre dans son jeu, ou, à tout le moins, qu'il lui répondre. Ne comprenant pas réellement cette absence de réaction de la part du trader, Nima recula quelques peu son visage de celui de son petit-ami pour le fixer, d'un air mécontent. L'agitation qui s'était fait jour autour d'eux ne l'avait pas même interpelé : il suffisait qu'une mascotte passe près d'eux pour que tout un chacun se mette à s'esclaffer. Ce fut la grimace qu'afficha Carter qui l'obligea alors à se retourner et à suivre le regard de ses voisins. Elle découvrit alors à son tour la lovecam qui s'était posée sur Ashton et Casey, et ne put qu'afficher la même tête que Carter précédemment. La surprise laissa place à une pointe de jalousie lorsque la journaliste vit sa petite-amie se plier aux règles et embrasser Ashton.

Le « Ok... » que Carter lâcha très discrètement, sans doute pour lui-même, n'échappa pas à Nima qui était à une proximité certaine de lui. À vrai dire « Ok. » résumait plutôt bien la situation et la journaliste n'avait rien à ajouter à ce qu'elle venait de voir. Délibérément, Casey avait accepté d'embrasser une autre personne que Carter et elle, et cette situation lui laissait un goût amer. Un goût si amer qu'elle n'en rigola pas. Elle ne bougea pas non plus. Elle se contenta de regarder le terrain tout en plongeant ses lèvres dans sa bière.

Carter fut alors le plus courageux pour briser la glace et enfin y aller de son petit commentaire. Ce ne fut que lorsqu'il visa directement Casey par ses propos, que l'iranienne accorda un regard à sa petite-amie, avant de regarder Ashton qui était, l'instant d'après, devenu la cible du trader.

- « Tu rigoles, Carter ? Je suis sûre qu'il a adoré ça. », commenta alors la trentenaire. « Et Casey aussi, d'ailleurs. »

Une supercherie pour savoir ce qu'ils en avaient, l'un et l'autre, véritablement pensé. Car en plus que de la jalousie, c'était aussi de l'inquiétude qui s'était emparée de Nima. Déjà, cette dernière craignait qu'Ashton et Casey aient trouvés là une opportunité d'assouvir un de leurs désirs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)   

Revenir en haut Aller en bas
 
baseball, love cam et bière qui coule à flots pour la FDB (carter, nima, casey)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où l'eau coule à flots vient parfois l'allégorie...[TERMINÉ]
» Qui a dit que le rhum coulé à flot ?
» Que le sang coule à flots ~ (PV David Krauz)
» Que le rhum coule à flots !
» En Norvège, de la bière coule des robinets...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: TAKE ME BACK :: Out Of Brooklyn-
Sauter vers: