AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pique-nique de printemps
Un topic commun rien que pour vous
On vous invite donc à y participer par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Loterie du rp
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous voulez que le staff vous choisisse un partenaire et un thème de rp, c'est par là.

Partagez | 
 

 Noah Walker ❊ 7Days

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 16/03/2018
déclarations envoyées : 11
pseudo (prénom) : Leo
faceclaim : Broderick Hunter
multinick : None

MessageSujet: Noah Walker ❊ 7Days   Ven 16 Mar - 20:59


Noah Walker
ft. Broderick Hunter | crédit @tumblr.
Identification complète Noah Walker Âge 25 ans Date et lieu de naissance Le 25 décembre 1992 à New York, USA Job ou études Agent immobilier à plein temps, blogueur le reste du temps Statut civil Célibataire Statut financier $$$.  Orientation sexuelle Hétérosexuel Votre plus gros défaut L'impulsivité Votre plus grande qualité L'ouverture d'esprit Groupe Players gonna play Avatar choisi Broderick Hunter

❊ Noah est enfant unique et de ce fait, il est assez solitaire. Il a toujours été capable de s’occuper seul et cela n’a pas changé, malgré ses vingt-cinq ans et sa situation professionnelle.

❊ Son père est un promoteur immobilier reconnu à New York. Sa réputation n’est plus à faire et Noah jouit de tous les avantages que cela peut apporter. Néanmoins, son droit à l’erreur est bien plus limité. La moindre faute pourrait entacher le nom des Walker et ça, on ne lui pardonnerait pas.

❊ New York, Noah connait bien. Il y a poussé son premier cri et il y a grandi. Il fait partie de ceux qui sont nés dans les beaux quartiers de Brooklyn, mais il ne reste pas insensible à la situation des plus pauvres. D’ailleurs, sa volonté de vouloir améliorer la qualité de vie de ces quartiers de Brooklyn est source de conflit avec son père. Le patriarche évite d’y mettre les pieds tandis que son rejeton est une véritable tête brulée en ce qui concerne le sujet.

❊ Les légumes sont, après la flemmardise et le manque d’ambition, les pires ennemis de Noah. Que ce soit entiers, cuits à la vapeur, cuisinés, en purée… Il les déteste presque tous. Ses parents vous le diront : ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé ; dessins rigolos, aromates, récompenses, chantage… Tout a été mis en œuvre, pourtant, rien n’y fait, il n’aime pas et gare à celui ou celle qui voudrait l’obliger à avaler quelque chose qu’il n’aime pas.

❊ Dès son plus jeune âge, Noah a montré une véritable aisance à l’écrit. Il adorait les écrits d’invention : faire parler son imagination, inventer des histoires abracadabresques et plus tard, convaincre et persuader, c’est son truc. Il est doué pour ça et c’est sûrement de là que lui est venue son envie d’ouvrir un blog: « lifestyle », voyages, et conseils sont les rubriques les plus populaires de son espace de vie en ligne.

❊ Même s’il a des capacités dans les matières littéraires, Noah est aussi un grand fan de sport. S’il prétend s’intéresser au baseball pour garder des liens avec son paternel, le jeune homme est plus un grand fan de NBA. Il collectionne les maillots de ses joueurs préférés et retrouve régulièrement ses amis d’enfance sur le parquet pour des confrontations endiablées.

❊ Noah gagne très bien sa vie au sein de l’entreprise familiale Walker Real Estate Agency. De haut de ses vingt-cinq ans, il a un certain nombre de responsabilités et même si son père est pour l’instant un peu réticent à l’idée de lui confier les rênes de la société, le jeune homme n’est pas impatient. Il est un fervent adepte de l’expression « Tout vient à point à qui sait attendre ».

❊ Le jeune homme aime porter de belles pièces de tissu lorsqu’il sort de chez lui. Il possède plus d’une vingtaine de costumes différents qu’il range par couleur dans son dressing. En revanche, chez lui, il échange très souvent la chemise contre un tee-shirt large et un jogging.

❊ Le métier que Noah exerce et les multiples rencontres qu'il est amené à faire grâce à son activité de blogueur lui permettent d'agrandir son carnet d'adresses très facilement. Il est assez fier de la combinaison de ses deux facettes.

❊ Noah sait convaincre et il a tendance à parler énormément dans le but d'arriver à ses fins. Seulement, il ne parle presque jamais de lui. Les seules personnes qui le connaissent réellement sont ses deux meilleurs amis d'enfance.

Si tu devais parler de l'amour, quelle définition en donnerais-tu? L'amour, Noah le voit autour de lui. La plupart de ses amis sont déjà tombés amoureux, parfois à tort. Il admire l'amour durable, celui qui maintient les gens en vie, qui se fichent des difficultés, mais il n'a jamais pensé à s'y intéresser de près. Peut-être qu'il n'a pas rencontré la personne, ou peut-être qu'il a juste trop peur de confier une partie de sa vie à quelqu'un d'autre.

Penses-tu que les sites de rencontres peuvent aider à trouver le véritable amour? Les sites - ou plutôt applications - de rencontres, Noah les connait. Il en a fréquenté à différentes périodes, notamment celles où il se sentait seul et où il n'avait personne avec qui jouer le jeu de la séduction. Cependant, jamais, ô grand jamais, il ne s'est imaginé rencontré le véritable amour de cette façon. Néanmoins, son ouverture d'esprit et une bonne rencontre pourrait le faire changer d'avis.

Le 25 décembre 1992, alors que les degrés fahrenheit ne faisaient que descendre au thermomètre de la cuisine de la maison familiale, Rosa ressentit les premières contractions qui annoncèrent la venue au monde imminente de son premier enfant. Le garçon qu’elle portait était celui de Barry Walker, figure montante de l’immobilier, étonnement célèbre pour ses fulgurances pendant les réunions de quartiers et ses idées révolutionnaires pour l’époque. Pourtant presque trente ans après le Civil Rights Act, le fait qu’un noir s’impose dans un domaine surprenait toujours la presse locale. Barry avait dû se battre pendant des années pour convaincre de sa fiabilité. A la fin de d’études brillamment réussies, il avait fait le tour des agences immobilières de l’état de New York, mais plusieurs d’entre elles avaient décliné sa candidature pour des raisons plus ou moins questionnables. Sa couleur de peau avait sûrement pesé dans la balance, notamment pour celles qui se trouvaient être au cœur de Manhattan, mais Barry n’y avait pas prêté attention. Il savait que son jour viendrait. Après plusieurs mois de recherches, il avait finalement trouvé un poste dans une agence stable de Brooklyn en plein essor du phénomène de « gentrification ». Les années suivantes, fraîchement mariés, Barry et Rosa eurent l’idée de profiter de la vague qui affectait l’endroit où ils vivaient. C’est ainsi que l’agence Walker Real Estate vit le jour. Les débuts furent poussifs, mais main dans la main, les époux mirent toute en œuvre pour que leur premier bébé, l’agence familiale qui portait fièrement leur nom, soit reconnue. Au bout de plusieurs mois de labeur, leur travail fut récompensé et de plus en plus de ménages, riches ou moins riches, s’adressèrent à eux. Alors une fois installés dans un pavillon chaleureux, l’idée de concevoir un enfant leur trotta très rapidement en tête. Des mois durant, ils essayèrent en vain. Le couple, attristé par ces essaies non fructueux, connut plusieurs crises avant de franchir le pas et de consulter un professionnel. Une batterie de tests aux noms à dormir dehors leur fit infliger et il en ressortit que Rosa avait un taux de fertilité très pauvre qui requérait qu’ils aient recours à une procédure médicale pour devenir parents. Quelques éprouvettes plus tard, quel ne fut pas le bonheur du self-made man quand sa chère et tendre épouse lui annonça qu’elle était enceinte. L’enfant tant espéré et tant attendu pointa le bout de son nez un peu avant le terme, mais naquit en bonne santé et fut prénommé « Noah ». Rosa et Barry firent la promesse de l’aimer inconditionnellement et de lui offrir tout ce dont il aurait besoin pour devenir, comme eux, quelqu’un. Ainsi, le petit garçon eut une enfance rêvée. Il avait tout ce qu’il voulait à condition de le mériter. Pour cela, il se devait d’avoir un bon comportement à l’école, de travailler et de ramener des bonnes notes et de respecter ses anciens. Jusqu’à ses dix-huit ans, le jeune homme suivit les souhaits de ses parents. Il restait proche d’eux, de ce qu’ils lui transmettaient et des valeurs qu’ils lui inculquaient sans faire de vague. Cependant, c’est un soir d’été que l’image de la famille parfaite fut égratignée. A son retour d’une journée de cours, Noah fut témoin d’une scène de violence entre son père qu’il admirait tant et sa femme qu’il aimait infiniment. Il vit de ses propres yeux la main de père poussant son épouse contre un mur et de sa voix enragée lui faisant une liste d’insultes. Malgré le choc, Noah ne parla jamais haut et fort de cet épisode. Il se dit à lui-même que ce n’était rien et que ça n’arriverait qu’une fois. Quelques temps après, sa mère lui annonçait vouloir demander le divorce devant le regard médusé du célèbre, mais déchu Barry Walker. Sur le moment, il ne comprit pas et refusa en bloc de dire adieu à une stabilité familiale qu’il aimait tant. Une fois la procédure engagée, Noah eut le courage de verbaliser ce qu’il avait vu et de questionner sa mère à propos des raisons qui l’avaient poussée à s’affranchir de son premier amour. Les disputes en cachette et le traitement que Barry lui infligeait lui étaient devenus insupportables, si bien qu’elle préférait renoncer à ses parts de l’entreprise et quitter le cocon familial. Néanmoins, Rosa supplia son fils de ne pas en tenir rigueur à son père. Elle lui expliqua qu’elle l’avait aimé pendant des années pour l’homme qu’il était vraiment et qu’il était désormais malade. En dépit de toutes les excuses qu’elle avait pu lui trouver, la relation père-fils avait été lourdement affectée à tel point que les deux hommes ne communiquaient que par écrans interposés. A la demande de son fils, Barry avait accepté de se faire soigner dans l’espoir de sauver son image auprès de son fils unique. Du temps avait été nécessaire, mais Noah lui avait pardonné et avait accepté de se taire à propos du divorce de ses parents. L’admiration qu’il avait pour son père était à présent purement professionnelle et c’est pour cette raison qu’il avait dit oui à la proposition de ce dernier d’intégrer l’agence. Qu’importe les années qui s’écoulaient, le divorce de ses parents avait brisé quelque chose d’infiniment précieux en Noah. Il était déchiré entre l’image d’un couple aimant qu’il avait connue et celle de deux êtres capables d’en venir aux mains. Même s’il essaie de ne pas trop y penser, le jeune homme de vingt-cinq ans sait que ce conflit psychologique est la raison de son manque d’engagement en amour. Sa mère, elle, le pousse à se marier et à fonder une famille, mais Noah bat en retraite. Il enchaîne les histoires peu sérieuses sans même imaginer se poser avec quelqu’un un jour. Quand ses amis lui suggèrent qu’il lui suffira de rencontrer « la bonne personne », le jeune homme ne réplique pas. Il ne sait guère quoi en penser et que répondre à de telles phrases toutes faites, d’autant plus que son impulsivité émotive, générée par une contrariété, a tendance à compliquer ses relations avec la gente féminine dès que celles-ci dépassent le temps d'une nuit.

Pseudo/Prénom Leo Pays France Votre avis sur le forum Il est beau comme un camion tout neuf Où l'avez vous trouvé? Dans les partenaires d'un autre forum sur lequel je joue Tu es?(x) un inventé - () un scénario - () un prélien.


Dernière édition par Noah Walker le Sam 17 Mar - 16:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 17/12/2017
déclarations envoyées : 242
faceclaim : carey mulligan/shiya
multinick : liz/cameron/giorgia

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Ven 16 Mar - 21:03

Bienvenue à toi ici

j'ai hâte d'en savoir plus et n'hésite pas au besoin

_________________
"i think my heart is better"
And I'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes. Keep my glass full until morning light, cause I'm just holding on for tonight. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/03/2018
déclarations envoyées : 26
pseudo (prénom) : m.
faceclaim : gugu mbatha-raw.
multinick : none.

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Ven 16 Mar - 21:39

bienvenue officiellement par ici, hâte de voir ce que tu nous réserves. I love you

_________________

♡ The needle tears a hole
The old familiar sting
Try to kill it all away
But I remember everything.
-hurt; johnny cash. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 15/03/2018
déclarations envoyées : 47
pseudo (prénom) : chamallow
faceclaim : Sarah Shahi
multinick : Non

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Ven 16 Mar - 21:51

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/03/2018
déclarations envoyées : 50
faceclaim : Jack Falahee
multinick : no.

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Sam 17 Mar - 0:11

Bienvenue sur le forum !

_________________
❝ We will never get a better chance than this ❞
C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 30/07/2017
déclarations envoyées : 1584
pseudo (prénom) : pollo + Alexandra
faceclaim : Alexander Ludwig (rory d'amour)
multinick : Trevor Seyton

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Sam 17 Mar - 12:52

J'aime beaucoup ton choix d'avatar, et que dire du choix de métier ?!
Blogueur lifestyle, mode,...?

Bienvenue parmi nous en tout cas, amuse-toi bien ! Puis si tu as des questions, tu hurles hein !

_________________
“J'avais l'illusion de ne plus pouvoir aimer,
j'ai retrouvé l'espoir au fond de tes yeux”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 16/03/2018
déclarations envoyées : 11
pseudo (prénom) : Leo
faceclaim : Broderick Hunter
multinick : None

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Sam 17 Mar - 16:24

Merci à tous pour vos messages de bienvenue. Désolé de ne répondre que maintenant, mais je voulais terminer ma fiche comme il se doit

@Ashton Roberts a écrit:
J'aime beaucoup ton choix d'avatar, et que dire du choix de métier ?!
Blogueur lifestyle, mode,...?

Bienvenue parmi nous en tout cas, amuse-toi bien ! Puis si tu as des questions, tu hurles hein !

Merci pour le vava Effectivement, je suis sorti de mes habitudes pour le métier. J'ai précisé le type de blog qu'il tient dans ma fiche, si tu veux ! J'hurlerai fort si j'ai besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 17/12/2017
déclarations envoyées : 242
faceclaim : carey mulligan/shiya
multinick : liz/cameron/giorgia

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Sam 17 Mar - 16:46

bienvenue parmi nous, love !


Félicitations beau gosse, te voilà à présent validé !
Comme Ashton l'a dit, le personnage est vraiment trop cool et comme @Julius Gardner l'a dit que la CB, il faut lui trouver quelqu'un à ce joli beau gosse
On va s'occuper de ça

Je t'ajoute aux différents bottins, ton seul devoir à présent sera de bien t'amuser sur qll ! Tu peux également créer ta fiche de liens pour te faire des amis, un compte instagram pour leur partager ta vie & même participer à la loterie du rp si tu veux faire des connaissances en profitant de sujets cocasses proposés par le Staff !



_________________
"i think my heart is better"
And I'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes. Keep my glass full until morning light, cause I'm just holding on for tonight. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 16/03/2018
déclarations envoyées : 11
pseudo (prénom) : Leo
faceclaim : Broderick Hunter
multinick : None

MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   Sam 17 Mar - 17:01

@June Strauss a écrit:
bienvenue parmi nous, love !


Félicitations beau gosse, te voilà à présent validé !
Comme Ashton l'a dit, le personnage est vraiment trop cool et comme @Julius Gardner  l'a dit que la CB, il faut lui trouver quelqu'un à ce joli beau gosse
On va s'occuper de ça

Je t'ajoute aux différents bottins, ton seul devoir à présent sera de bien t'amuser sur qll ! Tu peux également créer ta fiche de liens pour te faire des amis, un compte instagram pour leur partager ta vie & même participer à la loterie du rp si tu veux faire des connaissances en profitant de sujets cocasses proposés par le Staff !



AAAAAAH Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Noah Walker ❊ 7Days   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noah Walker ❊ 7Days
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Yannick Noah
» Allen Walker [Attente de validation][Terminé]
» Techniques d'Allen Walker
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Tommy Walker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE ON HEART :: Spread The Love :: All Good-
Sauter vers: