AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Coney Island Festival
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous souhaitez participer à un chouette événement dans le quartier de Coney Island, c'est par là.
Parrainage
Intégrer les petits nouveaux
Une nouvelle partie a été créée pour aider les nouveaux à s'intégrer, avec un flood, des défis, et le parrainage, et ça se trouve par là.
HELP WANTED
recherchons animateur
Nous cherchons un animateur pour le forum. Vous trouverez la recherche par là.
AWARDS
QLL awards
Nous serions ravis de recevoir vos votes pour les QLL Awards et ça se passe ici.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Hunting is as much interesting than killing. w/Maléo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/03/2018
déclarations envoyées : 50
faceclaim : Jack Falahee
multinick : no.

MessageSujet: Hunting is as much interesting than killing. w/Maléo   Dim 11 Mar - 1:58


Hunting is as much
interesting than killing.

"Maléo & Blake"


19 FEB. Depuis qu’il était revenu aux Etats-Unis, Blake passait par des moments plutôt compliqué. Ajouté au cancer juste diagnostiqué de sa mère, le garçon avait commencé à voir ressurgir des vieux cauchemars. Ces mauvais rêves étaient évidemment dû à l’accident qu’il avait provoqué il y a deux ans et demi de cela. Le jeune homme avait pris la voiture pour rentrer chez lui alors qu’il avait bu. Quelques secondes d’inattention et il avait renversé quelqu’un. Mais le pire était qu’il avait fuit les lieux de l’accident, laissant une personne accidenté sur la route. Il avait paniqué, mais cette erreur allait surement lui coller à la peau toute sa vie. Autant, il avait réussi à mettre sa culpabilité au placard en s’envolant pour l’Europe. Autant maintenant qu’il était revenu à son « ancienne » vie, tous ces souvenirs étaient revenus. Se coucher le rendait anxieux. Voilà pourquoi il avait décidé de sortir ce soir. Outre le fait qu’il soit très fêtard, au moins en se couchant tard et bourré, il avait plus de chance de mettre de côté ces mauvais rêves. Le garçon avait donc appelé quelques amis de sa faculté de droit et tous avaient pris la direction d’un bar branché. A peine arrivé, le jeune Blake avait commandé une tournée pour fêter son retour en force dans l’une des plus grandes villes des Etats-Unis. Cette soirée devait être mémorable.

Les jeunes s’installèrent à une table et commencèrent à se chauffer tranquillement. Un, deux verres puis ils étaient passés au shooter. Ils avaient beau avoir tous vingt-cinq ans, ils n’en restaient pas moins des grands enfants, prêt à s’amuser à la moindre occasion. Et quoi de mieux qu’un bar avec des bonnes musiques pour cela. Clairement, aucun d’eux n’étaient venus pour trouver l’amour ce soir. Blake était désormais en train de se la jouer entremetteur pour ses potes hétéro. Parce que quand une nana apprenait qu’il était gay, étrangement elles semblaient tout de suite beaucoup plus confiantes à lui parler, et à se confier. Et Blake jouait beaucoup de cela pour servir de jolies filles sur un plateau d’argent à ses potes. Mais évidemment, ce soir aussi il voulait s’amuser. Il était du genre volage, et à accumuler les histoires d’une nuit. C’était ce qui l’intéressait : la séduction, le jeu, puis une bonne partie de jambe en l’air en guise de récompense. Blake se rendit donc au bar pour commander un autre verre : un whisky cette fois-ci. Tout en attendant que le serveur ne lui apporte, il en profita pour jeter un rapide coup d’œil autour de lui, histoire d’évaluer la marchandise de ce soir.

Et il remarqua un beau garçon qui était accoudé au bar, non loin de lui. Beau gosse, et musclé : totalement son style. Blake eut ce petit sourire joueur qui s’afficha sur son visage. Le genre de sourire qui indiquait qu’il avait choisi sa proie et qu’il était grand temps pour lui de mettre son plan à exécution. Ainsi il récupéra son verre et approcha de l’homme en question, tout en faisant signe au serveur d’apporter un deuxième verre au jeune homme. Comme il dépensait l’argent de son père, il ne faisait pas réellement attention aux dépenses. Et puis tout était bon pour convaincre un beau garçon de passer une folle nuit avec lui. Le jeune homme approcha, et finit son verre cul-sec alors qu’il arrive à la hauteur de sa « proie ». Il lui adressa un sourire charmeur avant de briser la glace en commençant la conversation.

– Verre tout frais payé de ma part.

Lança le jeune homme alors que le serveur déposa le fameux verre en face de ce bel inconnu. La phase d’approche était désormais lancée, il n’y avait plus qu’à utiliser ses charmes pour avoir la belle récompense à la fin de la soirée. Généralement, le jeune Blake n’avait pas de mal à ramener un garçon. Sûr de lui et très charmeur, il savait ce qu’il fallait faire pour arriver à ses fins.

– On vient faire les bars pour repérer des âmes en peine ?

Demanda le jeune homme avec un grand sourire, avant de lever son verre, histoire de trinquer à cette nouvelle rencontre.

@Maléo Morrison


_________________
❝ We will never get a better chance than this ❞
C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. » Mais l’important, c’est pas la chute. × BY LIZZOU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/03/2018
déclarations envoyées : 57
pseudo (prénom) : O'
faceclaim : Liam Hemsworth
multinick : Pas pour l'instant

MessageSujet: Re: Hunting is as much interesting than killing. w/Maléo   Lun 12 Mar - 11:48


Hunting is as much
interesting than killing.

"Maléo & Blake"


19 FEB. Une soirée pour se changer un peu les idées c'était la façon de faire de ses amis alors tout les weekend il se retrouvait accouder à un bar à tenter de profiter totalement de la soirée sans que personne ne remarque le léger soucis physique qu'il pouvait avoir et qui l'empêchait de danser désormais l'obligeant à resté un peu en retrait vis à vis de sa bande d'amis. Il les regardaient donc s'amusé alors que lui restait assis au bar et cela ne lui causait pour le moment pas trop de soucis il s'y était un peu fait ne voulant pas gâcher les soirées des gens qu'il appréciait à cause d'une jambe qui lui causait soucis, après tout c'était sa jambe à lui et personne n'avait à en pâtir. Il buvait donc tranquillement finissant un verre tout en regardant les gens qui évoluait dans le bar, c'était toujours un jeu terriblement rigolo que de regarder les visages des personnes venant dans ce genre d'endroit cherchant à deviner pourquoi ils étaient là, si c'était pour oublier une mauvaise semaine, pour fêter quelque chose ou encore pour draguer. Il était devenu doué pour le faire, déjà que Maléo avait l’œil pour pouvoir repérer les gens ouvert d'esprit d'un coup d’œil aimant pouvoir aller draguer et réussir à avoir sa proie dans ses filets en fin de soirée et pour faire ça il fallait avoir le bon œil pour ne pas se tromper et se prendre un vent qui ne serait pas agréable pour la confiance en soit.

Il remarqua donc l'arrivée d'un groupe de jeune assez bruyant et visiblement prêt à faire la fête jusqu'au bout de la nuit ce qui avait été son cas à lui aussi et ce qui le faisait sourire Maléo arrivait encore à sourire des souvenirs qui lui montait au crâne quand il était ce genre d'endroit ce qui était signe qu'il allait bien et que sa vie reprenait un cours normale après des années de rééducation et de soucis de santé une bonne nouvelle en somme qu'il avait bien envie d'arroser. Du coup il se commendait des verres de temps en temps rejoins par un ami qui repartait vite danser et faire le fou auprès d'une nana qu'il voulait ramener en fin de nuit c'était drôle à voir car si Maléo était un grand dragueur il se trouvait beaucoup plus subtile mais la technique de son pote marchait autant que la sienne l'homme repartant aussi souvent que le blond accompagné ce qui les faisaient d'ailleurs toujours autant rire quand il se téléphonait le lendemain pour savoir si la nuit avait été agréable ou décevante des vrais mecs agissant comme des adolescents découvrant la sexualité une drôle de situation au vu de leur âge, mais aucun des jeunes n'étaient pour le moment prêt pour la vie de famille avec les enfants, la maison et le chien même ceux officiellement en couple depuis un moment ce qui confortait Maléo dans le fait qu'il avait le temps et qu'il pouvait continuer à profiter de plan d'une nuit pendant encore quelques années avant de chercher l'homme de sa vie.

Car oui lui était gay, totalement gay il n'avait jamais posé ses yeux sur une femme de manière à la reluquée et n'en avait jamais trouver une désirable ce qui avait souvent vexée des jeunes femmes venant le voir pour le séduire mais qui était tellement normal pour le blond qu'il l'assumait totalement ne cherchant pas à faire semblant d'être une personne qu'il n'était pas pour plaire au coincé du bulbe comme il aimait les appeler. Il remarqua l'approche d'un homme brun sourire aux lèvres qu'au moment où celui-ci lui parla pour la première fois, il avait été trop absorbé dans ses pensées pour voir qu'il avait quitter son groupe d'ami bruyant et festif pour venir au bar qui était quand même un peu plus calme que le reste de la salle pas facile de se faire entendre si on hurlait dans tout les sens par ici. Et visiblement l'inconnu avait réussit à se faire entendre et lui avait commander un verre, cela tombait bien le siens était vide et il devait aussi trouver qui remplierait son lit et l'homme en face de lui était typiquement son style il n'allait donc pas se gêné pour accepter.

* Quel belle attention merci beaucoup

Classe et sobre du Maléo en puissance même si une fois qu'on apprenait à le connaître on découvrait un tout autre personne un peu plus libre et fou mais toujours dans la retenu voulant être parfait mais ça peu de gens le savait en dehors de ses amis et de sa famille il ne se livrait pas beaucoup, ne faisant que draguer, coucher puis ne plus revoir les gens qu'il rencontrait dans ce genre de soirée. Il rit un peu en entendant la phrase suivante, et choisit de partir sur une réponse humoristique pour une fois histoire de réellement profiter de sa soirée et de ne pas faire le vieux grincheux comme pourrait dire l'un de ses amis.

* Non je suis l'âme en peine et je cherche mon sauveur mais y'a plus d'âme en peine que de héro alors je galère un peu

Et il secoua tragiquement la tête avant de lever lui aussi son verre en souriant cette soirée ne s'annonçait pas si mal que ça au final.

@Blake Carter


_________________


Darkness is your candle.
Maléo Morrison ☽ You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hunting is as much interesting than killing. w/Maléo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Killing Dissent /Sou Duvalier.
» My loneliness is killing me... [libre]
» La ville des rebuts
» THE KILLING MOON (demande de partenariat)
» The Killing Joke

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Williamsburg-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: