AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Pique-nique de printemps
Un topic commun rien que pour vous
On vous invite donc à y participer par ici.
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Loterie du rp
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous voulez que le staff vous choisisse un partenaire et un thème de rp, c'est par là.

Partagez | 
 

 la glisse du siècle (charlotte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"The Pretty Little Royalty"

date d'arrivée : 30/07/2017
déclarations envoyées : 1584
pseudo (prénom) : pollo + Alexandra
faceclaim : Alexander Ludwig (rory d'amour)
multinick : Trevor Seyton

MessageSujet: la glisse du siècle (charlotte)   Sam 3 Mar - 18:49


la glisse du siècle
Ashton & Charlotte

« Les amis d’enfance… Si vous vous en débarrassez pas à l’adolescence, c’est un truc que vous trainez toute votre vie »
Il se savait au pied du mur. Plus que quelques jours à régner sur New-York, et Mister Winter serait obligé de laisser sa place au Charmant Printemps. Peut-être que le froid des derniers jours était sa façon à lui de protester ? Toujours est-il qu'il faisait polaire à New-York... malgré le grand ciel bleu et le soleil bel et bien présent, histoire de rappeler aux habitants de la Grosse Pomme que le Printemps n'était pas loin. En jetant un œil par ma fenêtre ce matin-là, je songeai qu'il faisait un temps parfait pour aller patiner. Puisque Cayla était au boulot, je ne pouvais pas l'emmener avec moi... mais je n'avais pas envie de rester enfermé. J'attrapai mon smartphone, ouvris les conversations par SMS... et vis directement le prénom de Charlotte en tête de liste. Nous nous connaissions depuis l'enfance, puisque nos familles étaient amies de longue date. Je l'avais vue grandir, et nous étions restés en contact durant toutes ces années, sans forcément nous voir – d'autant que j'avais quitté le nid relativement jeune pour m'installer à Vancouver. Elle vivait à présent à New-York, tout comme moi qui avais décidé d'y revenir deux ans plus tôt. Je lui envoyai un message pour lui proposer un tour à la patinoire, et elle accepta après quelques échanges. Rendez-vous était pris à 14 heures tapantes.  

C'est emmitouflé dans ma doudoune, gants aux mains et bonnet sur la tête que j'attendais la jeune femme, que je n'avais plus vue depuis plusieurs mois – si pas des années, le temps passait tellement vite. J'étais content à l'idée de passer un peu de temps avec elle, car nous nous écrivions pas mal mais rien ne valait un vrai tête à tête ! J'avais plein de choses à lui raconter, depuis la dernière fois. Et elle n'était pas encore au courant, pour le cancer de mon père. Je n'étais même pas sûr qu'il en avait parlé aux grands-parents de Charlotte, car mon père était plutôt taiseux à ce sujet. Ce n'était pas un sujet que j'aimais aborder non plus... encore moins avec n'importe qui. Charlotte, elle, le connaissait et savait également que ma mère étant partie lorsque j'étais très, très jeune... mon père était ma dernière famille. Il était fils unique, je n'avais donc ni cousins, ni cousines... pas de frères et sœurs, il n'y avait que lui et moi. Je savais que je pouvais lui en parler sans crainte, puis je ne voulais pas la mettre un jour devant le fait accompli s'il venait à arriver malheur à mon paternel. Je préférais qu'elle soit au courant, et puisse éventuellement prévenir les siens. Il fallait aussi que je lui parle de Cayla. Depuis Meaghan, elle ne m'avait plus connu en couple et ça faisait maintenant près de trois ans que j'étais célibataire. Une bonne nouvelle à mon sens, pour compenser la mauvaise ! J'avais également hâte d'entendre les nouvelles, de son côté. Lorsque je la vis arriver, je la repérai de loin : elle n'avait pas changé. Je lui fis un grand sourire et allai à sa rencontre. A peine en face d'elle, je la pris dans mes bras et la soulevai de terre, bien heureux d'enfin la revoir après autant de temps. « Mon petit bouchon, ça me fait tellement plaisir de te voir » annonçai-je en la reposant. « T'as encore grandi ou je rêve ?... misère, en fait je retire ce que j'ai dit : ça ne me rajeunit pas du haut de ma trentaine ! » Je laissai échapper un rire, il y avait beau avoir une différence d'âge assez nette entre nous, mentalement elle avait déjà tout d'une femme, ce qui compensait largement son absence de rides. « Prête pour la glisse du siècle ? »    
(c) DΛNDELION

_________________
“J'avais l'illusion de ne plus pouvoir aimer,
j'ai retrouvé l'espoir au fond de tes yeux”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la glisse du siècle (charlotte)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» Golf : Le coup du siècle
» Ninon rend visite à Charlotte (PV Charlotte)
» Cours #1 • La Crémation des Sorcières au 14ème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: TAKE ME BACK :: Out Of Brooklyn-
Sauter vers: