AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Christmas
Deux intrigues et le génial flood de Noël.
Afin d'en savoir plus sur le festival, rendez-vous .
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça rapporte des points et surtout ça aide le forum!

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie ✻ Kaleb x Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 07/12/2017
déclarations envoyées : 175
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Taylor Hill
multinick : Aleksandër Ozerov

MessageSujet: Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie ✻ Kaleb x Rose   Lun 11 Déc - 2:58

rose devaulx
kaleb hawkins
Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie
Rose revenait de deux mois et demi loin de New-York, très loin même, et d'une semaine plus qu'épuisante. Elle avait réussi à négocier deux petits jours pour se ressourcer, s'aérer l'esprit. Elle avait déjà grillé son premier jour, et en était ainsi à son dernier jour de repos. Elle avait donc prit la décision, de s'amuser ! Le lendemain serait une dure journée, comme toutes les autres d'ailleurs.. Mais celle-ci serait à New-York, donc c'était pas bien grave. Elle avait laissé ses fidèles toutounes à la maison, Rose n'aimait pas trop les emmener en ville. Surtout, qu'elle comptait aller au quartier touristique ! C'était là-bas que se trouvait le SPA. Pour se détendre, rien de mieux que d'aller se faire masser le dos, le visage, et des endroits insoupsonnés. Elle commandait un taxi, qui vint la chercher devant chez-elle. Elle prit soin d'embrasser la tête de ses petits, fermant bien la porte pour s'empresser de prendre le véhicule, rêvant déjà de tout le bonheur qu'elle allait recevoir ! Tout en sachant que le week-end qui arrivait, elle devait accompagner un Homme en soirée, il fallait qu'elle se fasse la peau lisse, et avoir un teint de visage rayonnant. Elle connaissait le trajet entre Red Hook et Coney Island. Il devait y avoir une vingtaine de minutes, et elle savait très bien que sur Belt Pkwy ça bouchonnait sévère à toute heure de la journée ! Elle saisit son smartphone dans la poche de sa veste, pour se mettre à jouer sur un de ses jeux favoris. Lors de ses petites pauses, elle se mettait à jouer comme une accro, pour battre ses amies, qui elles, avaient tout le temps pour monter de niveaux ! Elle mentirait, si elle disait que parfois elle n'achetait pas sur l'application, pour remonter un petit peu et se mettre presque au même niveau que ses copines de France. Mademoiselle ? Nous sommes arrivés à l'adresse.

Elle relevait le regard, en effet c'était bien Coney Island. Elle souriait alors instantanément, cherchant son porte-feuille pour lui donner la somme dû, laissant un bon pourboire à l'homme qui avait était charmant et à l'heure. Elle le remerciait, prenant son sac à main pour sortir du véhicule, et se retrouver parmi une foule extraordinaire. On était en semaine, et il y avait vraiment beaucoup de visiteurs. Elle sortait son smartphone pour la dernière fois, pour prendre une photographie de la vue qu'elle avait face à elle. C'était fantastique, le couché de soleil surplombait la foule, faisant des silhouettes un vrai contraste. Elle rangeait le tout, pour se retourner, pour se diriger vers l'institut. La ruelle qui allait vers sa destination, était soudainement sous peuplé, elle sentait bizarrement bien mieux qu'auparavant, elle commençait à détester d'être oppressé ! Elle remarquait l'icône de l'enseigne, mais avant même d'y arriver.. Elle sentit un vent, une force à ses côtés. Elle se sentait soudainement dépassée par les événements, automatiquement elle saisit la lanière de son sac à main fermement, avant de se retrouvant tout aussi vite qu'une tempête, au sol. Elle agrippait toujours à son petit sac, qui comportait pas mal de papiers ! L'argent elle s'en fichait, mais le sac était sentimentale, et ses papiers... Très difficile à tout refaire ! Elle se fit soulevait, et c'est à ce moment là qu'elle remarquait la scène : il y avait deux hommes, avec une capuche, qui venait de la traîner, l'aidant ainsi sans le vouloir à se relever. Elle tirait d'un coup, mettant tout son poids en arrière, espérant récupérer son bien, et peut-être faire tomber l'homme. Ce qu'elle réussi à faire, forcément, même avec son poids plume. Elle tombait violemment sur le sol, tapant la tête au sol, puisqu'elle était rester les mains agrippés à la lanière du sac. Un petit hurlement sortit de sa bouche, avant de mettre ses mains sur sa tête, à cause de la douleur insoutenables. Évidemment, l'homme se levait directement avant de s'enfuir, laissant tomber quelques affaires, qui étaient totalement inutiles... c'était son jour de chance, dites donc. En quelques secondes, elle passait du bonheur, à l'incompréhension la plus totale ! Et tout ce qui venait en tête, c'était : pourquoi les gens ne s'approchaient pas d'elle ? De peur de se mêler d'une histoire qui n'est pas la leurs ? Visiteurs égoïstes... Elle pestait tout simplement, mettant beaucoup de temps à se rendre compte, qu'elle était encore allongée au sol, tenant fermement sa tête, se forçant à ne pas pleurer.


Codage par Libella sur Graphiorum



@Kaleb Hawkins

_________________

       
⊹ June & Alaska.
I promise you my arms to carry your anxieties.
I promise you my hands for you to kiss them.
I promise you my eyes if you can not see anymore.
.thanatos  jenkinsdalmatians & benedictcorgi

       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/11/2017
déclarations envoyées : 38
faceclaim : Colson Baker
multinick : none

MessageSujet: Re: Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie ✻ Kaleb x Rose   Ven 12 Jan - 17:23

Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie
Rose & Kaleb
Coney Island. Lieu connu pour être très souvent bondés de gens, trop même. Foule omniprésente que Kaleb détestait au plus haut point, même si au fond de lui il aimait bien ce quartier. Raison pour laquelle il s'y trouvait, d'ailleurs. Son prochain combat au club n'était pas avant quelques semaines, ainsi, il était plus ou moins en inactivité professionnelle, si on veut. Il avait toujours ses entraînements, bien sûr, mais les plus importants se déroulaient un peu avant le combat, histoire de reprendre une bonne forme et d'avoir un bon cardio pour le temps voulu. A l'inverse de la majorité des personnes, Kaleb n'était pas fan de ces jours de congés imposés. A vrai dire, il ne savait pas quoi faire pour passer ce temps. Il en profitait bien sûr pour rattraper le temps avec sa sœur, mais elle avait un travail… plus dans la norme. Avec de vrais horaires, à l'inverse de son jumeau. Du coup, pour cette journée, il avait juste décidé d'aller faire un tour, de se changer les esprits loin du club, pour une fois. Il arpentait donc les ruelles, la capuche tirée sur le visage, une paire d'écouteurs dans les oreilles. Se fondre dans la masse, devenir invisible. Innocent incarcéré qui ne se sentait plus à sa place, à l'air libre. Au milieu de tous ces gens, ces bonnes personnes qui avaient probablement une vie bien rangée, un travail, une famille, le grand classique. Il en venait même à se demander s'il était vraiment innocent, au bout du compte. S'il était toujours la même bonne personne qu'à ses dix-huit ans. Si ces années derrière les barreaux n'avaient pas réussi à l'atteindre plus profondément qu'il n'aurait pu le penser. Aux yeux de la police, ses pensées étaient justes. Même s'ils ne le formulaient pas à haute voix, il pouvait clairement le lire sur leurs visages, du moins pour les policiers qui étaient présents le soir de son arrestation, ou du moins en service à cette époque-là. Si son foutu père avait fait en sorte de garder l'histoire sous silence pour le grand public, son casier judiciaire était toujours bel et bien présent.

Quoi qu'il en soit, il marchait dans les rues de Coney Island, les mains enfouies dans les poches de son sweat. Peu de projets pour le reste de la journée, il échouera probablement dans un bar en fin de journée, en évitant d'abuser de l'alcool cette fois-ci. Projet qu'il raya vite de sa liste mentale, à l'approche d'une ruelle. Quelques personnes étaient figées, spectacle semblant se dérouler dans cette ruelle. En arrivant à hauteur de la ruelle, il jeta un coup d'œil curieux par-dessus les quelques personnes présentes. En y repensant bien, son choix de Coney Island n'était peut-être pas aussi arbitraire qu'il ne l'avait pensé. Il avait entendu parler de ce quartier par d'anciens codétenus, il y a peu de temps. Une proposition de travail qu'il avait immédiatement refusé. Des abrutis qui souhaitaient se la jouer robin des bois, en visant les riches pour leur propre profit. A sa plus grande surprise, les silhouettes qui se dessinaient devant lui étaient presque familières, et une autre silhouette inconnue, celle d'une jeune femme au sol, luttant désespérément pour garder son sac à main, sous les yeux ahuris des spectateurs. Kaleb poussa un long soupir en constatant la passivité des gens présents, retirant ses écouteurs pour se franchir un passage à coup d'épaules au travers des gens. « Hé ! Connard ! ». La voix assez forte pour déstabiliser quelques instants l'un des deux hommes toujours présents, l'autre ayant déjà pris la fuite visiblement. Kaleb se précipita à sa hauteur, lui envoyant son poing droit dans la figure sans prendre le temps de réfléchir. Un peu plus fort que prévu, d'ailleurs, expulsant l'homme au sol, qui se releva très vite, sonné, pour rejoindre son complice au plus vite à l'autre bout de la ruelle. L'ex-taulard secoua son poing par la suite, légèrement endolori suite au coup porté. Avant qu'il ne puisse faire grand-chose d'autre, il remarqua très vite les policiers qui venaient de débarquer sur les lieux, toujours trop tard bien sûr, comme le jour où sa sœur avait du faire justice elle-même. Pour combler le tout, les quelques affaires que l'agresseur avait laissés tomber dans sa fuite se trouvait aux pieds de Kaleb, qui avait la main rougie par le coup porté. Il ne manquait plus qu'une pancarte "Coupable" en gros, juste au-dessus de sa tête. Il poussa à nouveau un long soupir, se murmurant à lui-même. « Bien sûr… Parfait timing ». Il retira doucement sa capuche, gardant ses mains en évidence, ne sait-on jamais, alors que son regard fixait les policiers en approche.
electric bird.


_________________

☆☆☆ Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie ✻ Kaleb x Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Une pour toutes et toutes pour une !
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Questions pour l'Optimisation du Forum
» À Loïc ; des remerciements pour toutes tes contributions ♥
» Les broderies au point compté de la souris

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Coney Island-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: