AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça aide énormément le forum à se faire connaître!
Coney Island Festival
Un moyen de rencontrer du monde.
Pas d'obligation, mais si vous souhaitez participer à un chouette événement dans le quartier de Coney Island, c'est par là.
Parrainage
Intégrer les petits nouveaux
Une nouvelle partie a été créée pour aider les nouveaux à s'intégrer, avec un flood, des défis, et le parrainage, et ça se trouve par là.
HELP WANTED
recherchons animateur
Nous cherchons un animateur pour le forum. Vous trouverez la recherche par là.
AWARDS
QLL awards
Nous serions ravis de recevoir vos votes pour les QLL Awards et ça se passe ici.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 fighting hurts ✽ Cayla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/11/2017
déclarations envoyées : 89
faceclaim : Colson Baker
multinick : none

MessageSujet: fighting hurts ✽ Cayla   Mer 22 Nov - 16:07

fighting hurts
Cayla & Kaleb
Journée qui commence relativement mal pour le jeune combattant. Soirée de la veille assez chargée, combat qu'il avait enfin disputé après plusieurs semaines de préparation et d'entraînements. Victoire par KO durant le deuxième round. S'il avait gagné son combat, il avait aussi pas mal pris de coup sur le ring. Notamment son épaule gauche, qui avait frappé le sol à plusieurs reprises durant les prises de son adversaire. Seulement, comme à son habitude, il n'avait pas vraiment accordé d'importance à la douleur qu'il ressentait une fois le combat terminé. De plus, l'euphorie de la victoire et les quelques verres vidés pour fêter avaient fait office d'anesthésiant pour la douleur qu'il n'avait pas ressentie de toute la nuit par la suite. Seulement, au réveil, il fallait se rendre à l'évidence, il dégustait un max. Il se tenait alors dans la salle d'attente de l'hôpital, espérant au fond de lui que ça ne soit rien de grave et qu'il pourrait très vite reprendre les entraînements et les combats. Après tout, c'était son gagne-pain. S'il se blessait, il était plus ou moins au chômage forcé jusqu'à guérison. Il s'était alors traîné avec la plus grande difficulté jusqu'au club, la douleur et la gueule de bois ne faisaient pas vraiment une très bonne combinaison. Son coach, et manager par extension, avait rapidement examiné son bras, avec les craintes qui en découlaient. Il insista alors auprès de Kaleb pour faire un tour à l'hôpital, qu'il accepta après quelques minutes pour se retrouver dans cette fameuse salle d'attente, à se tenir le bras de l'autre main, le visage se crispant de temps à autre lorsque son bras faisait un mouvement involontaire. La seule bonne nouvelle de toute cette histoire, c'est qu'il avait bel et bien gagné le combat de la veille. Un maigre réconfort contre la douleur. Après tout, c'était le prix à payer dans ce milieu. Il lui fallait se faire un nom pour faire grimper les commissions et l'argent gagné. Cependant, Kaleb n'avait jamais été un grand fan de l'hôpital. Malgré ses nombreux passages récents. Il savait plus ou moins où ça allait probablement se finir, à écouter les ordres d'un médecin lui disant de se reposer et de ne pas faire d'efforts physiques pendant une durée indéterminée pour reposer son bras, chose inconcevable pour le jeune homme. Il connaissait très bien les risques du métier en se lançant dans cette nouvelle carrière inattendue.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 27/08/2017
déclarations envoyées : 619
pseudo (prénom) : arwiie
faceclaim : Johanna Braddy by .cranberry et exception
multinick : Liam Kicket

MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   Mar 28 Nov - 10:54

foghting hurts.

You can tell from the lines on her face you can see that she's been there probably been moved on from every place because she didn't fit in there. phil collins.
6:00 Mon réveil sonne et me fait sursauter. Je m'assure qu'il n'est pas trop tard et suis soulagée de constater qu'il fait à peine jour. Comme Eve me l'avait fait remarquer hier, je ne commence ma journée de travail qu'à 10 heures je n'ai donc nullement besoin de me réveiller si tôt. Pourtant, depuis que j'ai commencé à travailler il y a bientôt deux semaines, je ne peux m'empêcher de sortir du lit au plus tôt afin d'être sure de ne pas arriver en retard. Il faut dire que cet emploi, j'en ai plus que besoin. Après trois mois à chercher un poste dans un hopital, je suis plutôt satisfaite d'avoir décroché ce job à la clinique et je me dois d'être excellente pour être certaine de le conserver. L'argent a été mon plus gros problème ces derniers temps et le soulagement est infini à présent que j'ai un salaire régulier!

9:45 J'arrive motivée et enthousiaste dans la salle de repos et annonce à une collègue que je prends la relève. Après qu'elle m'ai donné quelques indications sur les patients du jour, je décide d'aller faire un tour des chambres. Pour l'instant, mon rôle dans l’hôpital est assez basique, m'occuper des premiers soins et du bien être des personnes hospitalisées. En revanche, quand la salle d'attente commence à trop s'encombrer, on me charge de quelques blessés. Il faut dire que bien que je n'ai plus pratiqué depuis un an, j'ai obtenu mon diplôme il y a trois ans à peine et j'ai donc encore tous mes réflexes d'infirmière. Je dois bien admettre que je suis déçue de ne pas avoir plus de responsabilités, mais j'imagine qu'en faisant mes preuves, cela finira par évoluer.

11:00 Plusieurs infirmières sont occupées au bloc opératoire suite à un accident de voiture. Voyant les blessés arriver en brancard, je ne peux m'empêcher de me revoir en centre Afrique, ce type d'accident étant plutôt banal au vue de la situation géopolitique. Je laisse échapper un long soupire et m'atèle à la tâche que l'on vient de m'octroyer: les urgences. Saisissant un dossier, je m'avance dans la salle d'attente et articule un nom que je commence à bien connaitre: Kaleb Hawkins? Tandis que le jeune homme se lève et me rejoint, je ne peux m'empêcher de serrer les lèvres, quelque peu ennuyée de le voir à nouveau ici. J'avais un petit espoir d'avoir été convaincante la fois passée... articulais-je avec un petit sourire tandis que nous nous dirigeons vers une petite pièce où je l'invite à s'asseoir sur le lit.
made by roller coaster

_________________

YOU GIVE IT ALL BUT I WANT MORE


©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/11/2017
déclarations envoyées : 89
faceclaim : Colson Baker
multinick : none

MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   Mer 29 Nov - 21:50

fighting hurts
Cayla & Kaleb
Kaleb se trouvait sur cette chaise dans cette salle d'attente qu'il commençait à bien trop connaitre, attendant sagement son tour, même si l'envie de se lever et partir tout de suite était présente. Bien que son coach ne manquerait sûrement pas de lui faire la morale, plus forte que celle des médecins, d'ailleurs. Son talon tapotait nerveusement le sol, il n'était pas vraiment du genre patient le jeune homme. Surtout dans un endroit qu'il n'aimait pas. Il fut presque soulagé d'entendre son nom à travers la pièce, se redressant immédiatement. Il reconnut très vite la jeune demoiselle en charge de son cas pour aujourd'hui. Une infirmière qu'il avait croisée à plusieurs reprises ici même, pour principalement les mêmes raisons que celle qui l'avait poussé ici aujourd'hui. Il se rapprochait d'elle, se tenant toujours le bras de sa main libre, un large sourire sur les lèvres en l'écoutant. « Je crois bien que c'est un échec, dans ce cas ! ». Il la suivit par la suite, entrant dans la même pièce qu'elle pour se poser sur le lit. « Ou alors j'suis un grand fan des lieux, qui sait... ». Glissait-il en haussant les épaules, laissant un léger rire s'échapper de ses lèvres par la suite, n'étant pas convaincu lui-même de ses propos. L'hôpital et lui, ça n'avait jamais été le grand amour. Durant sa jeunesse, c'était plutôt le genre de garnement à se rafistoler lui-même, ou à laisser le temps guérir ses blessures. La première fois qu'il avait vraiment mis les pieds dans une infirmerie, c'était celle de la prison. Mais bon, au vu de son métier, à présent, il n'avait plus vraiment le choix. Ne serait-ce que pour les assurances et toutes ces conneries. S'il venait à être immobilisé de manière durable, il pourrait peut-être attraper une maigre indemnisation avec comme preuve son passage à l'hôpital juste après le combat. Quoi qu'il en soit, il était tout de même bien content d'être tombé sur elle, puisqu'après tout elle était presque habituée à s'occuper de lui et il n'aura pas à écouter la morale classique de tous les médecins. Même s'il se doute bien qu'il aura le droit à un petit mot tout de même. C'est leur boulot, après tout, le bien-être des habitants, non ? « C'est l'épaule, aujourd'hui ! Histoire de changer. C'était... le poignet, j'crois, la dernière fois ». Kaleb relâchait son bras, laissant le champ libre à l'infirmière pour examiner tout ça, espérant que le verdict ne soit pas très grave.
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 27/08/2017
déclarations envoyées : 619
pseudo (prénom) : arwiie
faceclaim : Johanna Braddy by .cranberry et exception
multinick : Liam Kicket

MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   Ven 26 Jan - 13:16

Vraiment désolée pour le retard  

foghting hurts.

You can tell from the lines on her face you can see that she's been there probably been moved on from every place because she didn't fit in there. phil collins.
Le jeune homme se lève et me rejoint. Alors que je lui confie avoir souhaité ne plus le croiser ici, Kaleb ne parvient pas à retenir un large sourire. A moins qu'il n'ait eu aucune intention de le retenir et qu'il considère la situation sincèrement amusante...J'avoue avoir un peu de mal à cerner ce patient. Au vue du temps qu'il passe ici, on aurait envie de croire qu'il ne s'inquiète de rien, et pourtant il semble sincèrement dépendant de ces combats, alors pourquoi ne pas prendre plus garde? Tandis que nous entrons dans la chambre, c'est justement ce que je lui explique sur un ton qui, je le sais, est un peu trop maternel. Ce côté grande soeur est ancré en moi depuis toujours et a le don d'en irriter plus d'un. A ce rythme là, ton corps ne supportera tout simplement plus aucun combat...tu souhaites sincèrement en arriver là? Me dirigeant vers l'évier je me désinfecte les mains puis enfile une paire de gants. Habitué, le jeune homme a déjà retiré son t-shirt et m'expose sa blessure tout en m'expliquant que c'est à l'épaule qu'il s'est blessé. Vient ensuite une remarque sur ses précédents passages par l’hôpital qui a le don de m'énerver. Le poignet c'était il y a trois mois. La fois passé tu t'étais cassé le pouce. Tout ceci est ridicule, ne comptes pas sur moi lorsqu'il s'agira d'une commotion ou pire! Déclarais-je d'une traite avant d'expirer longuement et de réaliser que je suis sortie de mon rôle d'infirmière. Bien entendu je m'occuperai de lui peu importe son état. Parce que je suis payée pour cela, mais surtout parce que c'est naturel de venir en aide à quiconque en aurait besoin. Mais c'est justement le fait d'avoir peur pour lui qui me pousse a réagir si violemment face à son comportement désinvolte. Je masse son épaule en plusieurs en droit, cherchant à savoir quel partie de son membre lui faisait le plus mal. Visiblement rien de cassé. De toute manière, cela m'aurait étonnée, il serait passé par les urgences bien plus tôt. Une luxation sans doute...et le fait qu'il ait passé une nuit minimum dessus est loin d'être positif. J'imagine que ta blessure date d'hier soir...Pas plus tôt j'espère? Quoi qu'il en soit il va falloir radiographier. conclus-je un peu moins sévèrement que tout à l'heure.
made by roller coaster

_________________

YOU GIVE IT ALL BUT I WANT MORE


©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 10/11/2017
déclarations envoyées : 89
faceclaim : Colson Baker
multinick : none

MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   Ven 23 Mar - 19:57

fighting hurts
Cayla & Kaleb
Kaleb avait pris place au plus vite sur le lit de la pièce, commençant à retirer son t-shirt pour laisser la zone de la blessure à l'air libre. Il écoutait en même temps la logique de Cayla concernant ses blessures récurrentes et ses combats. Dans les faits, elle n'avait pas entièrement tort. Son corps était plus ou moins son outil de travail, et une blessure grave pouvait mettre en péril la carrière qu'il était en train de se fonder petit à petit. Cependant, il n'avait pas vraiment de choix. Il se devait de grimper dans les classements le plus vite possible. « Je ne peux pas vraiment demander à mon adversaire de frapper moins fort, tu sais. Je connaissais les risques en me lançant ! ». Malgré lui, sur le ring, c'était l'endroit où il se sentait le plus vivant, et il n'arrêterait probablement pour rien au monde. Kaleb évoquait par la suite son dernier passage à l'hosto et son poignet, erreur que Cayla s'empressa de corriger pour retracer les antécédents médicaux du jeune combattant. Il essaya une nouvelle fois de réprimer le sourire qui pointait sur son visage. « Je ne me fais pas de soucis là-dessus, va ! J'ai foi en cet hôpital et son personnel ». Kaleb n'était pas étranger à ce genre de réaction, bon nombre de personnes dans son entourage avait tendance à réprimer son choix de carrière, à commencer par sa famille, sa mère et sa soeur principalement, son père ayant prit la décision de quitter la vie de son fils pour des raisons de réputation. Se battre régulièrement pour quelques dollars ne plaiderait d'ailleurs pas en sa cause auprès de ce dernier. Il laissait alors la jeune infirmière faire son travail sans broncher, tout en faisant quelques grimaces de temps à autre lorsque le massage lui devenait douloureux. Il se résigna à répondre à ses questions en toute honnêteté, ne souhaitant pas compromettre une quelconque guérison. « Le combat était hier, ouais... Avec la célébration et l'alcool je n'ai pas vraiment ressenti la douleur, sauf au réveil. C'est plutôt positif ou négatif, à première vue ? ». Kaleb avait déjà passé un bon nombre de radiographies dans sa vie, particulièrement quand il était jeune, insouciant et casse-cou, mais à présent il craignait un peu plus de voir les résultats et se retrouver face à face avec une fracture.
electric bird.


_________________

☆☆☆ Now I'm so far that it feels like it's all gone to pieces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 27/08/2017
déclarations envoyées : 619
pseudo (prénom) : arwiie
faceclaim : Johanna Braddy by .cranberry et exception
multinick : Liam Kicket

MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   Jeu 24 Mai - 14:30

foghting hurts.

You can tell from the lines on her face you can see that she's been there probably been moved on from every place because she didn't fit in there. phil collins.
Kaleb s'amuse toujours autant de la situation. J'imagine que c'est sa façon à lui de dédramatiser, mais ça a le don de m’irriter. Par ailleurs, je commence à avoir une hypothèse sérieuse quant à sa blessure et j'ai bien peur qu'il refuse mon verdict. Dès lors, je l'invite à me suivre pour une échographie, afin qu'il ait les preuves sous les yeux et ne puisse qu'admettre mon jugement. Une immobilisation d'un mois, de la rééducation...Voilà des mots qu'il n'est sans doute pas prêt à entendre. Et pourtant, il n'a pas d'autre choix que de prendre enfin un peu soin de son corps s'il veut encore tenir debout dans dix ans. Afin qu'il ne rechigne pas à réaliser l'échographie, je l'installe sans mot sans la pièce et ce n'est qu'une fois l'analyse entamée que je daigne lui expliquer la situation. A première vue, c'est certainement une sub-luxation, c'est à dire une séparation partielle de ta surface articulaire avec l'articulation de ton épaule. Passant mon doigt sur l'écran, je lui décris ses lésions tout en suivant le tracé de son articulation. Alors non, tu ne peux pas demander à l'adversaire de frapper moins fort, mais toi tu peux te ménager. Il te faut un mois de repos. De repos, pas juste "ne pas forcer dessus"... Je tente de garder mon sérieux, mais je ne parviens à contenir un léger sourire. Je conçois que Kaleb ne ruine pas sa santé à dessein, et c'est pourquoi je suis attachée à lui, mais j'ai sincèrement peur pour lui. Kaleb, tu es sportif, tu es jeune...Tu pourrais continuer à boxer à cinquante ans si tu fais attention à toi! Car si tu continues avec ce rythme là, à quarante ans tu seras incapable de tenir debout à cause de douleurs articulaires! déclarais-je tout en lui tendant un drap afin qu'il essuie le gel sur son épaule. Je l'aide ensuite à enfiler son t-shirt puis l'invite à me suivre jusqu'à la chambre où nous nous trouvions tout à l'heure.
made by roller coaster

_________________

YOU GIVE IT ALL BUT I WANT MORE


©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: fighting hurts ✽ Cayla   

Revenir en haut Aller en bas
 
fighting hurts ✽ Cayla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alfie B. Reynolds ⌂ You don't get to choose if you get hurt in this world...but you do have some say in who hurts you.
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏
» 02. Still fighting it.
» 07. I told you so
» Nuage d'Eden, If life was more sweet, we would never to admit something that hurts us|| 12 Jan.

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Downtown Brooklyn-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: