AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Christmas
Deux intrigues et le génial flood de Noël.
Afin d'en savoir plus sur le festival, rendez-vous .
Voter & Aider
On a besoin de vous, continuez à voter régulièrement .
Et n'oubliez surtout pas de remonter les pubs bazzart & prd.
Oubliez pas, ça rapporte des points et surtout ça aide le forum!

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 739
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)   Mer 15 Nov - 16:51

my future is uncertain

look ahead, can you see your future ?

Le jeune militaire était revenu de mission depuis quelques jours, il est vrai qu'il avait demandé à son amie Eden, d'attendre un petit peu avant de se voir, genre... Le temps de s'habituer à nouveau de la Terre. Il est vrai, que ça faisait un peu plus que quelques jours. Il avait eu le temps de s'habituer bien évidemment, ça ne m'était pas cent ans. Mais, il ne l'avait pas vu depuis un certain temps, qui devenait chaque année, incalculable. Il ne savait pas ce dont il valait, quelques années après. Il avait changé aussi bien mentalement que physiquement. A ses années de terrain, le brun était plus jeune, plus musclé. Il avait perdu tout son physique, puisqu'il n'avait plus autant de contrainte à subir. Il faisait toujours beaucoup de sport, puisqu'un militaire se devait d'être quoi qu'il en soit, en condition. Mais, il avait descendu ses exigences. Et c'était mieux pour lui en attendant, en tout cas. Aleksandër avait une course à faire, un livre à aller acheter, en fait.. On lui avait parler d'un livre qui pourrait être un beau cadeau pour son amie, même si elle l'avait lu, c'était l'intention qui compte. Il connaissait la jeune femme, pas autant que d'autres, mais il était sûr que ça lui ferait un minimum plaisir. Il avait pianoter sur son smartphone la veille, trouvant un bookstore à Clinton Hill, il s'empressait alors de partir à pieds avec Malt, son chiot. Au moins, ça lui ferait une petite promenade, et Aleksandër aurait au moins fait ce qu'il avait à faire. Un pierre deux coups. Il avait une petite dizaine de marche à faire, bon un peu plus avec Malt, puisque les grands pas n'étaient pas conseillés avec un petit chiot. Il ralentissait volontairement son allure, observant les ruelles de Clinton Hill, cherchant la rue où était localisé la boutique. Ce qui fut plutôt rapide !

Il pénétrait dans la boutique, suivant une personne qui également entrait dans la boutique. Un rapide bonjour, bien que son métier l'obligeait à être attentif, cette-fois il avait déroger à ses habitudes militaire.. Il avait à peine remarquer les traits du visage de la personne qui gérait le magasin. Il se dirigeait de suite dans l'allée qui lui semblait être exacte pour trouver son livre, avant de chercher patiemment. C'était toujours mieux que d'aller sur un site internet, ne pas être conseillé par les vendeurs, et de faire vivre des commerces internationaux plutôt que des boutiques locales. C'était son maigre avis. Il demandait à Malt à s'asseoir, ce qu'il fit sans rechigner, patientant avec son maître.


made by roller coaster

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 24/10/2017
déclarations envoyées : 97
pseudo (prénom) : georgie
faceclaim : Emma Watson @mélopée
multinick : Carl | Moïra

MessageSujet: Re: L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)   Ven 17 Nov - 19:39

my future is uncertain

Sometimes,
I ask myself about my future. Will it be better or worst than my actual life?


June courrait un peu partout dans la librairie pour trier les cartons qu’elles venaient de recevoir, Eden -quant à elle- prenait son café en songeant au fil de sa journée. Rien de bien palpitant, elle n’avait rien de prévu avant quelques heures. Le marin était de retour sur la terre ferme et s’était enfin décidé à lui rendre visite. La libraire était quelque peu stressée à l’idée de le revoir, et pour cause, elle était incapable de dire depuis combien de temps ils ne s’étaient pas croisés. Lors de leur première rencontre, ses cheveux avaient été coupés court et elle n’avait pas encore perdu son teint blafard d’ancienne toxico. Désormais, elle abordait un teint de porcelaine quelque peu illuminé d’une touche de maquillage discrète. Ses cheveux, eux, tombaient délicatement sur ses épaules et avaient repris leur couleur caramel d’origine. Et ses yeux pétillaient d’une flamme confiante et attendrie.

« June, les auteurs français c’est au fond. » Eden offrit un sourire innocent à sa meilleure amie qui jura entre ses dents. « Ça t’apprendra à sécher deux jours de boulot. » La libraire l’avait embauché pour une seule et simple chose ; les livraisons. Et voilà que madame avait la plus grande des flemmes le matin et oubliait très souvent de se lever, de quoi énerver sa patronne. Le café fut posé dans l’évier côté privé et Eden se passa une main dans les cheveux avant d’ouvrir aux premiers clients de la matinée. Elle les accueillait tel un rayon de soleil, toujours polie et chaleureuse. Quelques discussions furent lancées sur les sorties littéraires du moment et certains conseils furent glissés subtilement à l’oreille de passionnés.

Eden gagnait bien sa vie, suffisamment pour payer le loyer et ses loisirs. De plus, elle n’allait pas tarder à publier ses propres ouvrages, elle était impatiente à l’idée d’y arriver. La journée commença de bon train et la libraire commençait à sentir ses pensées se faire envahir par des centaines de questions concernant le marin. Le stress s’était envolé pour laisser place à l’impatience. Elle était comme ça Eden, tout le monde lui manquait, chaque proche avait une place particulière dans son cœur.

La clochette de la porte lui fit tourner la tête vers l’entrée et elle sourit aux deux nouveaux venus. Elle était prête à retourner à son rangement quand une silhouette, certes plus fine que d’ordinaire attira son attention. Le livre qu’elle tenait dans les mains fut posé dans une pile au hasard, Eden se dirigeait vers le familier inconnu. Elle avança à pas de loup et prit le temps de l’observer en détail, il lui disait clairement quelque chose, mais elle ne pouvait être sûre de ce qu’elle avançait. Elle devait d’abord tâter le terrain. Alors ce fut tout naturellement qu’elle se posta à ses côtés pour lâcher de sa voix joviale. « Bonjour ! Je peux vous aider peut-être ? »

made by roller coaster

_________________
On a toujours voulu me mettre des chaînes. J'ai toujours su les briser. On ne peut saisir un oiseau qui a soif de liberté.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 22/10/2017
déclarations envoyées : 739
pseudo (prénom) : Nezusix - Manon
faceclaim : Diego Barrueco
multinick : Rose Devaulx

MessageSujet: Re: L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)   Lun 20 Nov - 1:22

my future is uncertain

look ahead, can you see your future ?

Sur les premières impressions physiques du marin, il pouvait sembler froid et inaprochable. La vérité était toute autre. Il était tout bonnement fatigué, que ce soit des missions qu'il avait ses derniers temps de plus en plus, et de plus en plus longtemps, ou à cause des mauvaises nuits qu'il passait sur Terre. Il faut dire qu'il était pas mal tourmenté par son entourage ses derniers temps. Il n'avait eu aucun répit, il se demandait même parfois s'il était pas mieux en mer et très loin de New-York.. Mais ça, ce n'était que parce-qu'il était fatigué ! Lorsqu'il rentrait, il pouvait revoir ses amis, sa famille, et rien que ça.. ben ça le rendait heureux. Il avait cette impression que ses journées allaient être bien plus douces, qu'auparavant. Et à la fois, il était tellement malchanceux, il avait bien l'impression que la chance le quittait à chaque fois qu'il allait être heureux. Le brun se concentrait sur les livres qui étaient face à lui, il était plongé dans ses pensées, rendant encore une fois, son impression physique, de garçon infréquentable. Il ne se souvenait même plus s'il avait prévenu son amie de sa présence, en ce début de journée. A vrai dire, il était venu dans cette boutique sans réellement savoir s'il allait y trouver Eden. Tellement hypnotisé par le cadeau qu'il pouvait offrir à la belle femme, qu'il en oubliait tout le reste. Ce qui le sortit de ses pensées, ce fut le léger roulement de grognement bien mignon de son chiot. Un léger coup d'oeil à Malt, lançant un léger chuchotement lui indiquant de se taire, avant de lever le regard sur la dame qui se plantait devant lui. Que lui voulait-elle ? Ah ! Il rigolait alors nerveusement, elle venait de le voir totalement perdu dans les bouquins, il n'était pas tellement branché livres.. C'était bien un marin sans cervelle. Ah, euh. Oui ! Je cherche un bouquin. Mais...

Et avant de dévoiler la raison, ou le titre du livre qu'il cherchait.. Il observait enfin la jeune femme. Une légère absence avant de se rendre compte -enfin- que la jeune femme devant lui.. Ben il la connaissait ! Pas la même taille, pas la même couleur de cheveux, pas la même couleur de peau, pas la même voix, pas.. pas... Elle avait changé ! La personne qui l'avait aidé à surmonter monts et merveilles, quand ses pensées était plus noir que la pénombre. Elle avait était la lumière de la Lune, indiquant la sortie de la fôret où il s'était coincé, lors de son divorce. Il souriait timidement, avant de demander fébrilement. Eden ?

Ok, ce qui était sûr désormais : c'est que s'il s'était trompé de personne, il aurait la plus grosse honte possible. Il reposait alors le livre qu'il avait dans les mains, se figeant enfin, observant la femme qui était face à lui. Il faisait bien de le préciser : femme. Elle n'était plus la jeune fille qu'il avait connu. Peut-être, que ses nombreuses années avaient changé Eden, si c'était bien elle. Il était totalement perdu. Tellement, que la laisse de son chiot se mit à s'échapper de ses doigts, laissant le chiot discrètement vaquer à ses occupations, et se cacher sous un meuble. Lorsqu'il s'en rendit compte, la panique revint bien rapidement. Il se retournait, n'écoutant pas la réponse de la jeune femme, allant chercher son chiot. Est-ce que c'était un signe qu'il fallait s'échapper maintenant ? Qu'il ne devait pas la rencontrer ? Il n'était plus Aleksandër du passé.. Ne serait-elle pas choqué ? Il avait grandit, sa voix était devenu celle d'un homme, ses idéologies avaient grandit également, et surtout.. Il n'avait plus Oxana, qui lui détruisait le cerveau à petit feu. Entre autre : il était à même de choisir ce qu'il voulait faire. Il attrapait alors le petit Malt, l'engueulant doucement, caressant la petite tête de celui-ci, rebaissant ainsi la pression qu'il venait à nouveau de se mettre.


made by roller coaster

_________________

   
never forget

   
L'amour déçu change tout le sang en un poison cruel. | ©️ Vent Parisien

   

   
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
"Our lovelies"

date d'arrivée : 24/10/2017
déclarations envoyées : 97
pseudo (prénom) : georgie
faceclaim : Emma Watson @mélopée
multinick : Carl | Moïra

MessageSujet: Re: L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)   Lun 11 Déc - 19:28

my future is uncertain

Sometimes,
I ask myself about my future. Will it be better or worst than my actual life?


Aleksandër, elle ne s’était donc pas trompée sur l’identité du jeune homme. Il était si étrange de le croiser ici alors qu’ils avaient rendez-vous. La situation en était presque comique surtout qu’il ne semblait pas l’avoir reconnu sur le coup. Devait-elle jouer de cette ignorance ou s’annoncer tout de suite ? Eden n’eut pas trop le temps de réfléchir à cette possibilité qu’il avait déjà su mettre un nom sur sa tête.

Certes il lui avait demandé le référencement d’un bouquin avant d’y parvenir, mais c’était un rapide et Eden avait tendance à être longue à la détente. Le bouquin était-il pour elle ? Si c’était le cas, elle en était enchantée, il connaissait encore ses goûts en matière de cadeaux. Une main fut passée dans sa crinière et elle lui adressa un sourire amusé.

Il avait changé, tout comme elle, mais ça ne lui déplaisait pas, bien au contraire, elle était ravie de le voir métamorphosé. La brunette ne pouvait pas encore dire autant pour son caractère. Elle se souvenait encore de leur soirée à se chamailler bêtement sur des sujets qu’ils ne comprenaient même pas. Et les échanges de messages qui n’en finissaient pas avant qu’Aleks ne vienne à disparaître du réseau pour une mission de marin.

Eden avait attendu et elle avait bien fait n’est-ce pas ? « Oui c’est… » les derniers mots moururent sur ses lèvres quand elle vit le chien filer à la quatrième vitesse sous une table. Elle put entendre June -son amie- crier de surprise et lâcher la caisse de bouquins qu’elle tenait. Eden aurait pu en rire, mais le prix des ouvrages lui avait valu des mois d’économie. Mais ce qui la blessait bien plus était le fait que le marin filait déjà récupérer l’animal plutôt que d’écouter sa réponse.

Mais elle fit l’effort de le suivre dans sa course et l’observa s’occuper du chien terrifié. Un sourire touché naquit sur son visage et elle s’appuya contre une étagère pour regarder tout ceci sans devoir supporter le poids de son corps. « Aleksandër, il faut vraiment que je t’apprenne à ne pas fuir comme ça devant une fille. » plaisanta-t-elle en croisant les bras.

La taquinerie, voilà leur meilleur moyen de communiquer depuis qu’ils s’étaient rencontrés et ça n’avait jamais changé depuis, elle espérait seulement qu’il n’ait pas abandonné ce moyen de communication sans la prévenir, elle se sentirait mal de se moquer alors qu’il n’avait plus cet humour réciproque. « Tu voulais m’offrir un bouquin ? T’as bonne mémoire ! »

made by roller coaster

_________________
On a toujours voulu me mettre des chaînes. J'ai toujours su les briser. On ne peut saisir un oiseau qui a soif de liberté.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'avenir nous emmènes toujours là où on s'y attend le moins. (Eden x Aleks)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Le passé nous revient toujours quand on dors... [pv Seth Cooper]
» Loreena&Gideon ▬ L'avenir nous tourmente, le passé nous retient, c'est pour ça que le présent nous échappe. ♥ [END]
» " Les histoires qu'on aime le plus vivent en nous pour toujours." Avec Lumen...
» Ce que l'avenir nous réserve

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
❊ quiet little lovers :: SOMEWHERE IN BROOKLYN :: Clinton Hill-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: